AccueilRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 27/06/2016

MessageSujet: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Dim 10 Juil - 0:25

Après avoir fait une halte dans l'île qui possédait des bains avec des vertus thérapeutiques qui faisaient des miracles, Liberté s'en était allée sur une autre île, car elle avait apprit que dans quelques jours, ils allaient donner un feu d'artifice et vu que le feu c'était sa spécialité, elle tenait à profiter de ce genre d'évènements pour aider à faire en sorte que la fête soit réussie ou, tout simplement, pour admirer les œuvres des créateurs de feux d'artifices. Arrivée sur l'île, elle fit tout ce qu'elle pu pour bien attacher son navire, gentiment prêté par la marine, dont un léger bout du drapeau était déjà cramé.

"Attendez moi les gens, j'arrive pour vous donner un avant-goût de la fête !!!"

S'exclamant tout en courant dans tous les sens, les artisans ne virent pas leur marchandises partirent. Par contre, ils purent voir quelques pièces à l'endroit où se trouvait les articles, ce qui les faisaient se poser des questions, car grâce au Soru, ils n'avaient rien vu. Arrivant sur la place centrale, la miss se mit alors à faire son show, après avoir dit ces quelques mots.. ¨


"Est-ce que vous êtes prêts pour l'avant-première ? Attention, c'est parti !

https://www.youtube.com/watch?v=Omy79Ol74tA

Chantant et bougeant dans tous les sens, Liberté faisait éclater les feux grâce à ses pouvoirs de pyromanie, qui s'activaient en même temps qu'elle utilisait son microphone. Les passants étaient émerveillés et adoraient vraiment ce qu'elle faisait. Lorsqu'elle eût terminé, tout le monde l'applaudit en ayant des cœurs à la place des yeux.


"Ahahah ne me remerciez pas, vous avez êtes tous fantastiques ! Ceci était une avant-première, mais aussi une excellente occasion pour vous montrer qu'être libre de faire ce que l'on veut est merveilleux ! Ne laissez personne vous dictez ce que vous devez faire et amusez-vous et soyez heureux, c'est ce que je peux vous souhaitez de mieux les amis !"

Hey oui, Liberté était terrible, car en ayant l'attention de tous, elle en avait profité pour lancer un message de paix et d'amour à tous ceux et celles qui avaient été présent pour regarder son petit show. La foule ayant l'air enthousiaste, la miss s'en alla en riant, pensant avoir bien fait les choses. Elle fini par s'arrêter à un petit stand, où elle s'acheta une petite brique de jus d'orange, qu'elle alla boire plus loin, en s'asseyant sur un petit muret. Tout en ayant les jambes qui se balançaient dans le vide, elle chantonnait de temps à autre ce qu'elle avait chanté tout à l'heure à pleins poumons, devant une foule emballée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Date d'inscription : 24/03/2016

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mar 12 Juil - 10:42

- Notre espion est formel, la fille adoptive de l'amiral Akainu c'est enfui, elle a fugué de chez son père.

- C'est pas notre problème, en quoi cette info nous sera utile Ain. Je doute que le chef Z soit intéresser de savoir qu'une gamine a voulus prendre la poudre d'escampette.

- Idiot, sa pourrait être utile pour nous de la ramener et de la capturer, imagine Binz l'arme que nous pourrions avoir contre un amiral ? Si nous réussissons a lui tendre un piège on pourra s'en débarrasser.

Qu'est ce que c'est encore que tout se raffut, même pas moyen de lire en paix dans cette base. Il va falloir que je les face taire si je veux pouvoir finir mon livre en paix. Arrivant dans la salle ou régnait le brouhaha je soupire en m’apercevant qu'il ne s'agit que de Ain et Binz qui se dispute encore.


- Vous en faite du bruit, qu'est ce qui se passe ?

Leur expression changea en me voyant. J'ai vraiment l'impression qu'il ne m'aime pas ces deux la.

- L'espion nous a appris que la fille adoptive de l'amiral Akainu avait fuguer de la base ou il gardait. Binz pense que cette information ne vaut rien, mais je crois que au contraire nous pourrions l'utiliser. Tendre un piège a l'amiral en capturant sa fille se n'est pas négligeable.

Akainu, rien que se nom me hérisse les poil du dos. Je haie cet homme au plus haut point. Ne disant rien, je prend une photo du dossier poser sur la table. Elle est jeune, mais plutôt mignonne et innocente. Pas du tout une criminelle et encore moins une soldat de la marine, pour l'instant.

- Ain a raison finalement, mais nous n'avons pas besoin...


- Je prend la mission et la responsabilité de la capture de cette enfant. Il n'y a pas de discutions possible, Akainu est a moi et a personne d'autre.

Je pris le dossier et commença a m'éloigner, mais Ain me barra la route pendant que Binz se postait derrière moi.

- Tu na pas a interféré cette fois, nous sommes au même rang que toi alors ne nous donne pas d'ordre. Rend nous le dossier, nous nous chargerons bien mieux que toi de cette capture.

Ils me menacent maintenant, comme c'est amusant. Ces deux la ne manque pas de cran, j'aime sa. Posant ma main sur la paume de mon épée j'observe Ain.


- Viens le chercher ton dossier, venez tous les deux si vous vous en sentez capable, mais sachez que je ne vous laisserais pas une seconde chance de me le reprendre alors ne me rater pas.

En même temps il se lancèrent sur moi. Ils sont bon je l'avoue, mais pas assez s'il veulent rivaliser avec un ancien élève de Zephyr. Trop rapidement pour eux et grâce a mon Soru, je change ma place avec un soldat classique présent dans la pièce et avec mes dons de sorcier je fait en sorte qu'il me ressemble comme deux goutte d'eau. Les deux excités n'y on vu que du feu et pensent que je n'ai pas eu le temps de réagir quand leur lame se colle sous la gorge du pauvre soldat. Moi je suis passer derrière Ain en train de lire le dossier que j'ai toujours dans les mains.

- Si vous voulez me tuer, allez y, de toute manière je suis déjà mort plus d'une fois et pourtant encore vivant.

Cette fois par contre je commence a partir de la pièce tout en lisant les informations utile écrite dans se rapport. Les deux autres se rendirent compte qu'ils c’étaient fait avoir comme des bleus. Me rendant au navire que l'on m'avait assigné, je prend la mer accompagner de plusieurs hommes et part en direction de Fireworks Island sur la route numéro 5 de Grand Line. Tous les haut gradé des Néo Marine possède une carte indiquant la position exacte de beaucoup d'île de Grand Line et celle ci en fait partie. Se sont surtout nos navigateur qui se repère facilement, mais grâce a eux nos traverser sont plutôt facile.

Arrivé a destination, nous accostons a l'abri des regards indiscret et abaissons nos couleurs, sa serait dommage de se faire repéré aussi vite. Laissant ma cape noir de Néo Marine dans le navire, je déploie mes hommes de façon a quadriller l'île et m'aventure a travers la foule. Finalement je ne tarde pas a trouver celle qu j'étais venu chercher car elle ne cherche pas a passer inaperçu, surtout avec son petit spectacle de feu en chanson. C’était plutôt beau à voir, ces flammes n'avait rien a voir avec la lave hideuse de son paternel. Quand elle partie de l'estrade, je la suivi discrètement et acheta la même boisson qu'elle avant de m'approcher du petit coin ou elle c’était assise. Liberté, elle port bien son nom pour une jeune personne en quête d'aventure.


- C’était un bien beau spectacle que vous nous avez offert mademoiselle. J'imagine que vous serez de la fête par la suite. Pardonnez mon impolitesse je ne me suis pas présenter.

M'inclinant légèrement, je lui offrit mon plus beau sourire.

- Je me nomme Lazzare, Lazzare Sybilius. Je suis moi aussi un homme en quête de liberté et vous entendre proclamé que vous souhaitiez que chacun puisse être heureux en faisant que se dont il on envie, j'en ai eu un frisson.

Cette conversation semblait bien s'amorcer, mais restons vigilant pour ne pas envenimer les choses. J'ai pour le moment du mal à croire que cette charmante jeune personne ai un lien de parenté avec Akainu.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Attaque par fruit du démon  color =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 27/06/2016

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mar 12 Juil - 19:07

Lily était tellement prise dans ses réflexions et elle était tellement concentrée qu'elle ne fit pas attention à son interlocuteur. Ce ne fût que lorsqu'il la félicita qu'elle se rendit compte de sa présence, car elle sursauta, et par réflexe, elle lui envoya sa chaussure dans son genou.

"Ohhhh pardon je l'ai pas fait exprès je vous le jure !

Ayant l'habitude d'argumenter quand elle faisait une bêtise, elle ne su pas trop comment réagir autrement. Par chance, l'homme ne lui tint pas rigueur et lui demanda même si elle serait de la fête, ce qui la détendit et lui fit avoir une mine réjouie.


"Bien sûr ! Y a personne qui m'en empêchera ! A moins que je n'en décide autrement, j'y participe ! Mais... Vous êtes qui vous ? ?!"

La miss s'était vivement exclamée en ayant l'air à fond dans son délire. En tout cas, ce qui était sûr, c'était que personne n'arriverait à la faire changer d'avis, car pratiquer ce qu'elle aimait tout en pouvant faire plaisir aux autres et partager sa passion tout en distribuant des messages de paix et d'amours, c'était vraiment le pied ! Le voyant s'incliner en se présentant, elle eût un air d'incompréhension.


"Pourquoi vous faites ça ? Y me semblait que c'était qu'aux gens de la haute société qu'on fait ça ! Papa il me l'a assez répété et ça m'a bien soulée ! Déjà, rien que savoir que les gens ne sont pas traités de la même façon juste parce qu'ils ont un rang social bien plus élevé que les autres, ça me dégoute ! Tout le monde est sur le même pied d'égalité, tout le monde fini par mourir et ce n'est pas sur une tombe qu'on va faire des courbettes, alors s'il vous plait, le faite plus !"

On pouvait entendre de la rage dans sa voix, signe que ce geste lui avait fait rappelé des mauvais souvenirs et que cela avait réveillé son petit côté rebelle et libre, ce qui pouvait faire croire, en cet instant, qu'elle était encore plus imprégnée que son père dans la véritable justice, puisqu'elle voulait mettre tout le monde sur le même pied d'égalité. Toutefois, en l'entendant dire qu'il était de son côté, la demoiselle se calma et lui fit même un grand sourire.


"Et bien, vous cachez bien votre jeu ! Comme quoi, vous portez bien votre nom, car vous faites bien les choses l'hasard ! J'espère quand même que ce n'est pas du mytho et que vous le pensez sincèrement parce que, dans le cas contraire, ce n'est pas gentil ! Oh c'est quoi ça ? Vient là !"

Elle avait bien entendu, fait exprès de faire un jeu de mot avec le prénom de l'homme qui lui adressait la parole. Lui disant ensuite son avis en faisant une légère moue, elle fini par voir un chat passer. Utilisant le Soru, elle réussi très vite à l'attraper. Le chat chercha au début à la griffer, mais elle utilisa le tekkai pour se protéger, ce qui fait que le chat se fit plus mal qu'il ne voulait lui en faire. Lorsqu'il se calma, elle se mit à rigoler et à le gratouiller un peu partout. N'ayant jamais vu de chat jusqu'à présent, il était tout à fait normal qu'elle ait envie de jouer avec et le pire c'était qu'elle était comme ça avec toutes les bestioles qu'elle rencontrait.


"Oh t'es vraiment trop kawaii !!! T'a l'air d'avoir soif ! Tu veux gouter ? C'est super bon ! Ihihi bois mieux t'en a partout ! T'aime ça hein ? Moi aussi ! Oh c'est ta maîtresse qui t'appelle ? Allez va vite la retrouver, elle a besoin de toi"

Parlant au chat tout en jouant avec, elle fût surprise de l'entendre ronronner, car elle ne savait pas que ce genre de créatures étaient capables de faire ça, ce qui fait qu'elle avait faillit le lâcher. Vu qu'il semblait avoir soif, comme elel l'avait clairement dit, elle lui donna à boire un peu de son jus, après avoir enlevé la paille. En le voyant boire, elle ne pu s'empêcher de rire. Entendant sa maîtresse l'appeler, le chat bougea les oreilles et eût envie de partir, alors elle le lâcha. Elle fini sa boisson, puis mit sa brique dans une poubelle la plus proche, s'étant mise à regarder au loin en ayant les yeux dans le vague, il semblait être difficile de savoir à quoi elle pouvait bien penser en cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Date d'inscription : 24/03/2016

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mer 20 Juil - 1:14

Cette jeune fille est très intrigante surtout dans sa manière de réagir. Tout est excessif et pourtant très naturel. Par exemple la chaussure qu'elle m'envoya dans le genou, c’était une réponse un peu exagéré a une simple phrase, mais elle ne l'avais pas fait pour se battre j'en était certain. On pourrait presque croire que sa vision des choses est un peu trop simple, trop idéaliste. Je fus cependant un peu remis en cause au niveau de se jugement quand elle argumenta sur l'inégalité dans les classes sociales. Que tous se retrouve au même rang socialement, c'est un beau discourt, difficile a mettre en place voir même impossible. Par contre cela mis de coté, je retrouve en elle un certain trait de son père. Elle a le même ton autoritaire quand elle explique sa vision des choses, le même regard dur. Cela fait flamboyer ma rage envers cet homme. Heureusement, elle est vite déconcentré par quelques chose et file a la rencontre de se qui a attiré son attention. Se moment d’inattention me permet de calmer se qui montait en moi et d'un pas rapide je suis ces mouvement aussi très rapide. Alors elle maîtrise un pas comme le Soru ? Étonnant et intéressant. Un chat ? C'est sa qui a attiré son attention ? On dirait que c'est la première fois qu'elle en vois un. Sa ne peut pas être le cas, il y a de ces animaux partout. Quand elle fini par le lâcher son regard se perd dans l'horizon. Je sens que je vais m'amuser avec cette enfant, surtout si elle est aussi volatile que sa.

- Dit moi, on aurait dit que tu n'avais jamais vu de chat de ta vie. C'est une bonne chose que tu soit tomber sur cette créature si c'est le cas, car il font partie des animaux les plus libres de se monde.

A mon tour je fini ma boisson et observa dans la même direction qu'elle. Tout semble l’intéresser, comme si elle découvrait le monde. Qu'a tu fait a cette enfant Akainu pour qu'elle soit ainsi.

- Je voudrais te demander car sa m'intrigue, toi qui souhaite que chacun soit libre, ou pense tu que s’arrête la liberté de chacun ? Jusqu’où peut on faire se dont on a vraiment envie ?

Première étape faire connaissance tranquillement. Seconde phase, continuer de lui parler toujours aussi tranquillement en l'observant et en essayant de la comprendre au mieux. C'est ainsi que je pourrais m'approcher d'elle de façon a l'arracher a Akainu.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Attaque par fruit du démon  color =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 27/06/2016

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mer 20 Juil - 1:51

Ce que dit Lazzare ne laissa pas indifférente la demoiselle. Ayant un sourire jusqu'aux oreilles, la jeune femme s'était retournée pour scruter son interlocuteur.

"Non, je ne savais pas ce que c'était, mais comme vous dites, j'ai eus de la chance ! Il y a quoi comme autres créatures libres ? Papa, il m'a toujours dit que les animaux s'était une perte de temps, que je devais me concentrer uniquement sur mon entrainement...."

En lui répondant cela, avec une voix légèrement emprise par la nostalgie, la demoiselle avait baissé la tête, puis elle l'avait relevée en se retournant, scrutant à nouveau ce qu'il ce passait autour d'elle. Franchement, son père était vraiment un gros point noir dans sa vie et la miss ne le cachait pas. Après avoir longuement réfléchit, elle répondit enfin à la question de Lazzare.


"La liberté n'a pas de frontières. Lorsqu'on est déterminé, rien ne nous résiste, c'est pour ça que je donne toujours le meilleur de moi-même et que je ne laisse plus rien faire obstacle à ma liberté... On a trop essayé de me briser, de faire de moi un pantin sans émotions, bon à ne faire qu'obéir et faire ce que l'on attend de lui, donc maintenant, plus rien ne peu blesser cette forteresse que je suis devenue. Plus rien ne m'arrêtera, et ceux qui essayeront, s'en mordrons les doigts"

La demoiselle semblait être assez extremiste dans ses propos et fermée à toutes remises en questions ou en propositions amicales qu'on pourrait essayer de lui faire pour essayer de la faire changer d'avis ou pour tenter de la conseiller pour qu'elle ne fasse pas n'importe quoi.

"Cependant, la liberté s'arrêtera peut-être un jour lorsque mes rêves se seront réalisés et que j'aurais décidé de me poser dans un endroit sympa où je ferais ma vie avec l'homme que j'aurais choisis d'épouser et avec qui on aura plusieurs enfants, peut-être une trentaine... Enfin on verra après le premier, comme je serais motivée, mais ce'st sûr, ils ne verront pas le jour tant que ce monde sera aussi moche et que mon but ne sera pas atteint ! Et vous ? Vous pensez que la liberté peut avoir des frontières ? Je parle avec vous, car vous avez l'air quelqu'un d'être bien, mais j'espère pour vous que vous n'êtes pas un espion de mon père, parce que sinon, vous recevrez une pluie de coups et ça, ça ne sera pas accidentel !"

La demoiselle était vraiment très ambitieuse, car elle avait fait part de ses pensées bien après que ses rêves se réaliseraient. En lui faisant part de ses pensées, elle s'était tournée vers lui et avait tantôt sourit, tantôt rigolé, comme si ce qu'elle disait semblait l'amuser. Par contre, lorsqu'elle menaça Lazzare, elle était plus que sérieuse, car elle avait réalisé qu'elle ne savait pas grand chose sur lui, alors elle ne voudrait pas lui en dire tant qu'elle ne saurait pas dans quel camp il était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Date d'inscription : 24/03/2016

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mar 9 Aoû - 20:33

Sa connaissance du monde est vraiment limité apparemment. Ne pas s’intéresser au monde car celui ci est imparfait et ne peu refléter la justice absolu, c'est bien l'emprunte d'Akainu. Cet homme est un poison qui souhaite une justice ou toute pensé autre que celle dicté par a vision est criminel. C'est vraiment se que je déteste en lui.

- Des animaux il y en a des milliers et le mieux est que tu les découvre par toi même en les trouvant toutes. Les chats ne sont qu'une espèces parmi tant d'autre.

Regardant rapidement autour de moi, je vis un petit endroit ou s'asseoir et être tranquille pour discuter sans pour autant être a l'écart. Je pris alors place. Cette jeune fille, son père a tout fait pour en faire un soldat endoctriner apparemment. Sa vision du monde en a été affecter quoi quelle en pense, cela lui donne un coter extrémiste dans sa vision de penser, se qui ne va pas m'aider.

- Je comprend bien se que tu veux dire et je suis en partie d'accord, mais il a certain aspect que je trouve flou dans ta façon de voir les choses. Si rien ne nous résiste tant que l'on est déterminé alors même la meurtre d'innocent peu devenir acceptable afin de réaliser son rêve ? Certaine personnes mettrons fin au rêve des autres afin de mener au mieux les leurs, c'est la ou s’arrête la liberté dans notre monde. Tu veux construire un foyer pour toi et ta petite famille, mais si un jour un homme trouve que ton bonheur est un barrage à son rêve et qu'il est déterminé a tous faire pour réaliser se en quoi il croit, même a s'en prendre a tes enfants. Vois tu ou je veux en venir ?

C’était un peu dur a comprendre certes et je venais de lui faire un exemple un peu dur en prenant se qu'elle m'avait elle même dit. Cependant, elle allait peu être croire que j'étais du coter de de son père, se que je devait réfuter maintenant.

- Après il y a l’extrême, ceux qui veulent imposer un idéal pour brider tout rêve et liberté. Je parle de ceux qui sont parfois pire que les pirate ou criminel dans se domaine, la marine. Certain d'entre eux on une vision de la vie tellement extrémiste qu'il applique une justice absolu ou tout ceux en sortant un petit peu son tout de suite vu comme des criminels. Ces personnes me répugne autant que ceux volant la liberté au profit de la leurs. C'est a cause de tout cela que j'ai décider de suivre ma propre route en se monde et de ne plus suivre ceux qui m'on tant déçu.

Une erreur de ma part ? Non pas du tout. Je cherche a instaurer une confiance entre elle et moi donc pour cela je dois me montré honnête envers elle petit a petit. C'est une stratégie qui a déjà fait ces preuves par le passé.

- Par contre tu n’arrête pas de citer ton père, comment s'appelle cet homme que tu méprise tant ?

Evidemment que je savais son nom, mais ainsi je saurais si elle commençais a avoir confiance en moi.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Attaque par fruit du démon  color =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 27/06/2016

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Mar 9 Aoû - 22:05

Alors, à ce qu'il parait, il existe des milliers d'espèces différentes à découvrir dans le monde entier et il voulait qu'elle les découvre par elle-même ? Pas de problème, elle allait remporter ce défi haut la main.

"Ouais je vais voir toutes les créatures de mes propres yeux, ça va être trop cool !!!"

Liberté perdit très vite son sourire en l'entendant dire que ce qu'elle disait, était flou. Il lui dit alors qu'avec la détermination, il n'y avait plus de limites, et donc, des gens pouvaient perdre la vie pour que des rêves soient réalisés. Ne l'écoutant qu'à moitié, des souvenirs enfuis depuis longtemps dans sa mémoire, revenaient au galop et cela ne lui faisait pas plaisir. Lorsqu'il eût fini de parler, elle lui lança un regard dur.

"Les gens, comme vous les décrivez, sont des gens dont leur âme a été corrompue par la folie. Ceux qui ne sont pas sains d'esprits et ne comprennent pas la véritable valeur du mot "liberté", doivent ce faire remettre les idées en place. Enfin, vous avez raison, vous m'avez ouvert les yeux. C'est mieux de rester seul et de se consacrer exclusivement à mes ambitions, car le combat n'est jamais terminé !"

Elle avait fini par s'asseoir et retrouver son sourire. Oui c'était vraiment ce qu'elle allait faire, elle en était pus que convaincue. L'écoutant à nouveau, son sourire prit à nouveau la poudre d'escampette. Maintenant, elle n'affichait plus qu'un regard sans expressions. Lorsqu'il eût enfin terminé de parler, elle se jeta sur ses mains pour les lui prendre, en ayant l'air émue.

"Vous et moi, on est vraiment fait pour s'entendre ! Enfin quelqu'un d'autre qui a ouvert les yeux, c'est magnifique !"

Quand il lui demanda qui était son père, elle le lâcha et eût un mouvement de recule, se levant, puis le scrutant avec un regard perçant. Il voulait en venir où avec sa question ? Se demandant alors s'il était vraiment de son côté, la jeune femme se figea sur place, jusqu'à ce qu'elle vit deux marines qui s'approchèrent. Les entendant l'appeler, cette dernière se retourna lentement et leur lança un regard effrayant, un regard qui faisait beaucoup penser à celui de son père adoptif, ce qui fit peur aux deux de la marine.

"Deux mauviettes de la marine qui veulent me forcer à revenir à la maison... Sans façon !"

Se mettant en position d'attaques, ils croyaient qu'elle allait les attaquer, donc ils sortirent leurs armes, histoire d'essayer de l'effrayer un peu, pour la calmer, mais au lieu de les attaquer, elle s'en alla, trouvant que cela ne valait même pas la peine de les éjecter de sa vie par ses propres soins. Ayant utilisé le Soru, ils ne purent pas la rattraper, ce qui les déstabilisèrent. Elle aurait pu se défendre, comme on le lui avait bien apprit, mais ayant dit à Lazzare que ceux qui exterminaient étaient corrompus par la folie, elle mit en pratique ses dires, ne se faisant ainsi pas passer pour une mytho. Se retrouvant à l'autre bout de la ville, elle pût voir, sur un stand, son propre avis de recherche, ce qui la choqua et la perturba, car son père lui avait bien enseigné ce sujet. Pourtant, ce n'était que les ennemis de la marine qui possédaient une affiche, alors comment pouvaient-ils la considérer comme une criminelle, alors que pour elle, elle n'avait rien fait de mal. Prenant l'affiche, elle s'assit sur une caisse, restant les yeux rivés sur ce bout de papier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Date d'inscription : 24/03/2016

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Ven 19 Aoû - 19:35

Mes parole firent mouche apparemment, même si se n’était qu'en partie. Elle interprète se qu'elle entend pour l'adapter a sa vision du monde. Enfin, se n'est pas grave, j'ai put me rapprocher un peu plus de mon objectif et sa, c'est le principal. Si elle savait se que j'ai déjà fait, elle me qualifierait de monstre, de personne corrompu par cette folie d'on elle a parler. Se ne sont pas les personnes vivant leur vie au détriment des autres qui sont fou, c'est se monde dans lequel on vie qui l'est. Un groupe de fanatique cherche à imposer une justice absolu, un autre groupe vis pleinement leur liberté en tuant et pillant sans état d'âme et les derniers cherche a détruire toutes les organisations pour imposer un chaos absolu. Les derniers a subir tout cela sont ceux qui comme elle ne veulent pas choisir de factions ou ceux qui comme moi essaye de créé un monde ou la folie n'est plus qu'un lointain souvenir. Si je peu lui faire comprendre sa, c'est gagner pour moi. L'observant elle et surtout ces réactions, je fus attirer par ceux qu'elle venait de voir et qui l'avait appeler. Des marines ici, manquait plus que sa. Immobile, je regardait cette scène. Qu'allait elle faire alors, les combattre ? Ou bien leur obéir, ou encore fuir ? Après leur avoir fait un peu peur au point qu'ils sortent leur armes, elle s'éclipsa avec un Soru magnifiquement exécuté. Elle a du potentiel je dois bien l'avouer, elle me plait bien. Par contre se n'est pas le moment pour moi de me faire repéré par ces clown. Me levant, je fis un geste discret de la main et quelques hommes autour de nous se tournèrent vers les deux marines pour les encercler et... bref je ne veux pas savoir se qu'ils on bien put leur faire. De toute manière, j'ai pleinement confiance en mes hommes pour les laisser agir seuls, surtout qu'elle est la aussi et qu'elle peu très bien se débrouiller seule.

Bon moi je vais devoir la retrouver et pour sa, autant partir dans la même direction qu'elle en employant la même méthode. La technique du Soru permet de se déplacer librement et rapidement ou l'on veux, pratique pour échapper a quelqu'un ou pour retrouver quelqu'un. Sa ne me prit donc pas trop longtemps pour la voir assise sur une caisse depuis le point de vu en hauteur que je venais de rejoindre. De la même manière que j'étais monter la haut, je la rejoint et avança doucement jusqu'à elle. Un avis de recherche, il y en avait un dans le dossier que j'avais sur elle.


- C'est l'oeuvre de ton père ? Il est marquer que tu doit rester vivante pour pouvoir toucher la prime donc sa doit être quelqu'un qui est prêt a tout pour te récupéré en vie. Sa m'attriste de te dire sa, mais je ne pense pas que tu devrais faire seule se que tu a entrepris maintenant. Tu souhaite te consacrer exclusivement à tes ambitions, mais si tu reste seule tu échouera. Il faut avoir quelqu'un de confiance avec soit si on souhaite réussir se que l'on entreprend. Dans se monde devenu fou, seul l'entraide permettra de s'en sortir pour pouvoir créé un nouveau monde où les pirates ne sont plus, où la justice absolu n'est plus et où on ne récompense plus une enfant pour un meurtre sois disant utile à la société.

Doucement, je pris son menton entre mes doigt et releva délicatement sa tête pour que son regard fixe le miens.

- J'espère que tu me comprend, Liberté.

J'ai peut être été un peu vite sur se coup la, mais avec la marine qui la recherche je ne peu me permettre de trop prendre mon temps. Maintenant, il faut juste que j'ai réussi a la convaincre et qu'elle comprenne que je parlais de moi comme aide pour son projet.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Attaque par fruit du démon  color =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 27/06/2016

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Ven 19 Aoû - 22:23

Liberté avait les yeux tellement fixés sur sa fiche de wanted, qu'elle avait légèrement sursauté lorsque Lazzare lui avait adressé la parole. Abaissant sa fiche, elle l'avait scruté avec un air à la fois triste et révolté. Il lui parlait, mais elle avait de la peine à le comprendre, car toutes ces pensées étaient toujours axées sur son wanted. Lorsqu'il lui prit le menton en lui demandant si elle avait comprit, la miss péta un câble. Elle lui donna une tape sur la main, puis se leva et recula en ayant l'air pas contente, brandissant son affichant sur le c^toé, comme un étendard.

"Je crois que c'est plutôt vous qui ne comprenez pas ! Je ne suis pas une criminelle ! Pourquoi il m'a fait ça ?! C'est quoi encore son problème à ce vieux crouton hein ? Hein ?! C'est un crime de vouloir faire en sorte que tout le monde soit libre et heureux ? Moi je ne crois pas ! Pis un allié, ça me servirait à quoi ? A avoir peur pour sa vie en sachant qu'il traine avec moi ? Non merci ! Jusqu'à présent, je me suis toujours débrouillée seule, et ça depuis que je suis haute comme trois pommes !"

La demoiselle n'allait pas bien, ce qui expliquait sûrement le fait qu'elle lui parle de cette façon, car en temps normal, elle aurait accepté de faire équipe avec quelqu'un, car elle avait toujours été très sociable, d'ailleurs, il en avait eût la preuve à maintes reprises depuis qu'il l'avait rencontrée. Elle s'assit à nouveau sur la caisse, l'air totalement abattue, d'ailleurs, des très fines larmes sortaient de ses yeux.

"Je suis désolée, je... Je n'avais pas à vous parler ainsi, mais il a tellement le don de me mettre en rogne ! Je... Vous avez raison, j'ai besoin d'aide, mais... Mais je dois m'adresser à qui ? Vous... Vous avez une idée ? Pour une fois, j'en ais pas..."

Elle avait dit cela en baissant la tête, puis en la remontant, le scrutant avec un regard profond, tandis que ses fines larmes continuaient à couler. Il n'y avait donc que son père adoptif qui était capable d'un tel exploit, car en général, ce n'était pas quelqu'un qui ce laissait facilement abattre. En tout cas, avec son air tout déconfit, elle était toute mignonne, on avait presque envie de lui faire un câlin pour la réconforter, à voir si c'était aussi le cas de Lazzare, mais en tout cas, il allait devoir faire encore un petit effort pour qu'elle le suive sans ce poser de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazzare Sybilius
Modérateur
Bras Droit
Le Ressucité
ModérateurBras DroitLe Ressucité
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 25
Date d'inscription : 24/03/2016

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Dim 2 Oct - 13:24

Elle qui était si joyeuse depuis que je l'ai rencontré, la voila bien triste. C'est son père et l'avis de recherche qui la mise dans cet état. Je fus par contre surpris quand elle s'énerva et recula pour crié se qu'elle avait sur le cœur. Immobile et muet, j'écoutais son discourt laissant sortir la rage qu'elle avait contre son père. Son désir de liberté allait contre les idéaux de la justice absolu c'est certain et cela ne devait pas du tout plaire a cet abruti D'akainu. Son coup de gueule passer, elle repris place sur la caisse ou elle était quelques instant avant. Sa colère se noya de nouveau dans des larmes et elle me demanda de lui pardonner son coup de gueule. Soupirant et souriant, je me laissait porter par le cœur et la pris dans mes bras. D'une main je lui caressais doucement la tête, me voulant rassurant.

- Ta soif de liberté, il ne peu pas la comprendre et elle lui fait peur. C'est un homme qui souhaite tout avoir sous contrôle et justement toi il ne peu te garder sous contrôle. C'est ta liberté et tes rêves qui définisse qui tu est. Maintenant, si tu le souhaite et seulement si tu le veux, je peu t'offrir mon aide. Pendant que tu apportera la liberté et la joie en se monde, je ferais en sorte que personne ne puisse se mettre sur ta route pour t’empêcher d'accomplir ton rêve. T'aider à faire cela, sa serait pour moi un grand pas de plus dans l'accomplissement de mon propre rêve qui est très similaire au tient.

Il était encore un peu tôt pour lui parler des Néo-Marine, mais j'allais devoir quand même à un moment aborder le sujet. Je le sentais par contre, mes hommes n'étaient pas loin et elle non plus. Habiller en civil, ils pouvaient passer inaperçu sans problème et se fondre dans la masse pour intervenir au moindre problème.

- Rassure toi par contre pour une chose. Tu n'aura pas a avoir peur pour moi, je sais me sortir de bon nombre de situation et même contre un homme comme ton père. Alors qu'en pense tu. Tu n'est pas forcer de me répondre maintenant, mais réfléchie y.

Comme pour les Néo-Marine, il était un peu tôt pour lui dire que j'avais déjà affronter son père.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Technique de Lazzare
Dialogue color = Gold
Attaque par fruit du démon  color =
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 27/06/2016

MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   Dim 2 Oct - 23:41

Lorsqu'il la prit dans ses bras et ce mit à lui caresser la tête pour la réconforter, la demoiselle la releva instinctivement, le scrutant avec des yeux ronds de surprises, comme si ce qu'il venait de faire lui était inconnu et qu'elle ce demandait ce qu'il fabriquait. Ce genre de gestes, cela faisait bien longtemps qu'elle n'y avait plus eût droit, limite elle avait presque peur de ce qu'il venait de faire, comme si c'était interdit. Dans sa tête, elle ce revit quand elle était toute gamine et que les esclaves de l'île la prenaient dans leurs bras pour la réconforter, comprenant très bien qu'une petite fille pouvait avoir peur des mauvais traitements que leur infligeaient les deux colosses qui les exploitaient, et pourtant, bien qu'ils étaient terrifiants, elle les avaient quand même affrontés, d'ailleurs, l'un d'eux était devenu borgne par sa faute. Quoi qu'il en soit, elle fini par revenir à la réalité et lorsque ce fût le cas, elle laissa tomber sa tête lourdement sur l'épaule du jeune homme, comme si son discourt, qu'elle n'avait écouté qu'à moitié, l'avait assommée.

*Cette chaleur, c'est... C'est comme un feu qui s'embraserait au fond de mon cœur... ça fait mal et en même temps, ça me fait tellement de bien.. Cela faisait si longtemps...*

Songea la demoiselle, avant de relever les yeux et la tête, d'un bond en entendant la suite de ses paroles. Comment, il était capable de tenir tête à un homme comme son père ? Elle avait de la peine à le croire, mais en même temps, il semblait être sincère, comme tout ce qu'il avait dit jusqu'à présent. Le scrutant quelques instants en ne disant rien, elle fini enfin par prendre la parole.

"je vous donne une semaine pour me prouver que vous êtes capable de me suivre et de restez à mes côtés pour défendre la liberté que j'ai choisie de suivre ! J'ai besoin d'aide, mais comme vous l'avez dit, je dois réfléchir et c'est la meilleure des options possibles que j'envisage pour l'instant. J'espère que cela vous suffit comme réponse... En tout cas, à l'heure actuelle, si vous voulez m'aidez, cela serait à affiner les styles de mélanges de poudre pour offrir quelque chose de merveilleux au public c esoir, j'espère vraiment y assister !"

La jeune fille parlait avec un ton très sérieux, comme si ce qu'elle allait lui accorder était vraiment quelque chose de très prestigieux. En tout cas, on pu voir qu'elle avait reprit du poil de la bête, car elle ce remit à parler de l'un de ses sujets de prédilections, elle ce prit même à sourire en parlant de cela. S'essuyant les yeux, la miss semblait aller dix fois mieux qu'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Viens là ma petite, je vais t'apprendre ce qu'est la vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite vidéo
» Affiches comment être et faire pour apprendre
» Petite séduction
» Voulez-vous croquer une petite brioche ? =) ♥
» Une petite étoile haut dans le ciel...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece RPG :: Grand Line :: Paradis :: Route N°5 :: Fireworks Island-
Sauter vers: