AccueilRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 You are not alone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sara
Fondatrice
Cuistot des Menshuus
Sand Princess
FondatriceCuistot des MenshuusSand Princess
avatar

Nombre de messages : 434
Age : 27
Localisation : Dans la cuisine du Liberty
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]: 16.055.000
Matricule [Marine Only]:
Pouvoirs:

MessageSujet: You are not alone   Mer 19 Aoû - 0:43

Avant de commencer le passé assez trouble de plusieurs protagonistes, je tiens à signaler qu'il pourrait y avoir des scènes un peu hard

You are not alone

Chapitre 1
La naissance de Kin et d'Emeraldas

Un beau jour d'automne, on pu entendre des cris de joies émanant d'une immense maison, à Marie-Joa, car une Tenryubito venait de donner naissance à une ravissante petite fille qu'elle appela Emeraldas, après l'approbation de son cher et tendre époux, qui, à cet instant présent, était le papa le plus fier du monde, car sa femme venait de donner naissance à son troisième enfant. Le premier enfant était un fils, qu'ils avaient appelés Cobaltium, à cause de ses cheveux bleus. Leur deuxième enfant, étant une fille, s'appelait Incarnadine, nom aussi donné à cause de la couleur de ses cheveux. Quant à la petite dernière et bien, ils avaient voulu être originaux et lui donner un prénom qui n'avaient rien à voir avec la couleur de ses cheveux. Pour célébrer cette naissance, une grande fête fût donnée.

Deux jours plus tôt, durant un temps d'automne tout à fait normal, donc pluvieux et froid, un petit garçon naquit durant une escale pour se ravitailler. Bien qu'ils étaient tout un équipage de pirates recherchés, le père, étant aussi à cette époque le papa le plus heureux du monde, le fût tellement qu'il fêta l'heureux évènement dans une taverne. Buvant et mangeant jusqu'à ce qu'ils n'en peuvent plus, ils retournèrent au bateau, sans payer, ce qui fit que la marine se rappliqua et bien évidemment, ce fût à la seule personne qui n'avait pas bu qui prit la barre. Pauvre femme, en plus d'être fatiguée, elle devait sauver la peau à toute cette bande de souillons ! Elle réussi tout de même à faire en sorte qu'ils ne se fassent pas prendre.

Deux jours plus tard, elle reçu une lettre, contenant une invitation d'une amie ayant eût un enfant. Elle n'aimait pas les Tenryubitos, mais cette nana lui avait une ou deux fois sauvé la mise, alors elle ne pouvait pas refuser, et accompagné de tout son équipage, elle se rendit à la fête. Bien que le fait qu'ils soient bien habillés, leurs présences n'avaient pas beaucoup plu aux autres invités, qui étaient trop coincés pour les supporter, par contre, la mère d'Emeraldas était bien contente de les voir à la fête, car elle trouvait qu'ils mettaient une bonne ambiance, ce fût donc la première fois que Kin et Emeraldas firent leur première rencontre, mais aucuns des deux ne s'en souvient.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Nojiko pour son beau kit ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-rpg-net.nice-board.net
Sara
Fondatrice
Cuistot des Menshuus
Sand Princess
FondatriceCuistot des MenshuusSand Princess
avatar

Nombre de messages : 434
Age : 27
Localisation : Dans la cuisine du Liberty
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]: 16.055.000
Matricule [Marine Only]:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: You are not alone   Jeu 20 Aoû - 22:26

Chapitre 2
Partie 1 : L'enfance de Kin

Depuis la fête, les années avaient passées, mais pour la famille de pirate, ce n'était pas le bonheur qu'ils espéraient tant, car en grandissant, ils comprirent très vite que Kin, dont le prénom avait été trouvé plusieurs mois après la naissance, car ils ne l'avaient pas trouvé de suite, ne voulait pas devenir un pirate. Piller, voler, partir à l'aventure, fuir, combattre... Rien de tout cela ne semblait l'intéresser, et pourtant, il n'avait que huit ans ! A cet âge, il était sensé adorer ce genre d'activités ! Bon sang, être un pirate c'était le rêve de tous les petits garçons et non, ce crétin ne voulait pas en devenir un, ce qui rendait fou ses parents, l'équipage, ils s'en foutaient, ils pensaient que le jour où il voudrait en devenir un arriverait sans qu'ils ne s'en rendent compte, d'ailleurs, certaines situations les amusaient beaucoup, comme aujourd'hui, car le père tentait désespérément d'apprendre à son fils à ce comporter en pirate.

- Bon on reprend depuis le début ! Si tu vois un marine, qu'est-ce que tu fais ?

- Je lui parle pas, parce qu'on parle pas aux vieux messieurs qui sont louches !

- Qui te dit qu'ils sont vieux ?

- Y a que les vieux qui sont assez sages pour choisir la voie de la justice et les jeunes, ils deviennent pirates, parce qu'ils sont cons !

- Sale gosse ! Kin revient ici, je vais t'apprendre la politesse ! Et vous arrêtez de rire, ça l'encourage encore plus !!! Que tu le veuilles ou pas, tu seras un pirate ! Ton arrière-grand-père était un pirate, ton grand-père était un pirate, ton père est un pirate, alors tu seras un pirates !

- Je veux pas être pirate, je veux être écrivain !

- Hey gamin, si tu veux pouvoir écrire, il te faudra vivre des aventures !

- Ah enfin quelqu'un de sensé dans cet équipage ! Oui, il faut vivre des aventures pour pouvoir écrire, et c'est cette raison pour laquelle on est devenu pirates ! On est libre, on fait ce que l'on désire, tu devrais profiter de cette chance. Regarde par toi-même !

Le père avait reprit la leçon de son fils, il lui posait le plus calmement possible, une question. En entendant la réponse de son fils, il eût l'air surprit, tandis que les autres pirates avaient l'air amusés, par contre, sa mère avait l'air d'être contente, car s'il réagissait ainsi, il était sûr de ne pas se faire enlever. Par la suite, elle soupira en entendant le père s'énerver et gueuler, après avoir entendu une autre réplique de son fils. Ce dernier fût obligé d'aller se réfugier auprès de l'équipage, ce qui lui évita de se ramasser une fessée de son père. Ce dernier était vraiment désespéré, il laissait exploser sa rage, mais malheureusement pour lui, le gamin restait impassible, ce qui n'était pas le cas des membres de l'équipages qui étaient hilares face à cette scène plutôt ridicule, car avant que le gamin ne devienne difficile à vivre, le père était tout le temps respecté, ce qui le gavait plus qu'autre chose de se faire tout le temps rabaissé par un sale mioche.

Lorsqu'il pu enfin s'exprimer, tout le monde fût très surprit, ne se doutant pas qu'il voulait se lancer dans l'écriture. L'un des membres de l'équipage dit son avis, ce qui fit se poser des questions au gamin, alors son père était content qu'il se mette à réfléchir. Une fois la tension disparue, le père s'approcha de son fils en lui expliquant les choses de la vie, avant de pouvoir s'approcher de lui, car les pirates s'étaient écartés, ce qui lui permit de le prendre par l'épaule, pour le faire pivoter un peu sur le côté, ce qui lui permit de voir une galère passer. Voyant les hommes se faire malmener et exploiter, il eût l'air plus que choqué.


- Qui sont ces gens papa ?

- Des pauvres gaillards qui n'ont pas eût de chance. Ce sont des esclaves, ce qui est tout le contraire des pirates.

- Alors dans ce cas, c'est mieux d'être un pirate ! On est pas tout le temps obligé de faire du mal aux gens ? Hein papa ?

- Si on l'est, parce qu'un témoin vivant peut appeler la marine, ce qui n'est pas bon pour nos affaires.

Scrutant toujours en direction de la galère, Kin eût l'air enfin de comprendre ce que cela voulait dire "être un pirate". Cela voulait dire rester libre et faire comme on l'entendait, comme son père essayait de le lui apprendre depuis tant d'années. Il ne lui avait pas fallut grand chose pour faire déclencher en lui un grand déclic qui lui permit de tout comprendre à la vie, même si ses idéaux étaient encore bien trop pacifiques aux goût de son père, mais au moins, il n'était plus sur la mauvaise voie, ce qui rassura quand même un peu ses parents, qui se mirent à penser, que s'ils le surveillaient, ils arriveraient à en faire un pirate comme ils voulaient qu'il le devienne.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Nojiko pour son beau kit ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-rpg-net.nice-board.net
Sara
Fondatrice
Cuistot des Menshuus
Sand Princess
FondatriceCuistot des MenshuusSand Princess
avatar

Nombre de messages : 434
Age : 27
Localisation : Dans la cuisine du Liberty
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]: 16.055.000
Matricule [Marine Only]:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: You are not alone   Jeu 20 Aoû - 23:28

Chapitre 2
Partie 2 : L'enfance d'Emeraldas

Depuis que la fête avait été donnée pour leur enfant prodige, le temps avait passé et les années avaient filées à une vitesse hallucinantes. Cependant, ce qui était le plus effrayant dans cette histoire était la façon dont ils traitaient la gamine. Cette dernière était douce et raffinée, une parfaite petite princesse, sauf que le problème était qu'elle était traitée comme une bonne à tout faire depuis que la mari avait apprit que cet enfant n'était que le fruit d'une tromperie. Se sentant sali de la tête aux pieds, il avait otut d'abord voulu faire perdre le bébé en forêt, mais trouvant que cette punition n'était pas assez grande, il avait décidé, qu'une fois sevrée et apte à tenir un balais, qu'elle ferait partie des domestiques, c'était donc pour cette raison qu'elle était exclue de toutes activités en sociétés et qu'elle se retrouvait souvent enfermée dans sa chambre Ainsi donc, comme pour les pirates, le bonheur n'avait pas duré longtemps.

Aujourd'hui, la gamine, comme à son habitude, était enfermée dans sa chambre Elle brossait ses beaux cheveux, fredonnant une petite musique, ni triste, ni joyeuse en scrutant la fenêtre, qui donnait sur le jardin, ce qui lui donnait des envies de libertés. Elle avait huit ans, et plus les années passaient, plus elle avait l'impression d'être une princesse retenue prisonnière, ce qui fait qu'elle s'identifiait souvent aux personnages de ses contes de fées. Elle aurait tellement voulu avoir un père et une mère aimante, mais la seule personne qui avait le droit de la voir était la gouvernante, mais à voir sa tête de chienne de garde qu'elle faisait à chaque fois qu'elle la regardait, elle avait bien l'impression qu'elle aussi ne l'aimait pas. En brossant sa chevelure, elle pu voir son frère et sa sœur s'amuser et bien rigoler, ce lui donna terriblement envie d'aller jouer avec.


- Ce n'est pas juste ! Pourquoi moi je dois faire tout ? J'en ais marre ! J'en ais marre ! Dès que je le pourrais, je m'enfuirais et j'irais en mer ! Oui, j'irais en mer et je vais le faire aujourd'hui !

- Tu parles toute seule ? Va travailler au lieu de parler !

- Quand j'aurais mon équipage, tu fera moins la maligne parce qu'avec mes super canons, que possédera mon équipage, je ferais exploser cette putain de baraque !

- J'ai très bien entendu et pour la peine, tu feras le ménage sans gants ! C'est toi qui fera moins la maligne en nettoyant les toilettes ! Tient feignante !

Emeraldas avait explosé de rage, puis elle s'était détournée de la fenêtre, et avait remarqué, au même moment, un livre, dans sa bibliothèque, un livre qu'elle avait beaucoup aimé, parlant d'un équipage de pirates, qui dans l'histoire, était devenu très célèbre, alors sur le coup de l'émotion, elle avait voulu faire comme eux, puis après elle avait réfléchit et avait voulu faire pareil, alors elle s'était dirigée vers la porte de sa chambre. Sur le coup, elle ne se souvenait plus qu'elle était fermée à clef, alors elle fit un saut en arrière lorsque la porte s'ouvrit et que la gouvernante entra dans sa prison dorée. En voyant que cette dernière n'adhérait pas au fait qu'elle rêve de piraterie, la gamine se mit à imaginer, à haute voix, sa vie future, ce qui ne plu pas à la femme, qui lui fit un sale coup pour la punir de rêver autant.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Nojiko pour son beau kit ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-rpg-net.nice-board.net
Sara
Fondatrice
Cuistot des Menshuus
Sand Princess
FondatriceCuistot des MenshuusSand Princess
avatar

Nombre de messages : 434
Age : 27
Localisation : Dans la cuisine du Liberty
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]: 16.055.000
Matricule [Marine Only]:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: You are not alone   Ven 21 Aoû - 1:00

Chapitre 3
Le cœur au bonheur


Les années avaient passées et les deux gamins avaient à présent 15 ans. Kin était devenu un membre très engagé au sein de l'équipage de son père, mais le soucis était qu'il était resté un gentil garçon, et du coup, il agissait comme un gentleman et non comme un voyou, ce qui énervait encore ses parents, mais bon, tant qu'il était actif et ne faisait pas trop l'imbécile, c'était ce qui importait le plus. Quant à Emeraldas, elle était toujours une moins que rien aux yeux de sa famille, mais, en cachette, elle avait apprit à ce battre, ce qui commençait à la rendre très dangereuse. Ses parents pensaient que la marier la rendrait moins agressive, mais le problème était que s'ils faisaient ainsi ils seraient obligés de la reconnaître en tant que fille légitime, et vu toutes les saloperies qu'ils lui avaient faites dans le passé, il éait évident que cela ne passerait pas très bien aux yeux de la loi.

A cause de ce petit détail, ils l'avaient laissée de côté, et s'étaient donc concentré sur Cobaltium, qui lui s'était trouvé une jolie et gentille jeune fille à aimer. Ayant dix-huit ans à cette époque, c'était le bon âge pour se marier, alors ses parents l'avaient aidés à faire le plus beau mariage de sa vie, et évidemment, Emeraldas y avaient participé en faisant toutes les sales besognes, la pauvre, même assister à un évènement aussi heureux, elle n'avait pas le droit d'y assister. Maintenant, il ne restait plus qu'à la maison familiale, les deux filles. Incarnadine était une peste de la pire espèce avec sa petite-sœur et cela ne s'était pas arrangé en grandissant, à croire qu'elle adorait être méchante.

Cherchant donc une solution pour se débarrasser de la dernière, et faire en sorte que leur fille aînée soit heureuse, mais pour cela, cette dernière exigeait quelques nouvelles robes à ce mettre, alors on lui permit d'aller en ville, à condition qu'elle emporte avec elle sa sœur, pour qu'elle ait une utilité en protégeant Incarnadine des bandits. Etant la première fois qu'elle allait en ville, l'adolescente était toute contente, ce qui n'était pas le cas de son aînée, qui se demandait comment s'en débarrasser sans que cela soit suspect, de plus, elle savait très bien que cela ferait plaisir à ses parents. Ce jour-là, Kin, ses parents ainsi que l'équipage, avaient décidés de faire escale pour se ravitailler. L'équipage se divisa en plusieurs parties, et du coup, le jeune garçon se retrouva tout seul à arpenter les rues.

En marchant, les bras croisés derrière sa tête, il sifflotait gaiement, tout en se faisant dévisager sans arrêt par les habitants, car bien évidemment, ils avaient très bien remarqués qu'il n'était pas d'ici et qu'il n'était aps un Tenryubito, mais même s'il s'était fait repéré, cela ne le dérangeait pas, à vrai dire, il s'en foutait un peu. Durant sa marche, il pu voir une magnifique jeune femme en train de porter de lourds sac, tandis qu'une autre fille, la regardait faire. Incarnadine avait acheté beaucoup d'affaires, et bien évidemment, elle ne faisait pas le moindre efforts, c'était Emeraldas qui devait tout faire à sa place, donc c'était à elle de porter ses affaires jusqu'à la charrette, tandis que sa grande-sœur était tranquillement assise en train de boire un délicieux cocktail. Ne se sentant pas de tourner les talons et de faire comme s'il n'avait rien vu, Kin se précipita pour l'aider, mais au lieu de lui être utile, il s'encoubla et la bouscula, ce qui la fit lâcher les sacs, les affaires étaient toutes par terre, ce qui eût l'air de choquer la demoiselle.


- Oh ! Je suis extrêmement désolé ! Cela va jeune demoiselle ?

- Toutes les affaires sont par terre, ça ne va pas aller !

- Non laissez, c'est moi qui vous ait bousculée, c'est à moi de tout ramasser ! Ahahahah c'est quoi pour des vêtements de clowns ? Dites, ce n'est pas à vous tout de même ?

- N...Non, moi je n'ai pas le droit de m'acheter des vêtements...

- Oh ? Vraiment ? Et bien dans ce cas, moi je vais vous acheter la plus somptueuse robe pour me faire pardonner ! J'ai dis quelque chose de mal ?

- Oh ! Tu fou quoi ? Oh ! Sale petite trainée regarde ce que tu as fais ! En plus tu me faire honte devant un bel homme ! Dit-moi, cela te dirait de faire un tour à mes côtés ? Rien que tout les deux ?

- Sans façon, je ne sors pas avec une vieille mégère coincée ! Et puis, ce n'est pas sa faute si les sacs se sont renversés, c'est la mienne.

- Ouais ! C'est ça ! A d'autres ! Allez vient la moche on rentre !

Il était très gentil avec la jeune fille, d'ailleurs, lorsqu'il fit un commentaire sur les affaires d'Incarnadine, Emeraldas émit un rire discret, ayant peur pour sa vie. Ils disaient tous qu'elle était devenue agressive et incontrôlable, mais en cet instant, cela n'avait pas vraiment l'air d'être le cas. Lorsqu'il eût terminé, il la scruta et lui sourit, tout en lui disant qu'il voulait lui faire un cadeau. Cette trop grosse dose de gentillesse fit fondre en larmes la demoiselle, ce qui surprit le jeune homme, ne sachant pas ce qu'il avait fait de mal. Emeraldas allait lui répondre, lorsqu'Incarnadine arriva, ayant l'air fâchée, en voyant qu'il restait encore un ou deux habits par terre.

Kin n'aimait pas du tout la façon dont elle traitait cette jeune fille, mais il resta cependant très poli envers elle, enfin il l'insulta certes, mais il ne leva ni la voix, ni ne la frappa, car il savait très bien, qu'en ces lieux, il valait mieux rester à sa place pour éviter d'avoir des problèmes avec la marine, car ils en avaient déjà beaucoup, il ne voulait pas en rajouter plus à sa famille. Vu qu'un ou deux vêtements étaient encore sur le sol, pour éviter de rire, la jeune fille aux cheveux blonds, qui s'était reprise, s'empressa d'aller ramasser pour éviter que sa sœur ne remarque qu'elle avait envie de rire. Trouvant que sa journée était gâchée, Incarnadine revint plus tôt dans la grande maison,

Tout en faisant accuser sa petite-sœur de lui avoir gâché sa journée, et qu'elle avait agressé un jeune homme, ce qui n'était pas vrai, Emeraldas se fit enchainée et enfermée dans sa chambre, car bien évidemment, elle ne s'était pas laissée faire, surtout que ce que son aînée avait dit, était faux. Pendant ce temps, l'équipage se retrouva tous dans une planque improvisée, le temps qu'ils aient fini de faire tout ce qu'ils désiraient. Kin ne pouvant pas tenir sa langue, prit la parole


- Papa, tu te souviens quand tu m'avais dit que pas tout le monde avait la même chance que nous ?

- Oui, je m'en souviens comme si c'était hier, c'était le temps où tu étais un sale petite crapaud ! Pourquoi cette question fils ?!

- Parce que... Parce que je crois qu'il est temps que l'on fasse une fois quelque chose de bien en mettant en œuvre nos capacités !

- Développe !

- Il faudrait qu'on aide des esclaves à s'échapper ! En les libérant, cela ferait une telle émeute que nous pourrions faire quelques pillages sans soucis, pour ce qui est des meurtres, ils s'entretueront ! Seuls les plus forts survivront et moi, je recruterais tout ces esclaves qui arriveront à s'en sortir !

- Ahahahah ! ça c'est bien mon fils ! Et bien, enfin tu es le digne fils à ton père, cela me fait très plaisir ! Ton plan est tellement tordu et fourbe qu'on va te donner un coup de main, mais avant, il faudra qu'on te trouve un bateau et que tu donnes un nom à ton équipage.

- J'y réfléchirais, merci à vous tous !

Cette conversation prenait des envergures tellement intéressantes que même sa mère lui demanda de développer, alors qu'à l'accoutumée, elle s'en foutait de ses plans, qu'elle trouvait trop foireux pour être écoutés. Tout le monde semblait vouloir être avec lui, ce qui le toucha et lui fit énormément plaisir. Tout en libérant les esclaves, il pourrait libérer cette jeune fille, qu'il trouvait bien mystérieuse, car elle semblait avoir les capacités pour se défendre, mais ne faisait rien pour envoyer péter cette fille qui lui avait parlé mal, du coup, il avait eût envie de mieux la connaître, mais aussi de la sauver, car il avait bien l'impression qu'elle avait besoin de s'enfuir de cette île.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Nojiko pour son beau kit ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-rpg-net.nice-board.net
Sara
Fondatrice
Cuistot des Menshuus
Sand Princess
FondatriceCuistot des MenshuusSand Princess
avatar

Nombre de messages : 434
Age : 27
Localisation : Dans la cuisine du Liberty
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]: 16.055.000
Matricule [Marine Only]:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: You are not alone   Sam 29 Aoû - 1:02

Chapitre 4
Maintenant, je fais ce que je veux !

Depuis leur rencontre, une autre semaine avait passé. La punition d'Emeraldas avait expiré, alors elle pouvait à nouveau passer le balai. Ouais quelle joie ! Pendant ce temps, Kin, ses parents et l'équipage avaient prit leur temps pour mettre à exécution leur plan. Aujourd'hui, encore une fois, la journée allait être mouvementée, la jeune fille en était persuadée, tout en profitant que personne ne la surveille, pour s'enfuir de la maison familiale. N'ayant pas de collier comme les esclaves, elle pouvait aller où bon lui semblait, mais elle ne l'avait jamais fait jusqu'à présent. En fait, si elle s'enfuyait, c'était parce que l'attitude d'Incarnadine avait fait déborder l'eau du vase, et aussi parce qu'elle avait envie de revoir ce gentil jeune homme, sûrement le seul qui l'était avec elle. A vrai dire, se balader dans les rues était très grisant, mais elle avait quand même un peu peur, c'était la première fois de toute sa vie qu'elle se promenait toute seule à Mariejoa.

Pendant ce temps, Kin en ayant plein la tête, décida de partir faire une promenade dans les ruelles, espérant avoir d'autres idées pour la libération des esclaves, mais ce qu'il espérait le plus, était de revoir cette inconnue, qui lui avait tant plu. Elle n'était pas une beauté avec ses habits usés et déchirés à certains endroits de sa robe, mais son attitude lui avait beaucoup plu, d'aileurs, il se demandait encore pourquoi elle avait pleuré, ne se rendant pas compte du grand bonheur qu'il avait laissé dans son cœur. En fredonnant toujours le même air joyeux, les bras croisés derrière le dos, il s'arrêta net lorsqu'il la vit devant une vitrine, l'air rêveuse, en s'imaginant sûrement aller à un bal avec une si belle robe. Il lui en avait promit une, ne serait-ce pas le moment de l'honorer ? Un sourire béat se mit à germer sur ses lèvres. Il était heureux, oui extrêmement heureux de retrouver sa jeune amie.

Cependant, il ne savait pas comment l'aborder. Devait-il la saluer très fortement ? Arriver gentiment et lui faire un baise-main ? Se faufiler derrière elle comme un voleur pour l'attraper dans ses bras ? Non elle risquerait d'avoir peur... Toutefois, en évoquant cette suggestion, il se mit à en avoir très envie, ce qu'il ne comprenait pas, ce qui le fit légèrement rougir. Finalement, il décida de venir gentiment vers elle, puis posa sa main sur son épaule. Ne s'y attendant pas, la miss sursauta, puis se retourna vivement et lui mit un bon coup de poing au niveau de l'estomac, ce qui fit que Kin eût le souffle coupé durant quelques minutes. Lorsqu'il alla mieux, il vit que la miss avait l'air extrêmement désolée, elle semblait s'être rendue compte qu'il s'agissait de son ami, ce qui le fit rire.


- Ne prenez pas cet air désolé, moi aussi j'aurais sûrement agit ainsi si j'étais une jeune fille me baladant en solitaire dans ces rues remplies de bourges pas tous blancs ! Vous avez un sacré coup de poing, vous savez qu'avec un bon entrainement vous pourriez devenir une bonne pirate ?

- Vvvvraiment ? J'ai toujours rêvé de monter mon propre équipage, alors je me suis un peu préparée pour le jour où j'arriverais à m'enfuir, et ce jour est arrivé !

- Non, ne pleurez pas s'il vous plait ! Vous êtes si jolies quand vous souriez !

- Vous le pensez vraiment ? Personne ne m'avait dit de paroles gentilles, vous êtes la première personne et vous voulez que je n'exprime rien ?

- Non ! Ce... Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire ! Excusez-moi, je suis si maladroit ! Je m'appelle Kin, et vous ?

- Ce n'est rien, je vous pardonne, car je vous aime tant, je ne pourrais jamais me fâcher avec vous ! Je me nomme Emeraldas.

- Emeraldas ! Oh Emeraldas c'est tellement beau comme nom ! Emeraldas, demain soir, avec mon équipage, nous allons aider des esclaves à s'enfuir, voulez-vous vous joindre à nous ? Je cherche des membres pour former un équipage, il ne sera jamais complet si vous refuser de le diriger à mes côtés !

- Voyons Kin, nous venons à peine de nous rencontrer ! Ne suis-je donc présente que pour mener une révolution ? Autant partir seule au front plutôt que de m'en aller avec quelqu'un qui désire faire de moi une marionnette !

En entendant un nouveau compliment de la part de Kin, Emeraldas se mit à nouveau à pleurer, n'arrivant toujours pas à supporter ce surplus de bonheur qu'il lui offrait. Etant tout paniqué, Kin tenta de la dissuader de pleurer, mais au final, il n'y arriva pas, alors il se mit à la serrer dans ses bras, ce qui la surprit, mais elle se laissa faire, se blottissant contre lui en laissant aller ses larmes. Lorsqu'elle se fût calmée, elle dit ce qu'elle pensait. Etant surprit, Kin la lâcha et s'écarta, rougissant, pensant qu'il avait à nouveau fait une bêtise, ce qu'il n'arrêtait pas de faire depuis qu'il l'avait rencontrée. Il lui dit comme il s'appelait, puis elle lui donna à son tour son prénom. En l'entendant, Kin eût un grand sourire aux lèvres, s'exclamant comme un gosse qui venait de recevoir un cadeau merveilleux.

Suites à ses paroles, innocemment, il lui demanda de rejoindre ses rangs, voulant l'aider à réaliser ses rêves, mais la demoiselle le prit très mal, ce qui fit avoir des yeux écarquillés au jeune pirate, ne s'attendant pas à ce qu'elle réagisse ainsi. Emeraldas ne pensait pas non plus qu'il réagirait ainsi. Était-il donc aussi ordinaire que les autres personnages qu'elle avait connu durant toute son enfance ? Penser qu'il pouvait être comme les autres lui fit beaucoup de mal. Avant qu'elle ne soit trop loin, il lui attrapa son poignet, pour la retenir, ce qui n'eût pas vraiment l'air de lui plaire.


- Lâchez-moi !

- Non ! Pas tant que vous ne m'aurez pas écouté !

- Pourquoi vous écouterais-je alors que vous venez de me décevoir ? Je ne pensais pas me fâcher aussi vite avec vous !

- Et moi, je ne pensais pas devoir insister autant pour vous parler ! Si je veux que vous rejoignez mes rangs, c'est parce que c'est pour moi la meilleure façon de vous protéger !

- Je... J'ai faim !

- Quoi ?!

- J'ai faim !

- Ah bon ? ça tombe bien, moi aussi, venez on va aller manger dans un super endroit où l'on mange bien !

- Très bien, je vous suis !

La miss s'était vivement exclamée et se débattait, mais Kin tenait bien, même s'il avait l'air d'avoir de la peine à la maintenir. Après avoir crié un bon coup tout les deux, et avoir attiré tous les regards sur eux, leur dispute se termina bien vite, et ainsi, tout deux se dirigèrent vers un restaurant très chic, marchant côte à côte comme s'il ne s'était jamais rien passé. Après avoir bien mangé, et s'être enfuis san payer, car il s'était avéré qu'aucuns des deux jeunes gens n'avaient assez pour payer le tout, même s'ils se mettaient à deux pour payer l'addition. Le serveur qui les avaient servit leur couru après, mais Kin connaissait des petites ruelles qui servaient de raccourcit, alors ils réussirent à le semer. Emeraldas n'avait même pas embarqué sur le navire de Kin, que déjà elle se faisant embarquer dans une drôle d'histoire qui li avait beaucoup plu. Après avoir reprit leur souffle, les deux amis se mirent à rire.

- Décidément, vous êtes très fort !

- Vous n'êtes pas mal non plus, je ne pensais pas que vous aviez autant d'endurance !

- Une Tenryubito cache bien des mystères...

- Vous ? Une Tenryubito ? Comment ? Expliquez-moi !

- Je suis enfant de Tenryubito, mais je ne fais pas partie de la famille. Je suis reniée et haïe de tous... Je ne suis qu'une fille sans importance...

- Ne dites aps ça ! Ne dites plus jamais ces mots, il me font trop mal ! Pour moi, vous en avez de l'importance ! Venez avec moi, nous allons acheter cette fameuse robe !

- La voler voulez-vous dire ?

- Ahah je vois que vous apprenez vite !

En apprenant qu'elle était fille de Dragon Céleste, Kin eût un mouvement de recul. Il n'aimait pas ces gens, ils les trouvaient trop coincés et ennuyeux, mais aussi terriblement méchant. Il comprenait mieux à présent pourquoi la fille de l'autre jour avait agit avec tant de méchanceté à l'égard d'Emeraldas. Cependant, il décida quand même d'en savoir plus, alors il lui posa la question et elle lui répondit, ayant l'air surprise de le voir agir de la sorte. Elle lui expliqua en baissant la tête. Kin la prit par les épaules, puis se mit à lui parler très sérieusement, ce qui la fit relever la tête, pour le scruter avec un regard fixe. Il fini par lui prendre la main et l'entrain en direction d'une boutique d'habits, où, comme l'avait dit Emeraldas, fût volée. Maintenant qu'elle était munie d'une superbe robe rouge, elle était prête à rencontrer les parents de Kin, chez qui elle allait passer la nuit, car le jeune homme n'avait nullement l'intention de la ramener chez elle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Nojiko pour son beau kit ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-rpg-net.nice-board.net
Sara
Fondatrice
Cuistot des Menshuus
Sand Princess
FondatriceCuistot des MenshuusSand Princess
avatar

Nombre de messages : 434
Age : 27
Localisation : Dans la cuisine du Liberty
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]: 16.055.000
Matricule [Marine Only]:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: You are not alone   Lun 14 Sep - 21:35

Chapitre 5
Kin prend sa décision

Après avoir passé cette première journée ensemble, les deux jeunes gens se rendirent à la planque. Emeraldas était émerveillée par cet endroit assez bancal comparé à son immense maison, mais le cadre était tellement sympathique qu'elle ne regrettait pas d'être partie. Alors qu'elle se prenait à rêvasser, les parents, ainsi que l'équipage firent irruption. Ils furent tous surpris que Kin ait ramené une fille à la "maison", alors l'équipage cria sa joie, ce qui fit un peu peur à la jeune femme, c'était la première fois qu'autant de gens étaient heureux de voir sa personne, alors elle fallait qu'elle s'y accoutume. Le chef leva son bras, ce qui fit comprendre à tous qu'ils devaient se taire, puis il s'approcha de son fils, ayant l'air très sérieux.

- Fils ! Tu prévois une révolution et tu joues au don juan en ramenant une fille ! Ce n'est pas le moment d'avoir la tête dans les nuages !

- Cette fille est la pièce la plus importante de mon plan ! Elle le consolide et le maintient en équilibre ! Elle était une esclave avant que je ne la rencontre et maintenant, ça a changé !

- Mon fils... Je ne sais trop quoi penser...

- Alors tais-toi et arrête de faire l'ours tu vas faire peur à la gamine ! Bonjour mon petit cœur, bienvenue dans la famille ! Toi tu as besoin d'une bonne douche, ça ce sent, vient avec moi... Et vous, je vous interdit de mater bande de gros dégeulasse ! Kin, je suis si fière de toi ! Arrange-toi pour me donner rapidement des petits-enfants, je veux que la lignée ne s'éteigne jamais !

- Mais maman, on se connait à peine !

- Je suis bien d'accord...

- Ahahah et après c'est moi qui fait l'ours, toi tu fais la vieille sorcière qui s'occupe que de ses propres intérêts !

- Pff vous ne pouvez pas comprendre, je ne sais même pas pourquoi je vous ai parlé !

A élever la voix comme il le faisait, Emeraldas commençait à trembler légèrement, le père ne semblait pas être content, elle baissa la tête, mais la releva, affichant des yeux ronds lorsqu'elle entendit Kin dire ce qu'il pensait, ce qui la fit légèrement rougir. Par la suite, le père déconcerté, se laissa légèrement grondé par sa femme, qui s'approcha de la jeune fille, en lui faisant un grand sourire, puis elle prit son fils dans ses bras, avant de le lâcher en le félicitant, ce qui rendit très mal à l'aise les deux jeunes gens, tandis que le reste de l'équipage semblait être un peu déçu de ne pas avoir obtenu de regarder la blondinette faire sa toilette. En entendant les deux jeunes gens répliquer, le père se mit à rire. La mère soupira, trouvant tout le monde lourd, avant d'emmener la jeune fille dans la salle de bain. Lorsqu'elle fût sûre que tout irait bien pour la jeune fille, elle sorti de la salle, puis alla rejoindre son mari, ainsi que son fils, qui tout deux semblaient être contrariés en voyant une affiche de recherche concernant la blonde.

- Pourquoi un avis de recherche ? Cette jeune chatte errante n'est pas précieuse, si ?

- Sa famille la recherche et offre une grosse somme en récompense. Avec une pareille somme, on serait plus jamais obligé de voler...

- Je refuse de livrer Emeraldas à ces sales bourges ! Je voulais aider les esclaves à s'enfuir, mais je vois que j'ai un problème encore bien plus importnat sur les bras, ce problème devra attendre...

- Ecoute petit con, on a vécu toute notre vie comme des cinglés, on s'est tué à la tâche pour t'élever, alors si on peut enfin voir la vie sous un jour nouveau, on ne doit pas faire de sentiments ! Tu en penses quoi Hiline ?

- J'en pense Macao qu'avoir de l'or serait la bienvenue dans la famille, mais à la salle de bain, j'ai vu des cicatrices lorsque je l'ai aidée à descendre la fermeture éclaire. Oh bien sûr, elle aurait pût le faire sans moi, mais bon, vous voyez, les gênes de mère sont revenues à la surface et tout ça, tout ça... Enfin vous voyez quoi ! Enfin bref, moi je pense que si elle ce recevait des coups, je peux comprendre qu'elle ait fugué...

- Oh Hiline t'es de quel côté ?

- Chut elle arrive !

- Alors, vous parliez de quoi ?

- Ah oui la mère en effet y avait vraiment besoin d'une douche... mon p'tit Kin, ce soir, crac, crac, eheheh !

- Bon il est tard, j'vais faire la tambouille d'ce soir et après hop au dodo les gosses !

- Moi j'vais voir ce que fait l'équipage, faudrait pas qu'ils manquent le souper !

Le père et le fils s'engueulaient presque, n'étant pas du tout d'accord sur l'avis de l'un et de la'utre. Le ton montant, le chef de cet équipage demanda son avis à sa femme, qui se mit à parler avec beaucoup de neutralité, bien qu'elle était un peu anxieuse, espérant que son mari ne réagiraient pas trop fort à ces paroles. Comme elle l'avait prévu, il ne fût pas content, mais il fût très vite arrêté dans sa crise par l'arrivée d'Emeraldas, qui arriva dans la pièce toute fraiche et rayonnante, ce qui laissa Kin sans voix. Le père et la mère, après cette entrée, trouvèrent chacun une excuse pour les laisser seul. On ne dirait pas comme ça, mais le soir était vite tombé, les deux jeunes gens n'avaient pas vu le temps passer, à force de courir partout pour ne pas se faire attraper. L'affiche ayant été roulée en boule, puis mise dans la poche de Macao avant qu'elle n'entre dans la pièce, la jeune fille ne se doutait absolument de rien. Etant enfin seuls, ils restèrent un long moment silencieux, sans rien dire.


- Je suis resté sans voix...

- Je m'en doutais bien, vous n'avez rien plus rien depuis un moment qui m'a parût interminables, vous êtes sûr que tout va bien ?

- Oui... Enfin... Je... Je suis très troublé depuis que je vous ais rencontrée... Et puis, il est vrai que vous êtes encore plus magnifique lorsque vous êtes propre et bien habillée, vous étiez traitée comme une souillon, mais pour moi, vous êtes une véritable princesse.

- Non, Kin, vous, vous trompez, c'est vous qui avez le cœur d'un prince... Kin, vous aussi vous m'avez troublée... Je... Pour la première fois de ma vie, je suis vraiment heureuse... Kin je vous...

- A table les mioches !

Enfin Kin avait brisé le silence, ce qui fit plaisir à la belle. Après s'être dit ce qu'ils pensaient vraiment l'un de l'autre, Emeraldas voulu lui dire qu'elle l'appréciait beaucoup, mais elle n'en eût pas le temsp, car Hiline la coupa, ils n'eurent donc pas le choix que d'aller manger, et pour ce fait, Kin prit la main de la jeune fille, pour l'entrainer avec lui, ce qui fit rougir cette dernière. Une fois dans ce qui semblait être une sorte de réfectoire, il la fit s'installer à un coin de table et la servit, ce qui fit qu'elle faillit s'évanouir tellement elle était gênée. Toutefois, l'ambiance lui fit oublier sa gêne. Souper avec ces pirates était vraiment très drôle, car ils n'arrivaient rien à fair en silence, de plus, ils chanteaient et organisaient des petits jeux, auxquels la demoiselle participa et remporta même l'un d'eux, ce qui eût l'air de lui faire plaisir.

Même si après cela son père avait toujours la même idée en tête, Kin ne le laisserait pas faire. Après avoir conduit la jeune fille à sa chambre, il la laissa, avant d'aller réfléchir dans sa propre chambre. Scrutant les étoiles, il n'arrivait pas à dormir, il pensait trop à Emeraldas. Après tout ce qu'ils avaient vécus ensembles, l'argent valait-il mieux que sa compagnie ? Non, c'était inconcevable ! De plus, s'ils cherchaient tant à la récupérer, cela était sûrement dû au fait qu'elle pouvait leur servir à quelque chose et non parce qu'ils l'aimaient, alors même en pesant le pour et le contre, il ne pouvait se résigner à dénoncer son amie. Il écrivit alors une lettre à ses parents, disant tout ce qu'il pensait en s'excusant, puis il alla rejoindre la jeune fille dans sa chambre. Cette dernière était tellement fatiguée qu'elle n'avait même pas eût le temps d'enlever sa robe, ce qui était plutôt une bonne chose.

N'ayant donc rien enlevé, Kin pouvait embarquer sa belle comme il le désirait. En la portant, il se rendit compte qu'elle était vraiment légère, cela n'allait pas ! Il fallait qu'elle retrouve des forces et surtout qu'elle s'amuse, ce qu'elle ne semblait pas avoir beaucoup fait dans sa vie. Lorsqu'il eût enfin réussi à sortir du bâtiment, puis il vola le premier bateau qu'il trouva sur la berge et y installa la demoiselel à bord. Une fois loin de ce cauchemard, il se dit qu'une nouvelle vie allait commencer pour elle et lui, une nouvelle vie de bonheur et d'aventures, 4a il l'espérait du fond du cœur ! En regardant la jolie demoiselle dormir, il se mit à sourire avant d'approcher doucement sa bouche de son visage pour lui faire un baiser tendre sur son front.


- Dort tranquillement ma belle Emeraldas, je veille désormais sur toi et serais toujours à tes côtés, je t'aiderais à construire ton empire où toi et moi vivrons heureux jusqu'à la fin des temps, je te le promets.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Nojiko pour son beau kit ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-rpg-net.nice-board.net
Sara
Fondatrice
Cuistot des Menshuus
Sand Princess
FondatriceCuistot des MenshuusSand Princess
avatar

Nombre de messages : 434
Age : 27
Localisation : Dans la cuisine du Liberty
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]: 16.055.000
Matricule [Marine Only]:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: You are not alone   Dim 8 Nov - 21:29

[center]Chapitre 6
Mode d'emplois pour monter un bon équipage.

Après de longues heures et de nombreux jours à naviguer, faisant des pauses entre-temps pour recharger l'éternal pose qui était dans le bateau volé. Plus les jours avançaient et plus son envie de délivrer les esclaves disparaissait, se disant qu'à deux, il n'y arriveraient pas et qu'il fallait qu'il se concentre sur un autre objectif. Sa belle trouvant qu'il était préférable d'avoir un équipage avant de faire quoi que ce soit d'autres, ils étaient donc parti à la recherche d'hommes qui pourraient leur rendre service et qui seraient prêt à bosser pour eux. Une fois passé le cap des jumeaux, ils s'arrêtèrent à Logue Town, une ville plutôt sympa oû Emeraldas s'acheta sa tenue de corsaire. Maintenant qu'elle était présentable, elle se disait qu'avec cet accoutrement, et son entrainement au rokushiki, elle aurait de quoi en impressionner plus d'un. Cependant, comment recruter ? Elle n'avait jamais fait cela de sa vie et Kin n'était pas plus informé qu'elle, car son père ne lui avait jamais raconté comment il avait fait pour avoir autant de monde à sa solde. Se trouvant stupide, ils soupirèrent tous les deux de dépits, s'en rendant compte, ils furent gênés, puis se mirent à rire, se rendant compte qu'ils étaient hyper synchro. En les voyant aussi découragé, un homme s'approcha d'eux en riant, ce qui fit sursauter les deux jeunes gens. .


- Je vous ais entendu dire que vous ne saviez pas comment faire pour recruter un équipage, ça ce dit pirate et ça ne sait aps faire la base, c'est tellement hilarnat !

- Si c'est pour vous moquez de nous, vous pouvez disposer !

- Je ne me moque pas, je fais que constater ! Comment vous, vous appeler les amis ? Moi c'est Gino Tonelico, je suis médecin.

- Emeraldas, une souillon devenue très récemment capitaine d'un navire volé.

- Et moi, je susi Kin, le second de madame ! Vous voulez faire partie de notre équipage ?

- Je ne fais pas partie de la piraterie, je suis un simple médecin ambulant, mais si vous avez besoin de moi, voici mon numéro !

- En attendant, tout ce dont on a besoin, c'est d'un équipage ! Cependant, merci de vouloir nous rendre service.

- De rien mam'zelle ! Si jamais ça vous intéresse, je connais un trio d'amis, ce sont des voyous, mais si vous arrivez à les convaincre de vous suivre, je suis certain qu'ils le feront, car cela fait depuis un moment qu'ils rêves d'aventures. L'un d'eux se balade tout le temps avec un singe sur son épaule et un autre à les cheveux rouges.

- Un singe et un rouquin ? Ok, on y va !

- Merci pour les informations !-

Kin avait été très peu présent durant toute la conversation, car étant la capitaine, la miss avait pensé bon de discuter avec cet homme assez étrange, et pourtant très sympathique. Semblant bien les apprécier, il leur donna un renseignement qui plu beaucoup à Emeraldas, qui trop excitée par cette découverte, prit Kin par la main et le traina avec elle, ce qui embarrassa un peu le jeune homme, tandis que Gino se mit à rire, se disant que ce ne serait ni la première, ni la dernière fois qu'il les verrait, ce qui, plus tard, serait le cas, vu qu'il n'arrêterait pas de venir pour soigner Sara. Lorsqu'elle fût sûre qu'il la suivait, elle le lâcha, se rendant compte de son geste, elle rougit un peu, puis rigola, avant de reprendre sa marche. Ils passèrent devant un grand édifice, un échafaud, ce qui fit avoir des sueurs froides aux deux jeunes gens, qui s'imaginaient là-haut, se faisant acclamer par la foule jusqu'à ce qu'ils se fassent exécuter, ils décidèrent donc d'avancer très rapidement, jusqu'à ce qu'ils arrivèrent sur la place du marché. Ne trouvant rien d'intéressant, ils allaient tourner les talons et passer leur chemin jusqu'à ce qu'ils virent une foule se regrouper devant un jeune homme, celui qui avait les cheveux rouge utilisa un objet quelconque, puis se mit à cracher du feu, ce qui impressionna Emeraldas, tandis que Kin resta de marbre. Faisant tout deux un numéro avec des flammes et le singe, tandis que le troisième commentait ce qu'il ce passait. Lorsqu'ils eurent terminés et qu'ils furent seuls, la miss s'approcha vers eux, trainant Kin, qui n'était pas du tout chaud pour les engager, les trouvant trop cinglés pour faire de bons membres d'équipages. une fois vers eux, elle le lâcha, puis les salua.

- Hey hello ! ça va la compagnie ?! Vous êtes trop fort !

- Tient, tient voilà de la chaire fraiche ! Alors p'tite minette tu as amené ton garde du corps pour nous féliciter ? Comme c'est drôle.

- Ouaip's on dirait une princesse ayant besoin de son chevalier servant !

- C'est quoi ton truc avec le feu dans la bouche ?

- Hey gamine, les tours de magiciens, ça se révèlent pas !

- Ruby tu n'es pas un magicien ! C'est un pyrotechnicien, il peut enflammer tout ce qu'il désire avec son briquet, c'est vraiment trop top ! Moi c'est Astra, je suis un assassin, lui c'est Goku, mon fidèle assistant et partenaire, je ne peux rien faire sans lui ! Et le noiraud qui t'a embêté, on l'appelle Blacky, parce qu'il a pas de nom, mais il est très fort pour le combat et l'escrime ! Et vous ?

- Je suis votre future capitaine !

En entendant leurs paroles, Emeraldas se mit à sourire, tandis que Kin se dit que s'ils savaient la vérités, ils ne riraient pas comme des abrutis et se prosterneraient à aux pieds de la demoiselle. Emeraldas ne voulant pas en rester là, posa une question qui fit réagir cheveux rouges, ainsi que cheveux verts, qui se permit de les présenter. Lorsqu'il eût terminé, avec un grand sourire, la miss leur dit clairement ce qu'elle voulait d'eux, ce qui fit que Kin se tapa le front avec le palt de sa main, ayant l'air dépité par la spontanéité de la demoiselle, se disant qu'ils allaient être ridicule et ce fût le cas, car ils se mirent tout les trois à rire, même le singe semblait se fendre la poire, ce qui fit apparaître une veine d'énervement sur la tempe de la miss, puis elle utilisa une technique du rokushiki, créant ainsi une lame d'air qui faillit tous les réduire en morceaux. Et bien, la jeune femme soumise et timide était devenue une véritable lionne depuis qu'elle voyageait avec Kin !


- Ok, ok, c'est bon on vous rejoint ! C'est quoi votre but ?

- Kin veut monter un équipage pour libérer les esclaves, moi je veux me faire connaître et connaître et devenir célèbre, pour que la moins que rien qu'ils croient que je suis ne le soient plus à leurs yeux ! On va partir à l'aventure et drôlement bien s'amuser ! Et si on y arrive pas, on se reconvertira en marchands ambulants, comme ça, même si on arrive pas à atteindre notre objectif, on continuera de voguer sur toutes les mers !

- ça tombe bien, c'est aussi notre re^ve, découvrir le monde, sauf que personne ne pensait à nous recruter, pensant qu'on ne savait pas faire autres choses qu'être des voyous, alors que Ruby est excellent aux canons et que je sais très bien faire la cuisine, et on ne parle pas des prouesses de Blacky au combat !

- Il a pas l'air très enthousiaste qu'on vienne le second.

-Vous en faites pas, Kin dit pas grand chose, mais je suis certaines que c'est pour contenir sa joie ! Moi, c'est Emeraldas !

- Et moi, c'est Pearl, je peux venir avec vous ? J'ai entendu votre discussion, moi et mon jumeau on s'ennuie ici !

- Yo les gars, moi c'est Diamond ! Je suis charpentier et elle musicienne, alors on peut venir ?

- Blacky est bretteur, Ruby cannonier et moi cuisinier

- Je vous souhaite à tous la bienvenue, je suis le navigateur de madame

- Dans ce cas, moi je dis.... Tous au bar le plus proche pour célébrer notre nouvel équipage !!!

Il était vria qu'encore une fois, Kin s'était montré très discret, mais en même temps, les choses le dépassaient un peu, il ne s'attendait pas à ce qu'elle engage ce type de personnes avec tant de facilités, il avait l'impression que cela ressemblait à un piège et il avait peur pour Emeraldas, mais elle semblait être tellement joyeuse qu'il ne pouvait pas lui parler de ses inquiétudes. Deux faux jumeaux se rajoutèrent à leur liste d'amis, ce qui fait qu'à présent, l'équipage était bien formé pour repartir sur les mers de Grande Line. Cependant, avant, il fallait bien célébrer cette nouvelle union, alors ils se rendirent tous dans un bar où Emerladas mit la note sur le compte de ses parents, après tout, pour ce qu'ils lui avaient fait, c'était une douce vengeance qu'elle risquerait bien de répéter à plusieurs reprises. Ils y restèrent jusqu'à ce que la nuit tombe, là Kin en profita pour aller prendre un peu l'air. Emeraldas voyant qu'il s'était absenté, vint le rejoindre.


- ça va ? Même en faisant la fête, tu semblais bien silencieux.

- Rien... C'est juste que... Avant nous n'étions pas grand chose tout les deux et à présent, nous, nous apprêtons à devenir de grands pirates, tout cela me dépasse ! De plus, ils ont été si facile à engager... Je... J'ai peur pour toi ! Peur de te perdre !

- Tu ne me perdra pas, parce que... Parce que...

- Moi aussi je t'ai aimé dès le premier jour

- Non c'est pas ça que je voulais dire ! Je voulais dire que c'est parce que j'ai développé une technique du rokushiki qui me rend dure comme le fer ! Fait pas la tête, pour moi c'est réciproque ! Mes parents m'opprimaient et voulaient même me marier à un parfait inconnu, mais avec toi, je me sens bien, je me sens libre...

- Accepterais-tu que je te seconde également dans la vie de tous les jours ?

- Bien sûr que je veux sortir avec toi ! Et bien plus encore !

Kin ne voulait pas qu'elle sache ce qu'il ressentait pour elle, ainsi que ses craintes, mais il ne pu s'empêcher de se confier, et lorsqu'elle su, elle lui fit un tendre sourire, avant de bégayer un peu, se sentant tout d'un coup très mal à l'aise, alors Kin en profita pour faire le premier pas. En entendant sa réponse, il eût l'air confus, ce qui fit rire la demoiselle, qui fini par lui expliquer son ressenti. Etant tellement content, Kin lui proposa de devenir sa petite-amie, ce qu'elle accepta sans hésitations, puis sans crier gare, bien qu'elle était très gênée de faire ce geste en plein publique, elle l'embrassa et après avoir laissé un mot à leur équipage, ils partirent dans un endroit calme pour passer leur toute première nuit ensemble.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Nojiko pour son beau kit ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-rpg-net.nice-board.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You are not alone   

Revenir en haut Aller en bas
 
You are not alone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece RPG :: Avant-tout :: Fiches :: Fragments d'Histoire-
Sauter vers: