AccueilRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Dim 4 Fév - 1:43

Peu de temps après être retournés au navire du chasseur de prime solitaire, Lili avait trouvé à son bord, un petit prospectus ventant les mérites d'autres îles touristiques et Water Seven en faisant partie, la miss avait absolument voulu aller là-bas pour la visiter, au grand dam de Léo, qui vu son caractère, ne semblait pas très emballé d'accompagner madame faire du lèche-vitre, ce qui ce comprenait tout à fait. Cependant, la demoiselle avait tellement insisté, qu'il avait fini par céder et l'avait aidée à ce diriger en direction de l'île, ce qui fait que Liberté avait bien crié sa joie d'aller là-bas, semblant être encore plus pénible que lorsqu'elle ne pouvait pas y aller, montrant ainsi sa grande impatience, tout en chantant quelques chansons pour exprimer son bonheur de partir vers l'inconnu en direction d'un endroit bien plaisant.

Pauvre Léo, il avait la tête cassée et le pire c'est qu'il ne pouvait pas la jeter par-dessus bord, car depuis qu'elle lui avait sauvé la vie, il avait une dette envers elle. En abusait-elle ? Peut-être un petit peu en cet instant, mais son but n'était pas de lui donner des envies de meurtre, juste de lui faire profiter de sa joie intense. Après tout, quand on a vécu une bonne partie de sa vie en esclavage sur une île gardée par deux colosses et une autre à s'entraîner par un type aussi sympathique que la porte de la cellule où elle y passait souvent du temps, à cause qu'elle le saoulais trop ou qu'il pensait qu'en s'absentant, c'était une bonne idée qu'elle y passe du temps là-dedans, donc du coup, visiter une île, qui semblait être des plus magnifiques, ne pouvait que la rendre intenable.


"OUAIS ONT ES ENFIN ARRIVES!!!!! On ce donne rendez-vous au navire en fin de journée, a plus !"

Après s'être bien exclamée, lorsqu'ils furent arrivés, Liberté envoya un baisé dans les airs à Léo, pusi ne l'attendant pas, elle utilisa le Soru, ce qui la fit très vite disparaître de la vision de son garde du corps temporaire. Ne tenant pas en place, la miss courait un peu partout, jusqu'à ce qu'elle prit la peine d'ouvrir le prospectus, tout en marchant un peu, puis sachant où elle voulait aller, elle s'arrêta sur un pont, pour pouvoir mieux observer la vue avec un air des plus rêveurs, ce perdant dans ses pensées en ne faisant plsu trop attention à ce qui l'entourait, donc à cet instant précis, tout le monde pouvait la tuer sans problèmes.

HS : Ce rp est ouvert à tout le monde, de plus, Léo j'ai fais exprès de faire en sorte que Léo soit pas très présent, si tu avais pas envie de rp, par contre, dit-moi si jamais je dois modifier un détail dans mon rp =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Sam 17 Mar - 23:28

Geralt arriva à Water Seven par le bié d'un bateau de la marine qui devait faire une halte sur l'île avant de repartir en mer. Il avait besoin de certains ingrédients dont de l'alcool pour ses formules alchimique qui lui permettrait de fabriquer ses potions et bombes. Il se trouvait a cours de matériel suit a sa dernier rencontre. Il lui fallait donc faire le plein au plus vite pour partir de nouveau en chasse. Water Seven étant le seul endroit où il pourrait trouver certains ingrédients spécifique. Il ne s'agissait pas non plus de la principal raison pour lequel il avait décidé de venir ici. Geralt marcha directement vers la taverne Moxxi sans aucune hésitation connaissant le moyen le plus rapide d'y aller en tout discrétion. Il ne passait pas inaperçu avec ses yeux de chat et tout son équipement ne voulant pas attirer l'attention sur lui. Le bar comme à son habitude était peupler par les habituer qui flatter la patronne Moxxi d'une forte beauté maquiller de la sorte qu'on ne suspecte pas son age. Il connaissait son âge véritable, car cela faisait des années qu'il se connaissait et il savait qu'elle serait prête a le tuer s'il disait quoi que se soit. Connaissant le personnage, il ne serait pas tenté de prendre le risque et en plus, elle fournissait le meilleur alcool pour faire des Potions. Il se mit au bar pour commander un verre de leur alcool le plus fort pour le boire d'un trait. Moxxi ne mit pas longtemps à l'accoster pour lui parler heureuse de revoir le vieux loup de mer. Il se mit à parler un peu avec elle avant de lui demander comme d'habitude. Moxxi tenta marchander comme toujours en utilisant de ses charmes ce qui ne fonctionnait pas sur lui comme à chaque fois. Elle soupira avant d'accepter lui promettant qu'un jour cela marchera. Un rituel qui était devenu routinier depuis le temps qu'il se connaissait mais avant qu'elle ne parte pour faire préparer la commande de Géralt. le guerrier lui demanda si Ciri était là. Malheureusement, elle était partie en mer régler une affaire pour moxxi. Geralt était venue véritablement à Water Seven dans l’espoir de voir sa fille qu'il n'avait pas revu depuis un plus de 2 ans. Il la remercia avant de reprendre un autre verre quand soudain une voix familière l'interpella dans le dos. Il se tourna pour voir un homme d'une trentaine d'années à la chevelure mi-longue et une barbichette bien tailler. Il s'agissait Marco un ami de longue date et qui pouvait s'approcher le plus d'un meilleur ami. Ils se mirent alors a discutait buvant tranquillement. Ils finissent par quitter la taverne trouvant l'endroit trop bruyant, ils purent alors parler de chose plus privé pendant qu'il marchait.

« moi je te dis Geralt, pour son age Moxxi à un corps de rêve et doit avoir une expérience hors du commun ! »

« Si tu le dis, je te fais confiance. »

« Bien sûr que je te le dis, de toute façon, tu sais qu'elle est ton problème ? »

« Non, mais je sens que tu vas me le dire »

« Tu es un handicapé de l'amour ! Tu ne sais pas profiter de la vie et des femmes ! Il y a dans ce monde des millier de beauté fleuri qui demande qu'à être cueillit. »

« Oui, c'est sure que je préfère laisser aux autres le plaisir d'aller voir une femme le matin, une autre l’après-midi et encore une autre le soir. »

« Et tu te crois drôle ? Non Geralt tu es un fort bel homme qui plais à l'agent féminin si on oublie tes yeux, tes cheveux, tes cicatrice.... Laisse tombé en fait »

Geralt ne répondit pas à Marco qui tentait encore une fois de le suivre dans son péché de luxure qui faisait de lui un véritable coureur de jupon. La dernière phrase avait faillit couper court à la conversation quand ils arrivèrent sur un pont. Une demoiselle s'y trouvait fort jolie dans les critères de Marco. Il regarda Geralt qui lui fit signe qu'il pouvait y aller et qu'il attendrait tranquillement le champion de l'amour à l’œuvre. Il se pausa alors sur la rambarde à l'opposer croisant les bras pour regarder la scène. Marco s’approcha alors de la demoiselle pour se mettre a coter d'elle et dire :

« C'est une vue magnifique, vous ne trouvez pas ? mais elle n'est pas aussi magnifique que vous ! »  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Dim 18 Mar - 1:52

Alors qu'elle avait la tête dans les nuages, la miss pu entendre une voix, qui la fit redescendre brusquement sur terre en la faisant sursauter. A cause de la peur, son prospectus lui glissa des mains, heureusement, elle réussi à le rattraper à temps, tout en étant un peu en panique, parce que si elle le perdait, elle allait être très embêtée pour la suite de ses aventures sur cette île. Soupirant de soulagement, elle ce retourna pour tomber nez à nez avec un mec aux cheveux mi-long et une barbichette bien taillée. Elle ne savait pas ce qu'il lui arrivait, si c'était de la peur ou de la fascination, mais ce qui était sûr, c'est que son coeur battait fort dans sa poitrine, tandis qu'elle avait un air figé.

*Lazzare à dit que je devais me fier à mon instinct, cependant... Qu'est-ce que je dois ressentir avec ce type ? C'est un ami ou un ennemi ?*

Ce questionna la demoiselle, qui semblait avoir bien apprit la leçon que lui avait donnée son premier ami sur les relations humaines. Pourtant, avec Léo, le contact étai passé comme une lettre à la poste, même s'il râlait souvent après elle et qu'il ne semblait pas beaucoup l'apprécier, ce n'était pas son cas, car elle l'aimait bien, alors pourquoi cela ne fonctionnait pas avec cet inconnu ? Peut-être que la présence de Geralt y était pour quelque chose ? Tout en ce souvenant des paroles du garçon, elle baissa lentement ses yeux en direction de sa robe, ce disant que c'était peut-être à cause de cette vieillerie qu'elle l'intéressait, alors elle braqua à nouveau ses prunelles en direction de Marco.


"Excusez-moi, je ne suis pas le genre de fille que vous peez ! S'il vous plait, ne perdez pas votre temps..."

Disant ces mots d'un ton assuré, mais pas méchant, ni agressif, la demoiselle tourna les talons et ce mit à descendre le pont, pensant qu'elle n'avait plus rien à faire ici et qu'elle devait continuer sa route, et accessoirement, une boutique pas trop chère pour varier sa garde-robe, car lors de sa fugue, elle n'avait pensé qu'à prendre le strict minimum. En plus, elle ce demandait pourquoi elle portait encore cet accoutrement que le capitaine pirate lui avait fait porté, peut-être qu'au fond, elle l'aimait bien, va savoir... Après tout, elle n'avait encore jamais eût l'occasion de porter de robes, même si celles-ci lui allaient bien, et puis, cela la faisait paser pour une fausse noble, une image, qui à bien y réfléchir, ne lui collait pas du tout à la peau. Peu de temps après avoir descendu les escaliers, elle passa devant un petit groupe de jeunes gens. Ces derniers, sans aucunes gênes, ni respect, la sifflèrent, ce à quoi elle ne réagit pas, passant alors tout droit. ce qu'ils prirent comme un affront. Deux d'entre eux ce détachèrent du groupe pour lui barrer la route. Ayant l'air de deux voyous, ces derniers lui volèrent son prospectus en ricannant,


"Hey rendez-le-moi espèce de mécahnts ! J'en ais besoin !"

- Sinon quoi ? Tu va appeler papa à la rescousse ? Pauvre petite lady ! Tient je te le rend ! Oups quel maladroit je fais !

S'exclamant bien pour manifester son mécontentement, la jeune femme cru, par la suite, qu'ils allaient lui rendre le bout de papier, mais non ! Au lieu de le lui rendre bien gentiment, comme il semblait être en train de le faire, ce crétin le jeta plus loin, ce qui le fit s'envoler avec le vent, ne lui permettant pas de le récupérer. Etant choquée et déçue, elle inspira et expira calmement, ce retenant de les fraper, car elle pensait qu'ils n'en valaient pas la peine, même s'ils avaient été méchants avec sa personne, alors qu'elle pensait ne rien avoir fait d emal.


"La haine appelle la haine et de la haine nait la violence et la destruction... Je ne sais pas ce que vous me voulez messieurs, mais ce qui est certain, c'est qu'en agissant ainsi, vous ne serez jamais heureux dans votre vie ! Il n'est pas trop tard pour chan...."

Alors qu'elle essayait de leur transmettre un message de paix pour qu'ils prennent conscience de leurs actes, l'un des deux voyous lui donna une claque, ne lui permettant pas de finir son discourt. La réaction ne ce fit pas attendre ! Liberté prit son célèbre mégaphone de la poche où elle l'avait rangé, puis elle le braqua vers ses agresseurs, qui commencèrent ainsi à prendre feu en criant de peur et de douleur.


"Je vous défend de poser la main sur moi mécréants !!!"

S'écria violemment Liberté d'un ton à la fois sec et stressé. Ce rendant ensuite compte de ses actes, elle arrêta de les brûler, puis tremblant, elle rangea son arme, puis s'enfuit en espérant ne plus jamais les revoir, semblant avoir eût la peur de sa vie. Lorsqu'elle fût sûre d'être hors d'atteinte, elle s'appuya contre un pilier en reprenant son souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Dim 18 Mar - 18:49

Marco continué de faire son plus beau sourire a la demoiselle visiblement surprise qu'on lui parle. D'un coté l'homme semblait l'avoir extirper de ses songes les plus profond mais Marco fidèle a lui même ne se laissa pas prendre au dépourvus. Il lui prit la main pour une pauser un léger baise main pour lui sortir une sérénade.

« Gente demoiselle ! Je me présente Marco grand Dramaturge, acteur et musicien connu dans le monde entier ! Je me baladais dans le coin quand je vous ai vue, j’étais subjugué par votre beauté, mais je vous en supplie mademoiselle. Veuillez avoir la bonté de me révéler votre prénom que je puisse avoir un prénom à mettre a un si joli minois »

Marco était un de ses hommes qui avait beaucoup d’éducation même s'il était aussi du genre à s'aimer s’entendre parler. Il n'eut cependant pas la réponse voulu ayant droit a un vent magistral, mais polie de la demoiselle qui partit en courant. Maroc pausa son poing sur sa poitrine jouant la comédie comme si on venant de lui arracher le cœur. Il entendit cependant derrière lui le clappement de deux mains ganté quand il se retourna, ce fut voir son amie applaudir ironiquement.

« Non mais je dois avouer que je fus impressionné par la prestation du grand champion de l'amour »

« Geralt, tu as vraiment un humour à faire rire un clown triste ! Ce genre de chose ne m'arrive jamais. Elle a dû avoir peur en te voyant, c'est tout ! »

« Oui bien sûr, c'est de ma faute »

Gerart ne croyait pas du tout en cette raison, c'est pour cela qu'il disait cela avec de l'ironie même si Marco le croyait dur comme fer. Il était après tout un artiste et ce genre personne avait du mal à reconnaître ses tords. Ils se remirent à marcher tranquillement continuant de discuter sur la route :

« Marco tu es là encore pour longtemps ? »

« Je ne sais pas, j’étais venue ici pour trouver de l'inspiration pour une nouvelle pièce que j’écris, mais mise a pars une page blanche, je n'ai rien pondu de correcte. Par contre, tu sais que Ciri m'a demandé de tes nouvelles ? »

« Ha bon, qu'est ce que tu lui as dit ? »

« la vérité bien évidement, que je n'en savais rien car je te rappelle que tu n'es pas l'homme le plus facile à joindre ! Ce que je ne comprends pas... C'est pourquoi tu t'obstines à garder tes distances avec elle ? »

«on en a déjà discuté et je ne veux plus en parler ! »

« Bien, si c'est comme ça ! Je vais retourner à ma source d'inspiration première ! On se retrouve chez moxxi ce soir ? »

Geralt fit un oui de la tête tendit que Marco partit dans une autre direction. Sa source d'inspiration premier était une jolie façon de dire qu'il allait dans le bordel de la ville. Geralt qui avait repris sa marche tranquillement remarqua au-dessus de lui. une feuille de papier qui flotter dans les airs porté par le vent qui finit par tomber devant lui. Geralt l'attrapa avant qu'elle ne touchât le sol pour l’examiner. Il s'agissait d'un prospectus de la ville qu'il semblait avoir déjà vue aux mains de la demoiselle de tout à l'heure. Il ne savait pas pourquoi, mais il décida de le garder avant de reprendre sa route. Il ne fut pas surpris quand il tomba sur elle trente minutes plus tard. Il s'approcha de la demoiselle sortant alors le prospectus pour lui donner.

« Excusez moi Mademoiselle, mais je crois que ceci vous appartient. »

Il dit ça sur un ton neutre, le visage inexpressif qui ne montrait aucune hostilité et arrière pensée voulant juste rendre le papier a la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Dim 18 Mar - 20:33

Alors qu'elle reprenait ses esprits, cette mauvaise aura qu'elle avait sentie tout à l'heure refit surface. Levant la tête, elle pu voir un homme très étrange en face d'elle. Ce dernier lui tendait son prospectus et lui parlait sur un ton neutre. Il n'étiat pas agressif et pourtant, sa présence l'angoissait et elle n'arrivait pas à dire pourquoi. Cependant, maintenant elle ce sentait un peu coupable par rapport à ce qu'elle avait fait à Marco, car il avait l'air gentil et ne méritait pas le vent qu'elle lui avait donné. Restant un moment à l'observer, elle fini par prendre délicatement le bout du papier qu'il lui tendait, tout en tremblant un peu.

"Merci"

C'est tout ce qu'elle réussi à dire, le repliant, puis le glissant précieusement dans sa poche. Ce mordillant légèrement la lèvre inférieur, elle ce mit à ce demander pourquoi il la mettait si mal à l'aise. Qui était-il ? Quel était son passé ? Après avoir prit une légère inspiration, elle reprit la parole.

"Qui êtes-vous ? Vous êtes un homme du gouvernement mondial ?"

La première question semblait être très réfléchie, mais pas la deuxième, qui semblait être sortie toute seule de ses limpides cordes vocales et de sa jolie gorge sans qu'elle ne puisse rien faire pour la retenir. Retenant un peu son souffle, en ce rendant compte qu'elle avait peut-être fait une erreur, elle baissa la tête en ayant pas l'air d'avoir la conscience tranquille.

"Hm... Je crois que vous êtiez avec ce dénommé Marco, si vous le revoyez, dites-lui, je vous prie que je n'ai rien contre lui et que s'il me permet une deuxième chance, cela serait un plaisir de faire un duo avec lui, car je suis aussi musicienne, enfin plus chanteuse que musicienne, mais j'aime tout autant jouer d'un instrument de musique que chanter. Par contre euh... Je suis désolée, mais je n'ai rien comprit à ce qu'il m'a dit tout à l'heure..."

- Ah te voilà sale peste ! Tu vas payer pour avoir fait du mal à mes amis !

"Mais... C'est eux qui ont commencés ! Je ne voulais pas leur faire du mal, j'ai juste voulu me défendre et c'est parti tout seul !"

- On s'en fou, on va te saigner comme un lapin la fausse oie blanche !

https://www.youtube.com/watch?v=_gxYPqV8opY

Ce faisant à nouveau interrompre, la miss sursauta. Elle s'écarta de l'inconnu et du pilier, pour faire à deux jeunes hommees, qui ne semblaient pas être contents du tout. Essayant à nouveau de ce défendre verbalement, les deux comères ne voulurent rien entendre et ce jetèrent sur elle. Utilisant le tekkai, son corps devint très dur, ce qui fit que les armes ricochèrent sur les bras qu'elle avait mit devant elle pour ce protéger. Ce faisant ainsi désarmer, à cause de la surprise, la miss sourit nerveusement.

"Je ne vois pas trop à quoi ressemble ces créatures, mais sachez que si la bête ce défend, il vaut mieux fuir ou s'excuser. Alors ? J'attend !"

En entendant ces mots, les voyous furent surpris, ce demandant bien d'où venait cette étrange demoiselle avec ses pouvoirs et ses pensées bizarres. Décidant de ce moquer d'elle, ils reprirent leurs armes, voulant retenter leur chance, ce à quoi Liberté ne s'attendait pas, car un peu naïve, elle pensait qu'ils allaient l'écouter, ce qui fait qu'elle n'était pas prête à ce défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Lun 19 Mar - 0:17

La demoiselle était paniqué en voyant geralt, ce qui ne l’étonna pas vraiment vue que cela était une réaction normale pour lui. Le plus pars des gens qui le croisez avait ce genre de réaction à cause de ce qu'il dégageait et aussi de son apparence. Il s'agissait d'une des principal raison pour laquelle il préférait être des plus discrets quand il allait en ville. Elle le remercia de lui avoir donné son papier, il fit un signe de tête pour lui répondre. Geralt s’apprêta alors à partir ne voulant pas la déranger plus que ça jusqu'à qu'elle lui pose des question. La première question était des plus banals après tout, il était normal de vouloir se renseigner sur l'homme qui nous avait aider. La deuxième question ne l’était moins, car il était rare de la poser. Il s’arrêta alors pour se mettre a la regarder avec toujours ce visage inexpressif.

« Je m'appelle Geralt et pour vous répondre oui, je travaille pour eux, mais je ne m'occupe pas de leur problème »

Il ne pouvait pas être plus abstrait en disant ça, mais il ne savait pas comment expliquer ce qu'il faisait sans trop en dire. Il avait une voix grave qui était toujours aussi neutre qu'au début, ne montrant pas s'il était inquiet, stresser ou en colère. La femme qui devait avoir à peine 18 ans avait une bonne mémoire pour se souvenir de lui accompagnant Marco. Ce qu'elle dit par contre ne put l’empêcher de tirer un rictus amusé par l'ironie de la situation. Marco était un imbécile qui aimait faire les jolis cœurs, mais surtout quelqu'un de trop gentil pour en vouloir à une femme. La proposition de la demoiselle ira même lui faire plaisir, car en plus de s'aimer entendre parler, il aimait s'entendre jouer. Geralt n'eut cependant pas le temps de répondre que des homme venue a leur rencontre la fille de finir sa phrase. Geralt sentait que les choses allaient mal se passer à leur ton et c'est soupçon se sont confirmé quand il se mit à l'attaquer. La fille savait cependant se défendre avec une technique qu'il avait déjà vue dans un passé lointain. Elle tenta de les convaincre après avec de belles paroles, mais ils ne l’écoutèrent pas. Geralt ne voulant pas que cela se finisse dans un bain de sang se mit à soupirer par exaspération. D'un geste d'une grande rapidité et d'agilité, il se retrouva devant la demoiselle et les hommes qui fonçait sur elle. Il fit le signe Aard avec sa main qu'il tendit en leur direction se penchant un peu. Une puissante décharge télékinésique sortit de sa main pour repousser les assaillants qui eurent l’impression de s’être pris une violente bourrasque. Geralt se remit correctement tendit que tout le monde se trouver à terre.

« Vous allez gentiment rentrer chez vous et ne plus embêter cette dame qui n'a fait que se défendre ! »

« Non mais t'es qui Blanchette ? Tu crois nous faire peur avec tes tours de passe-passe ? Ha, je vois que tu es un de ses monstres qui se ballade tranquillement sur les mers ! Vous vous croyez supérieur à nous par ce que n'est pas humains ? On va t'apprendre qui sont les meilleurs avants de s'occuper de ta copine ! »

Il ne répondit pas, car cela ne servait a rien vue qu'il sortait le genre d’idée préconçue qu'avait les hommes sur les personnes différentes d'eux. Le visage d'une neutralité qui faisait peur qui ne montrait aucune colère et de haine comparé a son adversaire. Ils se relevèrent reprenant leur arme prête à attaqué de nouveau.

« Bon, c'est comme vous voulez... »


Il fit alors un geste de mouvement avec ses doigts pour former le signe Axii qui lança une vague psychique qui rendit amorphes ses adversaires.

« Vous allez a présent vous excuser avant de rentrer chez vous tranquillement pour vous coucher ,oublier tout ce qu'il s'est passé, c'est derniere 24h et oublier que vous nous avez vue la fille et moi »

« Oui monsieur, excusez nous mademoiselle je vais rentrer chez moi, je suis fatigué »

Ils était entièrement sous le contrôle de Géralt qui aurait put leur faire faire n'importe quoi mais cela aurait était d'abusé de ses pouvoir. Tout le monde se mit à faire demi-tour tel des zombie pour rentrer chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Lun 19 Mar - 1:21

Liberté eût l'air étonnée lorsqu'elle entendit sa réponse. Qu'est-ce que son père et ses supérieurs avaient bien pu lui trouver comme travail ? Elle aurait bien aimé le savoir, mais elle n'en eût pas l'occasion, car les méchants jeunes firent leur apparition. Alors qu'elle pensait qu'elle n'allait pas revenir en un seul morceau au bateau, son interlocuteur la protégea en envoyant ses adversaires au tapis d'une façon très étrange qui la surprit.

"Oh et bien ça alors c'est pas banal comme technique ! Merci monsieur Geralt, vous m'avez sauvé la vie !"

Disant ces paroles en étant toute souriante, son sourire s'en alla très vite suite aux commentaires de ces voyous. Même si ces propos n'étaient pas pour elle, elle ne pu s'empêcher d'avoir des larmes aux yeux, trouvant que c'était horrible ce qu'ils disaient. Toutefois, cela ne toucha pas l'homme, qui, avec une nouvelle technique étrange, donnèrent au duo un air de zombie et partant comme eux, ils s'excusèrent en passant devant la demoiselle, qui ne prit pas la peine de leur répondre. Tout ce qu'elle fit, fût de s'essuyer ses yeux du revers de sa main gauche.

[colro=lightpink]"C'est pas possible ! Comment ils peuvent ce permettre de dire des choses aussi horrible ? Ils ont été élevés avec les pieds ou quoi ? Je suis désolée pour ce qu'il c'est passé ! Par contre... Euh... Il était vraiment chouette votre pouvoir, comment vous faites ?"[/color]

Ce rendant compte qu'elle posait peut-être une question très indiscrète, elle ce mit à rougir, mettant une main sur sa bouche, avant de rire nerveusement, comme avant. Enlevant sa main, elle releva sa tête, semblant être un peu mal à l'aise, comme si elle voulait lui dire quelque chose, mais qu'elle n'osait pas. Elle fini tout de même par ce lancer à l'eua.

"Dites... Je peux faire quoi pour vous remercier de m'avoir sauvé la vie ? Vous voulez une promotion ? Non, je rigole bien sûr... Enfin hésitez pas à demander ce que vous voulez et je verrais ce que je peux faire pour vous"

Riant d'un rire plus sincère, la demoiselle pouvait alors paraître très étrange, alors qu'elle savait très bien pourquoi elle lui faisait cette petite blague, bien qu'elle trouvait inutile de lui dire qu'elle était la fille adoptive d'Akainu et que ce dernier avait lancé des avis de recherche pour tenter de la récupérer et de la punir à sa façon, donc normalement, mieux valit qu'elle évite les gens faisant partie du gouvernement, mais même si elle avait de mauvaises pensées à leur sujet, elle ne pouvait pas nier le fait que ceux qu'elle connaissaient étaient plus accessibles que son père et bien plus sympathiques. Attendant alors sa réponse, elle mit ses mains l'une dans l'autre en croisant ses doigts, ayant alors un air sage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Lun 19 Mar - 13:09

Geralt rester toujours aussi calme restant insensible a la phrase de Liberté qui était étonné de voir quelqu'un utiliser de telles techniques. Il ne fallait pas oublier que très peu de personne savait se servir des signe étant une magie presque disparue. Si Marco aurait était la, il aurait joué les paons charmé par le sourire radieux de la demoiselle. La pauvre fille n'eut droit a la place qu'a un visage de glace concentré sur ce qu'il faisait. Les hommes en face en colère ne trouvèrent rien de mieux que de lancer des horreur sur Géralt. Des mot qui ne l’atteigne pas pour autant, il avait déjà entendu dix fois pire durant sa vie, mais il devait s'estimer chanceux. Une autre personne se serait mit en colère au point de réduire leur vie, mais Géralt détestait la violence gratuite. Il n'en valait pas la peine de toute façon préférant utiliser Axii pour vite régler le problème. La demoiselle par contre, c’était une autre histoire, car elle était affectée par ce que venait de dire l'homme au sujet de Géralt. Le guerrier finit par dire sur un ton neutre.

« D'un coté, ils n'ont pas tord, je suis bien « un monstre » mais on pourrait parfois se demander qui est le véritablement le monstre quand on voit ce genre s’individu. Ne vous excusez pas de toute façon là ou je vais çaa finit toujours comme ça. Les gens ont du mal a supporter les être différent d'eux. C'est pour cela que j'ai recours souvent a se sort pour éviter les boucheries inutiles, ça leur contrôle l'esprit pour me permettre de leur suggérer des idée me permettant de faire ça. »

Geralt avait mis le doigt sur un problème récurent qu'il avait dû rencontré souvent. Les humains avaient du mal à accepter la différence et du alors faire face plusieurs fois a des bandit, des pirates et mes parfois a des habitant souvent saoul. Le signe Axii lui avait permis de sortir de situation très compliquée qui lui faillit parfois de prendre des coup de fourche. La femme finit par lui demander si elle pouvait faire quelque chose pour le remercier de l'avoir aidé. Il finit par demander simplement :

« La première chose que vous pourrez faire serait de me dire votre prénom ? »

La question la plus banale au monde, mais pas moins la plus importante, car si on réfléchit bien depuis le début de leur rencontre, elle ne lui avait jamais dit son prénom. Il ne lui avait jamais demandé avant et elle n'avait pas reconduite a la demande de Marco. Maintenant qu'il lui avait sauvé la vie, il pourrait avoir enfin le plaisir de savoir son prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Lun 19 Mar - 23:26

Lise comprenait tout à fait le raisonnement de l'homme qu'elle avait en face d'elle. Au final, il avait peut-être l'air plus gentil qu'il ne le paraissait, en tout cas, il ne voulait pas des violences inutiles, ce dont la miss appréciait. C'est alors qu'il lui demanda son prénom, ce qui la mit un peu mal à l'aise. Il disait ne pas ce mêler des affaires de la marine, mais pourtant, il en faisait partie, alors devait-elle lui dire son véritable prénom ou pas ? Semblant hésiter, elle ce demandait quelles seraient les conséquences de cette révélation, c'est qu'elle n'avait pas très envie de ce faire rammener à son père, s'il décidait de toucher la récompense, masi d'un autre côté, il lui avait sauvé la vie. Soupirant, elle fini par répondre.

"Je m'appelle Liberté, même si la marine m'a enregistré sous un autre nom, jugeant qu'il y avait trop de pirateries à l'intérieur"

Ayant l'air très sincère, elle ne semblait pas avoir envie de ce faire appeler autrement, même si Akainu avait décidé qu'elle ce nommerait avec un prénom moins rebelle et rêveur que celui qui lui avait permit de devenir celel qu'elle était. Pourtant, il y avait une histoire, elle ne l'avait pas choisit au hasard. Elle avait laissé les habitants de l'île l'appeler ainsi, car malgré son jeune âge, à l'époque, elle avait tenté de tous les libérés de l'emprise des deux colosses, donc le changer était très dur, surtout qu'elle le portait bien.

"Etais-ce votre seule requête ?"

Demanda la jouvencelle en ce demandant si c'était tout ce qu'il voulait, trouvant que c'était asse léger comme dette. Qu'avait-il en tête ? Restant méfiante, elle ce préparait à encaisser le pire. Peu-être n'y en aurait-il pas, mais mieux valait s'attendre à tout, surtout d'un homme comme Géral.

"Dites... Vous n'allez pas m'ensorceler comme ces jeunes pour que je rentre de mon plein gré dans votre QG ? Je préfère mourir que d'y retourner !"

Ayant vu de quoi était capable l'homme et faisant partie des rares "only alive", elle avait de quoi ce faire du soucis. Disant tout de suite ses préférences, elle espérait tout de même que ce qu'il voudrait en plus, ne fasse pas partie de l'endroit où elle n'avait aucune envie de retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Mar 20 Mar - 22:19

Geralt écoutait simplement la demoiselle qui lui dit enfin son prénom même s'il comprenait bien qu'il ne s'agissait pas de celui que la marine avait enregistré. Un détail qui ne l'importait peux après tout le principal était comment on s’appelait. On disait que le prénom faisait ce que l'on était, mais pour Géralt cela venait plus de ce qu'on avait dans le cœur. Il avait vu par le passé des gens que tout prédestiner à devenir d'horrible personne être des hommes au grand cœur. Il fit un très léger sourire à peine perceptible mais sincère pour dire :

« vous avez un beau prénom, est ce que dit la marine importe peux tant que pour vous, c'est comment vous vous appelez. »

Il ne fallait pas croire que Géralt avait était juste former pour le combat. Il avait eu aussi une éducation qu'il améliora avec le temps et que son expérience lui permit de développer une certaine philosophie de la vie. Le fait aussi de fréquenter souvent Marco lui permit aussi d’améliorer son langage qui lui facilité parfois la vie. Elle lui demanda alors si c’était sa seule rencontre ce qui le fit réfléchir et ce souvenu de ce qu'elle avait dit plus tôt et qu'il pourrait lui servir.

« J'ai une amie qui tient une taverne qui cherche des gens pour faire des prestation musical pour remplacer sa chanteuse vedette qui est trop malade pour jouer ce soir. Vous m'avez bien dit que vous étiez musicienne et chanteuse ? Ben vous pourrez rachetez votre dette tout simplement en faisant en y jouant ce soir et je suis sure que Marco serait ravi de faire un duo avec vous »

Le ton de ça voit était toujours aussi neutre mais sincère sans aucune arrière pensé même si en faisant ça. Il était sure que Moxxi lui ferait une sacré ristourne sur sa commande voir lui en ferait cadeau surtout que c'est prix était exorbitant parfois. Il montra sa surprise en levant un sourcil d'un air curieux en entendant la dernière phrase de la demoiselle. Geralt s'enfichait royalement de qui elle était, car elle ne faisait pas partit de sa liste de personne rechercher. Il n’était pas un membre de la marine ordinaire, car il avait déjà travaillé avec des gens tout horizon. Il avait quelques amie pirates, rebelle et avait même fait la rencontre de certains Yonkou. Sa rencontre la plus mémorable restera celle avec Gold Rogers et son équipage lors d'une de ses missions.

« Comme je vous ai dit plutôt, je me contrefiche des affaire liée à la marine, au gouvernement, et même au Tenryūbito. Je suis ma voie comme bon me semble et j’exécute une mission prioritaire sur tout autres, et j'ai pour seul supérieur le conseil donc vous ne risquez rien avec moi. Mais si cela vous rassure, on fera comme si ont, c’était jamais vue. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Mer 21 Mar - 0:05

Lili eût des étoiles dans les yeux lorsqu'il lui dit ce qu'il pensait de son prénom et elle pensait qu'il avait raison. N'en disant pas plus, ses yeux s'illuminèrent à nouveau lorsqu'il lui dit que la suite de sa dette était de chanter dans une taverne pour remplacer une chanteuse malade.

"Sérieux ? Moi chanter dans ce genre d'endroits ? Oh si mon père me voyiat... Ok je suis hyper partante !"

Riant en imaginant la tête d'Akainu s'il la voyait faire et riant également en s'imaginannt faire son show, Liberté ne pu s'empêcher de finir sa phrae en ayat un grand sourire aux lèvres, semblant être la fille la plsu heureuse du monde, même si, d'après ce qu'elle avait vaguement entendu, ce n'était pas les endroits les mieux côtés d'une ville, mais tant pis, cela ne la dérangeait pas, tant qu'elle chantait, elle pouvait aller n'importe où.

"Tient c'est une bonne idée, Marco sera content. Pour l'embêter un peu, vu qu'il a l'air de bien aimer les filles, on pourrait lui faire croire un truc, pis ensuite lui dire que c'est pas vrai, juste pour voir sa réaction, çA serait drôle, non En tout cas, j'ai déjà des idées pour un duo avec lui, bien que je commencerais par un solo pour réveiller la foule !"

Repensant alors à la chanson qu'elle avait chantée et qui accompagnait si bien sa robe et en disait tellement long sur sa personne, qu'elle ne pourrait s'empêcher de la chanter. Peut-être émoustillerait-elle les quelques marins bourrés s'endormant au bout de leur table, mais qu'important, l'importance était de séduire le public et de ce faire apprécier de ce dernier pour ne pas ce faire jeter hors d ela salle. Aynat una ir rêveur, elle était vite redescendue sur terre, ce qui l'avait fait posé cette question à Géralt, qui lui avait bien répondu.

"Oui, cela serait préférable pour vous, je m'en voudrais que vous, vous fassiez frapper par du magma en fusion pour ne pas m'avoir ramenée au QG. Vous êtes bien plus sympathique que vous ne le laisser penser, ils ont vraiment torts ceux qui vous traitent de monstres. Je vous prie de m'attendre quelques minutes"

Liberté lui avait parlé avec un ton grave et sérieux, puis elle lui avait fait un grand sorire et avait utilisé le Soru pour faire un aller et retour très rapide, car même si Léo faisait sa vie de son côté, il fallait tout de même qu'il soit averti de ce qu'elle faisait, donc elle lui avait griffonné, sur un bout de papier, ce qu'elle allait faire, le laissant bien en évidence pour être sûre qu'il le voie. Une fois de retour auprès de Géralt, la miss e^tu à nouveau un air sérieux.

"Voilà, mon ami est au courant de ce que je fais, je peux donc accomplir ma dette sans soucis. Par contre, il serait bien que vous me présentiez à votre amie, non ? Il faut bien qu'elle sache à qui elle à faire, pis p'être que je conviendrais pas, alors mieux vaut être fixés avant ce soir"

Liberté avait un ton très professionnel, montrant ainsi qu'on ne plaisantait pas avec la musique, ni avec sa future employeuse. Voulant ainsi faire bonne impression, la miss préférait déjà ce présenter, voulant également éviter à la femme d'avoir des ennuis de casting pour ce soir en ce présentant, mais avec son visage d'ange et sa voix mélodieuse, elle ne devrait pas avoir trop de problèmes à ce faire engager pour la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Jeu 22 Mar - 0:58

Geralt croisa les bras pour se pauser son épaule contre un mur préférant laisser parler Liberté qui avait des étoiles dans les yeux. La réaction était pour Geralt un peu exagéré vue que pour l'instant cela était juste une proposition. Il ne savait pas encore sur Moxxi accepterait car elle n’était pas facile à convaincre. Liberté parla même de jouer un tour a se pauvre Marco tomberait forcement dans le piège. Il était d'une crédulité affligeante, se faisant rapidement avoir par les femmes qui voulait abuser de lui. Il le cherchait aussi à être un coureur de jupon qui faisait que cela était un juste retour de bâton. La discution venu un peu plus sérieuse quand il lui expliqua ce qu'il en était. Il eut cependant la réponse qu'il voulait savoir sans qu'elle lui dire rien de spécial. Il fit un simple geste de tête pour lui faire comprendre qu'il attendrait ici. Une fois qu'elle partit avec l'aide du Soru, un petit rire discret accompagné d'un sourire amusé s’échappa de lui. Il s'agissait alors de la fille d'akainu le seul amiral qu'il pensait avoir un jour un enfant. La preuve était que son caractère avait dû faire fuir sa fille qui ne souhaitait même plus le revoir. Une ironie qui l'amusait beaucoup, il se mit dot au mur pour regarder le ciel l'air pensif toujours les bras croisé. Il resta comme ça quelques minutes avant que liberté revienne qui la fit regarder. Elle était devenue d'un coup professionnel ce qui plus à geralt. Il aimait les gens terre-à-terre qui savait restait réaliste même si la demoiselle semblait se relâcher parfois.

« Ne vous en faite pas, je ne comptais pas vous présenter comme ça a Moxxi, car elle aimait faire passer des audition avant. Bon si tout est prêt, je vous pris de me suivre »

Il se releva de son mur pour se mettre a marché devant pour lui servir de guide. Il voulut cependant la mettre en garde sur quelque détail qui lui éviterait les foudres de la dame.

« Je dois juste vous prévenir de quelques petites choses qui peu paraître insignifiant, mais qui pourrait vous éviter certains problèmes avec Moxxi. Première chose, vous ne l'appellerez jamais madame, ça sera toujours mademoiselle sauf si elle vous le permet de l’appelée par son prénom. La deuxième est qu'elle déteste qu'on critique son établissement et la troisième est qu'elle a un fils qui s'appelle scotie. Il n'est pas méchant enfin je crois mais il est du genre lubrique et insistant si il vient vous voir n’hésite pas a l’envoyer balader car sinon il deviendra très collant. »

Geralt ne semblait avoir rien oublier qui lui semblait important pour le reste, liberté le découvrirait par elle-même. La route étant un peu longue pour aller jusqu'à la taverne Gérald se mit a pausé une simple question.

« Vous êtes ici encore pour longtemps ou vous êtes de passage ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Jeu 22 Mar - 17:54

Alors il y avait des auditions à passer ? Liberté ne savait pas trop ce que c'était, car elle n'en avait encore jamais faites, mais pensant que c'était une sorte de sélection pour savoir qui remplacerait la madame malade, elle pensait que cela irait.

"Je vais totu dégommer !"

Déclara la demoiselle d'un ton assuré, faisant un grand sourire en levant ses deux pouces, ce voyant déjà en final et ce n'était même pas de l'égo, c'était juste qu'elle savait ce qu'elle faisait e, elle avait très confiance en sa voix, même si certains ne l'appréciaient pas. Remettant ses mains comme il le faut, elle eût un air neutre en l'écoutant parler, semblant être très attentive à ces recommandations.

"C'est noté ! Je ne comptais pas lui faire d'affronts, ça c'est sûr ! Merci pour les informations, elles me seront utiles !"

Ne voulant pas avoir d'ennuis ni avec la patronne et encore moins avec son fils, elle savait à présent à quoi s'en tenir. Après tout, elle n'était pas là pour embêter quique ce soit, elle voulait juste chanter, rien de plus. Elle suivit alors aveuglément Géralt, semblant penser qu'il allait véritablement l'ammener à l'endroit prévu. En cours de route, il lui posa une question des plus banales.

"Ont est juste de passage. Après tout dépendra de mes envies, car Léo a pas le coix"

En disant ces paroles, elle ce mit à avoir un air malicieux, avant de ce mettre à rigoler, ce disant que le pauvre garçon n'avait pas de chance. L'ironie était vraiment poussée au paroxisme, car Léo étant un chasseur de primes dont elle s'était attachée et lui avait sauvé la vie, il aurait dû normalement la rammener au QG, mais au lieu de cela, il avait décidé de la suivre partout où elle irait jusqu'à ce qu'il ait payé sa dette, ce qui risquerait de prendre du temps. Trouvant le temps trop long, elle ce mit à chanter cette chanson :

https://www.youtube.com/watch?v=37IqWJRnupo

L'ayant chanter durant le show de feu d'artifices auquel elle avait participé, avec l'aide de son premier ami, elle ne pouvait qu'avoir un sourire en ce remémorant la foule en délire et leurs applaudissaements. Bon, il manquait la musique, mais ce n'était pas grave, la miss chantait avec le même aplomb. Au moins, cela donnait un aperçu de ce qu'elle pouvait faire, ce qui ne laissa pas les passants indifférents, qui ce retournèrent lorsqu'ils entendirent sa voix, semblant être un peu comme hypnotisés jusqu'à ce qu'elle s'en aille. Ayant la tête dans les nuages, elle ne ce rendit pas compte qu'ils avaient parcourut une bonne distance. Terminant sa chanson, elle revint enfin sur terre, lorsqu'elle vit, au loin, une affiche semblant ressembler à celle d'une taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Jeu 22 Mar - 23:22

Geralt ne pouvait que reconnaître en la demoiselle qu'elle était du genre enthousiaste, il était cependant difficile de dire si cela était de la prétention. Marco avait se même genre de réaction plein d'assurance sur ses capacités que jalousaient ses confrères. Geralt se mit alors à lui expliquer certaines choses qui pourrais lui éviter de faire des gaffes. Il aurait était ballot qu'elle se face renvoyée par Moxxi avant de pouvoir montrer ce qu'elle savait faire. Moxxi était pas méchante juste très spécial, mais cela, elle allait le remarquer le temps voulu.

« Une dernière chose avant que j'oublie, Moxxi aime les gens qui ont de l'assurance et qui n'ont pas de timidité donc il se peut qu'elle te teste à sa manière. Si tu lui montres que tu en veux et qu'elle t'intimide pas. Tout se passera très bien »

Geralt avait déjà vu Moxxi briser des gens avec la plus puissante arme aux mondes qui était celui des mots. Elle savait examiner les gens pour frapper là ou ça faisait mal surtout quand la personne l’énervé. Le guerrier finit par demander si Libereté était là pour longtemps ce qu'elle répondu que normalement non. Il fallait donc la mettre en garde sur quelque chose d'autre tendit qu'il commençait à gravir des marches pour aller a la partit supérieur.

« Si vous restez, je dois alors vous prévenir que cette île soufre d'un événement Météorologique appelé l'Aqua Laguna . Une marrée haute qui engloutit tous les ans la partit inférieure de la ville prenant la forme d'une vague géante. Il aura lieu dans 1 mois ou 2 cette année »

Il s'agissait d'un événement local qu'elle devait savoir si elle souhaitait rester longtemps ici surtout que le passage de la vague destructrice ne donnait pas grand chose de joli. Le reste de la route se passa dans le calme si on peu dire. La demoiselle, c’était mit alors par chanter sûrement pour passer le temps. Geralt n'avait aucune oreille musicale et était une vraie nullité en matière d'art musical comme lui disait souvent Marco. Il savait pourtant reconnaître une belle voix quand il en entendait une. La route fut alors agréable même si cela se voyait pas sur son visage jusqu'à arriver à la taverne de moxxi. Le bâtiment était très bien entretenu donnant l'impression d’être neuf ou pendant en haut de la porte un enseigne en bois. Il avait un logo d'une chope de bière portant un chapeau haut forme au-dessus d'un nom « La Poupée Joyeuse ».

« Nous y voilà, vous allez voir rarement des endroits comme celui-ci »

Il se trouvait sur le mur à coter de l'entrée une grande affiche qui faisait la publicité des soirées de la taverne qui promettait tous les soirs des prestations musicale. Geralt s'approcha de la porte pour l'ouvrir et entrer en premier. La taverne était aussi niquel que l’extérieur possédant un ameublement et un décor plutôt humble, mais qui voulait montrer une certaine classe. Il avait bien évidemment un bar ou une barmaid était en train d'essuyer un verre. Une partie des tables était tourner vers le fond de la salle se trouvait une estrade de bois. Une belle femme en dessous d'un chapeau haut forme avait des cheveux châtain qui lui tomber sur les épaules, maquiller comme une poupée et qui avait des yeux bleus s’approcha de lui. Elle portait une tenue qui pouvait s'apparenter à monsieur loyal, mais plus affriolent. Sa tenue avait un décolleté plongeant qui laisser dépasser un peu son soutien-gorge et révéler à mignon tatouage en forme de cœur.

https://cs6.pikabu.ru/post_img/2015/06/03/8/1433333306_429915899.jpeg

« Je ne croyais pas te revoir avant ce soir, pour récupérer ta commande »

« Oui, je sais, mais je suis venue pour autre chose »

« Hmmm, pour autre chose.... enfin tu as décider à répondre a mes avances, mon beau guerrier viril... »

Moxxi parlait avec une voix sensuelle et quand elle entendu Geralt dire qu'il était là pour autre chose. La femme se colla à lui la poitrine en avant gardant le même timbre de voix plein d’arrière penser en caressant du bout du doigt le torse musclé de l'homme. Geralt resta insensible au charme de la femme le visage inexpressif. Moxxi en voyant ça se mit a soupirer en se reculant.

« Je vois que non, bon dit moi tout mon chou, que veux tu ? »

« Tu es toujours a la recherche de quelqu'un pour remplacer Priscilla ? »

« Bien évidemment, il est dur de trouver quelqu'un en si peu de temps et je veux que mon établissement garde sa réputation »

« Ben, j'ai justement trouvé quelqu'un qui pourrait la remplacer ce soir »

« Alors la, je dois avouer que tu piques ma curiosité »

Geralt fit alors signe a liberté de venir les rejoindre et fit les presentation :

« Je te présente Liberté, c'est une jeune chanteuse pleine de talent. Liberté, je te présente Moxxi la patronne de cet établissement »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Ven 23 Mar - 0:34

Aqua Laguna... Voilà quelque chose qui venait de piquer sa curiosité. Une gigantesque vague d'eau qui ravage tout sur son passage, elle demandait à le voir ! Bon, c'était dans un ou deux mois et il était plus que certain que Léo n'aurait pas envie d'attendre aussi longtemps. Pourtant, la miss avait bien envie de voir ce qu'il allait ce passer et puis, malgré les petits incidents de tout à l'heure, elle aimait bien cette île, car elle était très belle et très grande, donc elle n'avait pas très envie de partir.

"Oh ça a l'air trop cool ! Bon si des gens meurts, ça l'est moins, bien entendu, mais ce phénomèe doit être trop beau à observer, j'aimerais bien y assister !"

Il la mit également en garde contre Moxxi, disant qu'elle testait les gens à sa façon, ce qui fit alors grandement sourire la demoiselle. C'était sûr, ce brin de folie et de l'assurance, elle en avait à revendre, ce qui c'était confirmé jusqu'à présent.

"Personne n'est pire que mon papa au niveau du caractère, je saurais l'affronter et lui montrer que ça vaut la peine de me choisir !"

Elle ne mentait pas en disant ces mots, ni ne fanfaronnait, elle parlait par expérience. Lorsqu'ils arrivèrent enfin à la taverne, la miss eût l'air émerveillée par la propreté de l'endroit, l'imaginant bien plus sale que cela, ce que lui fit alors remarquer Géralt, répondant à une interrogation qu'elle ce posait, sans qu'elle n'ait eût à le faire.

"Ah ok ! En tout cas, c'est super beau l'extérieur, j'ai hâte de voir l'intérieur !"

Liberté était encore bien plus enthousiaste à l'idée de pénétrer dans ces lieux que tout à l'heure. Cependant, elle ce demandait pourquoi la taverne portait le nom qui était écrit sur l'affiche, ce demandant quel rapport il y avait entre une taverne de marins saouls et une poupée avec laquelle on pouvait jouer. Une fois à l'intérieur, Liberté pu ce rendre compte qu'en effet, l'intérieur était aussi superbe que l'extérieur. En voyant l'attitude de la belle femme envers Géralt, la miss ne su pas trop comment réagir, ne voulant pas avoir de mauvais points alrors qu'elle ne l'avait pas encore ouverte, mais ce qui était sûr, c'et que si elle pouvait choisir, elle laisserait sortir sa gêne. Comprenant enfin le rapport, elle ce mit à songer que cette taverne était un peu chaude, espérant qu'il ne lui arriverait rien de fâcheux. Lorsqu'on l'appela, elle vint vers eux sans aucunes hésitations, surtout qu'entre-temps, la patronne avait lâché Géralt. Une fois les présentations faites, la jouvencelle ouvrit la bouche pour prendre la parole.

"Bonjour mademoiselle ! Il est sympa votre dessin sur la poitrine ! J'espère que vous aimerez ma voix et qu'elle sera à la hauteur de cette superbe taverne ! Je la trouve vraiment très chouette, vous avez dû mettre beaucoup de temps et d'énergies pour la rendre aussi belle ou je me trompe ? En tout cas, je suis prête !"

Ne sachant pas trop comment décrire ce que Moxxi avait sur la poitrine, elle dit ce qu'elle pensait, tout comme le reste de son petit monologue. Ayant un sourire aux lèvres, la miss semblait être très motivée à passer les auditions, ce demandant ce que Moxxi pourrait bien lui faire passer comme genre de tests, tant que ce n'était pas en-dessous de la ceinture, elle était prête à out pour impressionner la patronne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Ven 23 Mar - 22:58

Geralt resta dans son silence ne préférant ne rien dire. L'Aqua Laguna était un phénomène naturel qui était le parfait exemple de la violence de la nature dans cette partie du monde. Un phénomène qui était a la fois beau et terrifiant qui ensevelissait l’île tout les ans sous les eaux. Sa propre île avait connu le même phénomène, mais avait eut moins de chance. Aujourd'hui elle n'existait plus restant qu'un souvenir dans la tête de Géralt. Il se mit alors a la mettre en garde sur la gérante qui était vraiment particulière. Une idée farfelue lui traversa l'esprit quand elle parla de son père, qui était que s'il se rencontrait cela risquerait de donner des résultats surprenants. Il finit par arriver en chanson à la taverne qui émerveilla la demoiselle. Moxxi avait toujours su garder son établissement le plus correct possible. Son établissement était réputé et bien entretenue par ce qu'elle avait très vite instaurer un règlement très simple, mais que tout le monde tenait. Il consistait en 3 règles marqué sur l'autre mur a coter de la porte

-pas de violence dans l'enceinte de la taverne
-on ne touche pas et on respecte le personnelle
-aucune querelle, ni de vulgarité etait autorisait dans l'enceinte de l'etablissement

Si on transgressait une de ses règles la punition était simplement le bannissement de la taverne d'une duré déterminer par la graviter de la transgression. Moxxi servait toujours les meilleures boissons et bière de la ville. Sans parler des soirée qu'offrait la poupée joyeuse qui était toujours de bonne qualité apprécier par les ouvriers de la compagnie qui sortait d'une dure journée de boulot et les marins qui revenait de la mer. Il était donc normal que les gens traitait avec respect, ces endroit qui était même pour Geralt un lieu agréable. Geralt et Liberté entraient donc dans la taverne pour discutait avec la gérante. Geralt fit alors les présentations et liberté commença le bal semblant avoir bien compris comme cela fonctionner. Moxxi avait un sourire en regardant la demoiselle.


« Bien, je vois que Geralt t'a fait la leçon sur moi trésors. Tu sembles un peu jeune pour exercer ce genre de métier, qu'est ce qui me prouve que tu sera capable de faire face à une centaine de clients qui ne demande qu'a se détendre en buvant et écouter de la bonne musique ? Je ne voudrais pas qu'au dernier moment, tu nous faces une crise d’angoisse à cause du trac. Tu es mignonne certes même s'il te faudrait une tenue plus approprier que ses guenilles pour chanter sur scène, mais cela ne suffira pas. »

« Tu pourrais l’auditionner au moins pour voir ce qu'elle vaut sur scène, en plus il y a toujours du monde se ferait un teste idéal »

Moxxi ne semblait pas convaincu par ce qu'elle voyait même si elle était la première a dire qu'il fallait pas se fier aux apparence. Elle ne savait cependant pas quoi en penser de tout ça même si niveau option de secours elle en avait aucune et ça Géralt le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Sam 24 Mar - 1:54

Lorsque Moxxi daigna enfin lui adresser la parole, Liberté eût bien l'impression qu'elle essayait de la décourager. Pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de la fixer avec un regard de braise, car sa volonté d'y arriver enflammait ses prunelles, ne voulant pas abandonner et voulant toujours ce dépasser, ce qui était un peu sa devise depuis qu'elle était toute petite.

"Et donc, puisque j'ai pas la moyenne d'âge requise, j'aurais pas le droit d'avoir ma chance ? C'est ridicule ! Vous en faites pas, je vais assurer ! Vous savez, j'ai déjà eus l'expérience de la foule et c'est justement pour cette raison que j'aime chanter ! J'aime permettre aux gens de pouvoir s'évader et passer un bon moment tout en leur faisant oublier leurs soucis l'espace d'un instant ! Le public, c'est ce qui permet de faire vivre un artiste, sans un seul bravo, on est rien, n'est-ce pas ? Vous en faites pas pour le trac, j'ai donné dernièrement un spectacle musicale d'artifice et j'ai adoré, c'était vraiment super ! J'ai les nerfs bien accroché, ça aussi je peux vous l'assurer !"

Lili n'haussait pas du tout le ton, elle restait très calme. Bon il y avait juste à certains moments où elle accentuait un peu sur des mots, car elle voulait tellement convaincre Moxxi de lui laisser une chance que des fois, sa voix s'emballait un peu. Ce demandant alors comment elle pourrait faire pour donner le petit plus qui lui permettrait d'accéder à ces fameuses auditions, elle entendit alros Géralt faire une proposition.

"Oh c'est une super idée ! Vous allez voir, vous allez être étonnée !"

Etant alors très enthousiaste, elle semblait avoir une idée pour faire fondre le coeur de la tenancière de cette taverne. Utilisant alors le Soru, elle ce rendit très rapidement sur l'espèce d'estrade. Les gens qui ce trouvaient dans la salle eurent l'air étonnés. Liberté régla le micro, puis elle attrapa le premier instrument qui était normalement prévu pour accompagner la chanteuse officielle de la taverne. L'accordant un peu, elle fit de même pour les autres instruments dont elle pourrait avoir l'utilité, puis elle fit un signe de la main aux clients.

"Hello la foule ! Excusez-moi de vous déranger, c'est pour un test, après je m'en vais !"

Faisant aller ses doigts sur l'instrument à cordes qu'elle tenait, la miss ce mit à jouer les premières notes de sa chanson, avant de commencer à chanter l'air : https://www.youtube.com/watch?v=RVK2hvISrxY Les gens qui l'écoutaient sembler aimer, surtout que sa petite performance à changer rapidement d'instruments pour accompagner sa voix semblait leur plaire. Lorsqu'elle eût terminé, elle pu entendre que les clients étaient contents et qu'ils voulaient une autre chanson.

"Non, désolé messieurs et mesdames, la suite du programme ne dépend plus de ma propre personne. En plus, j'ai pas de tenue, Moxxi en désire une et je veux pas plus m'attirer ses foudres en portant pas une !"

Elle rigolait en disant cela semblant apprécier l'attention de son public et en même temps, elle était un peu frustrée de ne pas pouvoir en faire davantage. Ce demdnant bien comment allait réagir la patronne, elle semblait attendre patiemment sa réaction, espérant qu'elle allait pas trop ce faire malmener à cause de son impertinence, même si elle pensait qu'elle allait ce faire mettre à la porte à coups de balai après ce qu'elle avait fait, elle ne regrettait pas d'avoir au moins essayé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Dim 25 Mar - 19:58

Moxxi se contenta juste de poser sa main sur sa hanche l'air sereine en l’écoutant, la première des qualités de la femme était de toujours rester professionnel. On ne devenait pas la femme qu'elle était devenue en se laissant emporter par ce sentiment. Une qualité que Gérald apprécier chez elle et qui lui permettait de faire de bonnes affaires avec ellet Liberté savait se vendre en tout cas en gardant son calme ce qu’apprécier Moxxi même si cela ne se voyait pas. Elle se mit a sourire cependant, car cela lui rappela sa premier rencontre avec Priscilla. Les deux avaient un point commun était qu'elle montraient qu'elles avaient de la volontée. La question était maintenant était de savoir si elle pouvait prouver ce qu'elle disait. Geralt fit une proposition mais moxxi était tout de même pas tout à fait convaincu. Liberté joua cependant d'audace en prenant les devants utilisant une technique que très peu de personne connaissait. Moxxi ne protesta pas pour autant se contentant juste croisé les bras tendit que geralt se mit a coter d'elle pour avoir une meilleure vue.

« Dit moi geralt ou tu as trouvé cette fille ? »

« est ce que cela a de l'importance ? »

« Pas vraiment... Bon dit moi ce que tu veux ? Car je te connais. Tu n'a pas fait ça par pure bonté d’âme »

« Que tu me fasses une réduction sur ma commande »

« Combien ? »

« 60% »

« Elle est douée, mais tu demandes beaucoup, je dirais 30% »

« 55% »

« 40% »

« 50%, elle les vaut et tu le sais très bien en plus que ce soir va te rapporter un bon bénéfice. »

« C'est encore trop a mon goût, en plus il faut que lui trouve une tenue adéquat a mes frais, mais je t’apprécie donc je te propose 45% de réduction et en plus, je te rajoute une bouteille de liqueur de mandragore. Est se que cela te va ?»

« Oui, Marché conclut, c'est toujours un plaisir de faire affaire avec toi »

Moxxi souriait a geralt appréciant toujours de négocier avec lui, la chanson se mit à finir qui eut pour réaction de la faire applaudir qui entraîna la salle. Elle s'approcha de l'estrade avec geralt finissant par dire :

« C'est une démonstration impressionnant trésor, mais tu dois savoir que c'est moi qui autorise a montait sur scène et fait les présentations. Cependant je suis satisfait donc je t'engage pour chanter ce soir, tu seras payé bien sur, et tu aura une loge ou te préparer. Pour tes habits, je m'en occupe ne t’inquiète pas ça sera au frais de la maison. Est ce que cela te va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Dim 25 Mar - 22:18

En voyant Moxxi arriver avec Géralt, Liberté eût un sourire nerveux, puis elle baissa les yeux, ce rendant bien compte qu'elle avait fait une bêtise, dont elle était prête à endosser la responsabilité. C'est alors qu'elle lui dit que sa prestation avait été impressionannte, ce qui lui fit lever les yeux, avant d'être un peu gênée en l'entendant dire que c'était à elle de donner les autorisations pour monter sur scène et de faire les présentations.

"Oui, je le pensais, désolée mademoiselle"

C'est tout ce qu'elle arriva à dire, car Moxxi reprit la parole. En l'entendant lui dire la bonne nouvelle, son regard s'illumina. Retenant sa joie, elle écouta jusqu'à la fin ce que lui disait la patronne de cette taverne.

"Oui ! Oui ! Oui bien sûr que ça me va ! En plus je pourrais partager ma paie avec mon pote Léo, il sera super content ! Oh j'espère qu'il viendra ! Faut que je lui fasse une nouvelle notice ! Youhou !!!"

Ne pouvant plus ce retenir, elle parti comme une fusée, grâce au Soru, puis alterna avec le Geppou, ce qui donnait l'impression qu'une balle de flipper rebondissait dans toute la salle. C'étant calmée, elle revint sur l'estrade.

"Désolée, ça devait sortir... Enfin... Euh... Je voulais juste savoir, c'est à quelle heureu que je dois chanter ? Parce que je suis nouvelle en ville et du coup, j'aurais bien aimé visiter encore un peu, mais si c'est pas possible, c'est pas grave. Et... Hm... Je suis désolée, mais faudra que vous appreniez à me préparer, parce qu'en faites, j'ai jamais appris comment bien mettre de la peinture sur le visage.. Enfin, je sais pas trop comment ça s'appelle, donc au moins, vous êtes au courant"

Liberté hésitait un peu pour poser ses questions, car elle cherchait ses mots. Bien sûr, elle avait un peu honte de ne pas savoir ce maquiller, mais à la base, elle n'avait pas été éduquée pour séduire, mais pour détruire les rêvs de liberté aux pirates et à tout autres criminels ce trouvant sur sa route. Soupirant un peu en ayant marre de son ignorance, elle sourit tout de même, voulant continuer à faire bonne figure devant sa patronne.

"En tout cas, j'ai hâte d'y être ! Oh à propos, Géralt m'a dit que vous aviez un fils, est-ce qu'il aime la musique, parce que ça va bouger ce soir ! Quoique... Il y a un style de musique que vos clients adorent ? En plus, il y a des célébrités qui viennent boire un verre ? Tient en parlant de verre, ce serait possible de vous prendre un verre d'eau s'il vous plait ?"

Liberté semblait parler beaucoup, ce qui pourrait peut-être être agaçant, maiis elle en avait trop en stock concernant le concert de ce soir. En attendant qu'on lui réponde, elle prit le violon, voulant aller le ranger. Une fois en main, elle ce souvint d'un air qu'elle adorait, alors elle ce mit à le jouer, ce qui fit taire la salle :

https://www.youtube.com/watch?v=DJh6i-t_I1Q

N'arrivant plus à ce défaire de cet air, elle le joua jusqu'à ce qu'il soit terminé, puis lorsque ce fût fait, elle fût très gênée lorsqu'elle entendit les spectateurs applaudir, ne s'étant pas rendue compte qu'elle c'était un peu emballé. Le rangeant définitivement, elle fini par descendre de l'estrade en ayant l'air nostalgique..


"C'était une période où j'apprenais à jouer en cachette, même si cette époque n'est pas totalement révolue."

C'est tout ce qu'elle trouva à dire pour expliquer le fait qu'elle avait un doigté pareil. Cette fille avait un don et malheureusement, il n'y avait qu'elle qui souhaitait l'exploiter, elle ne pouvait compter que sur elle-même pour pouvoir avoir le droit de jouer cet art un peu partout où elle allait, et heureusement, pour une fois, on lui avait donné sa chance de tenir le premier rôle le temps d'une nuit, donc elle ne tenait pas décevoir son public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Lun 26 Mar - 15:01

Geralt était satisfait du résultat, grasse à la demoiselle sans qu'elle s'en rende compte elle avait permit a Géralt d'avoir une bonne réduction et une bouteille en plus à sa commande. On pouvait croire qu'il faisait toujours en sorte que cela tourne à son avantage. Il ne faisait juste que de profiter de l'occasion pour en profiter un peu. Il n'y avait pas de mal a ça vue qu'en plus les deux autres partit était gagnant. Moxxi gardant toujours un sourire tout en restant professionnel répondit à la demoiselle.

« Rien ne t’empêche de visiter la ville, tout ce que je te demande, c'est d’être retour a 19h pour que je te fasse visiter les locaux et ta loge. Et ne t'en fais pas, je t'aiderais à te préparer après tout, il faut que tu sois la plus jolie ce soir, car cela sera ton moment a toi. »

La femme aimait prendre soin de ses employées qui était comme ses enfants pour elle. Mox considéré tout ce qui travailler ici comme sa famille et Liberté n'allait pas couper à la règle. En parlant de famille liberté par là de son fils qui n’était pas là pour le moment car lui préférer travailler sur les chantiers navals.

« Scotie n'est pas difficile comme la plupart de mes clients qui sont la juste pour passer de bon moment. Tu pourras jouer le style de musique que tu veux, mais je te demanderais qu'une chose, c'est que les paroles ne contiennent aucune vulgarité. J'en ai fait une règle ici et tu comprendra donc qu'il est normal qu'il en aille de même pour les chansons. »

Moxxi fit signe à une serveuse pour qu'elle lui apporte un verre d'eau a la demoiselle pendant qu'elle ranger un violon. Liberté se mit pourtant à en jouer qui offrit du miel musical à leur oreille. Il ne s'agissait peut-être pas du genre de musique qu'on avait habitude d'entendre dans une taverne, mais cela était toujours agréable a écouter. Moxxi ne resta cependant pas jusqu'à la fin, car elle partit vers l'entrer après que deux hommes soient entrés. Les deux hommes portaient des habit de carnaval maquiller de blanc avec un masque noir sur le visage et avait un chapeau à clochette. Moxxi ne semblait pas du tout content de les voir, il discutait trop doucement, et le brouhaha de la salle empêcher Géralt d’écouter la conversation malgré son audition hors du commun. Liberté finit enfin de jouer et rangea enfin l'instrument. Elle descendit de l’estrade expliquant pourquoi elle avait jouer cet air là.

« c'est une bien belle mélodie en tout cas, je suis certain que ce soir vous allez avoir du succès. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Lun 26 Mar - 16:17

Liberté était très contente de pouvoir être libre de faire ce qu'elle voudrait jusqu'à 19h, une heure dont elel allait ce souvenir, car elle était l'une des heures la plus importante de toute son existance, après celel de sa naissance, même si celle-là, elle avait des doutes sur ses souvenirs la concernant. Faisant un grand sourire à Moxxi, elle était contente qu'elle ne la juge pas et veuille bien l'aider à ce préparer.

"Vous en faites pas, j'ai une bonne mémoire et je serais à l'heure ! Merci de m'aider !"

Moxxi lui dit ensuite ce que son fils et les clients aimaient entendre, ce qui lui donnait un large choix de styles différents à jouer, ce qui était plutôt une bonne nouvelle. Tout ce que la patronne désirait, c'est qu'il n'y ait pas d'insultes dans ses chansons, ce qui lui fit avoir un air surprit.

"Parce qu'il y a des gens qui mettent des insultes dans leurs chansons ?"

Pour la jeune rose de la paix, cela semblait être insensé que des gens puissent proférer des insultes dans leurs chansons, ce qui pouvait alors faire comprendre au duo que la miss n'allait pas en dire. Lorsqu'elle eût fini de jouer, Géralt lui fit un compliment qui lui alla droit au coeur.

"Merci beaucoup ! On verra bien si c'est toujours le cas"

Elle fit un sourire éclatant à Géralt, puis ce mit à rigoler doucement, avant de ce diriger vers une table oÙ une serveuse l'appelait. Elle s'assit et la serveuse lui donna carrément une carafe d'eau à côté de son verre déjà rempli, ce qui la surprit un peu. Une fois assise, elle scruta la serveuse avec un air interrogateur.

- Je pensais qu'un verre ne suffirait pas et l'eau, ici ce n'est pas ce qui nous manque le plus. Mademoiselle, vous avez de la chance, les fées vous ont comblés.

"Merci, mais ce n'est pas de la chance, c'est de la détermination et de l'entraînement"

- Dans ce cas, serait-il fou de ma part de vous demander des cours ?

"Ce serait avec plaisir, sauf que je ne suis pas quelqu'un qui tient en place"

- Serait-ce à cause de ça ?

"Où vous l'avez trouvée ?"

- Elle est tombée de l'une des poches de nos clients, mais ne comptez pas sur moi pour la rapporter. Pourquoi simplement alive et pas de dead ?

"C'est une trop longue histoire que je pourrais pas avoir le temps de vous raconter"

Les deux filles discutaient comme si eles étaient amies depuis longtemps, jusqu'à ce que la serveuse lui montra discrètement une affiche de recherche qu'elle avait trouvée par terre. En voyant que c'était la sienne, Liberté devint toute blanche. Ce mettant alors à chuchoter, la serveuse la replia et la donna à al demoiselle, qui ne ce priva pas d'utiliser son mégaphone pour la faire brûler, sans pour autant mettre le feu à la taverne. Ceci étant fait, elle rangea son arme, tandis que la serveuse la scrutait avec un regard étonné, trouvant que cette chanteuse temporaire était un grand mystère. N'en prenant pas note, Liberté ce mit à boire son verre d'eau, tandis que la serveuse s'en alla prendre les commandes d'autres clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Lun 26 Mar - 23:02

Moxxi n'étais pas totalement convaincu, mais préféra faire confiance en espérant ne pas faire d'erreur. Elle fut cependant très amusée par la demande de liberté qui ne semblait pas la croire sur le fait certain chanson pouvait être coloré. Les chanteurs avaient beaucoup d'imagination comme la population qui était plus que douer pour créer des chanson édulcorer parlant de certaine partit féminine et d'autre chose pas jolie. Elle fut d’ailleurs contente que liberté ne sembla pas connaître ce genre de chose.

« Il existe une partit du répertoire musical appeler les chansons grivoises qu'y est apprécier par certaines personnes surtout quand ils sont saouls. Enfin, le principal est que tu n'en chantes pas donc il n'y a pas de soucis. »

Moxxi parti voir deux hommes qui venait à peine de traverser la porte tendit que Geralt fit un dernier compliment a liberté qui partit dans son coin. Geralt ne sentait pas des deux inconnue surtout à voir la réaction de son amie. Il s'approcha du groupe normalement commençant a enfin entendre la conversation.

« Non mais il se prend pour qui se froluqué ? »

« Je vous pris madame, on vient juste vous prévenir que dans cet partie la ville de nos jour qn'est plus aussi sur qu'avant, et que des gens mal attention pouvait attaquer votre établissement. Si vous refuser toujours de payer les frais de protection, il risquerait peut-être d'avoir un malheur. »

« Et ben allez dire au Petit Bâtard la même chose que j'ai dit la première fois que vous êtes venue chez moi. Je ne lui verserais pas une pièce à ce truand de bas étage et que sa protection il peu se la mettre ou je pense ! »

« Vous ne devriez pas provoquer le patron, c'est risquez.... »

« c'est plutôt risquez de venir chez moi m’appeler madame et me faire ce genre d’extorsion ! »

« Un problème Moxxi ? »

« Non geralt , c'est deux monsieur allez partir justement. »

Moxxi regarda Geralt qui était arriver au bond moment qui fit perdre le sourire au deux arlequin qui finit par partir. La femme se mit à soupirer avant d’aller au bar pour se servir un verre de whisky bien serré qu'elle but d'un trait. Geralt leva un sourcil se demandant ce qui pouvait bien contrarier Moxxi a se point.

« Tu m'expliques ? »

« Ses deux messieurs étaient les messagers d'un homme qui se fait appeler le Petit Bâtard qui a débarqué en ville il y a de ça quelque moi. Il se prend pour le nouveau caïd du coin et fait du raquette au petit commerce. Il appelle ça des frais de protection »

« Et il t'a déjà demandé de payer »

« Oui, mais tu me connais, je ne payerais pas et j'ai peur que cela ait des répercussions »

« Lesquelles ? »

« Je pense qu'ils se sont pris à Priscilla.... »

Elle sortit de sous le comptoir un bout de papier qu'elle donna a geralt qu'il regarda ou il était marqué « Je ne pourrais pas travailler ce soir, je suis malade. Priscilla ».

« Je connais son écriture et celle si n'est pas la sienne »

« En effet, c'est étrange, mais peut être que c 'est la maladie qui la fait écrire différemment »

« peut être... Je sais que je t'en demande jamais, mais.... est ce que tu peu me rendre service, en allant la voir chez elle et voir si tout va bien. Histoire de me rassurer, s'il te plaît... »

Geralt resta serein face a la demande de Moxxi, il se mit à l'examiner ce qui révéler un papier de très mauvais qualité qui puer l'alcool de très mauvais goût. Il finit par dire a Moxxi qui fut soulager par la réponse.

« D'accord, je vais y jeter un œil »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Mar 27 Mar - 0:07

Alors qu'elle buvait son verre de'au, la miss pu voir que Géralt et Moxxi parlaient en ayant la'ir sérieux, alors elle ce leva et prit son verre avec elel pour aller écouter de plus près ce qu'il ce passait entre les deux amis. En écoutant la conversation, elle pu comprendre qu'il y avait des problèmes dans la ville, ce qui l'agaça un peu, car même dans cette île idyllique, il y avait des soucis, ce qui l'ennuyait un peu, mais puisqu'elle était là, pourquoi ne pas aider ? Son cerveau ce mit alors à tourner à cent à l'heure, tandis qu'elle continuait d'écouter la conversation. Est-ce que la chanteuse c'est faite enlevée ? Liberté eût alors peur pour la vie de celle qu'elle remplaçait, ayant trop d'empathie pour les gens pour rester de marbre. Soudain, elle eût une idée qu'elle pensait être géniale.

"Je veux pas faire peur à personne, mais si c'est pas son écriture, c'est qu'elle s'est faits enlevée ou qu'elle es tmorte"

Tout en disant cela, elle sorti son mégaphone et croisa ses bras, l'agitant un peu devant son visage tandis qu'elle avait un sourcil levé, montrant ainsi que l'heure était grave. Ce comportant alors, sans le savoir, comme une parfaite officier de la marine, prête à rendre service, comme l'aurait voulu son père adoptif, elle émit son idée.

"Je pense que Géralt et moi ont ce rende chez ce type. On lui tend un traquenard, on le cogne et on libère la fille ! Si elle est pas chez lui, il faudrait quand même lui jouer un tour pour qu'il arrête de faire du mal à tout le monde."


Pour quelqu'un qui voulait la paix, c'était radicale, mais voulant ce montrer redevable envers Moxxi, et voulant sauver la vie de Priscilia, elle était prête à foncer, de plus, quand elle parlait de le cogner, c'était juste pour l'assommer, pas pour le tuer. En disant qu'elle voulait lui jouer un tour, elle alluma son mégaphone comme un briquet, ce qui faillit lui brûler le visage et les cheveux, puis elle l'éteignit, soufflant dessus comme s'il s'agissait d'une arme.

"Après, rien n'empêcher d'aller voir si Priscilia est bien chez elle. Autant garder le plan de l'appât pour quand on saura si elle est bien chez elle ou pas. Bon moi je sors. Merci pour le verre !"


Après avoir dit ce qu'elle pensait, elle posa le verre sur le bar, puis elle sorti de la taverne. Dehors, il faisait encore beau. S'étirant, puis mettant ses mains devant ses yeux, elle hocha de la tête, ayant l'air satisfaite de ce qu'elle voyait, ce sentant prête pour ce soir. C'est alors qu'elle vit les deux arlequins qui étaient encore en train de comploter. Ce demandant ce qu'elle devait faire, Liberté ne bougea pas, ce rendant compte qu'ils l'avaient vue. Ce demandant ce qu'ils allaient faire, elle attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Jeu 29 Mar - 0:53

Moxxi était soulager que Geralt accepte de lui rendre ce service, même si elle ne le montrait pas tout comme Géralt qui gardait son sérieux. On pouvait même croire qu'il ne posséder qu'une seule expression. C’était comme ça qu'il avait était former et il n'y pouvait rien même si dans certains cas cela était d'un grand pratique. Le loup blanc avait cependant entendu Liberté s'approcher d'eux ayant écouté leur conversation. Elle manqua de tact dans ses dires ce qui fit un peu réagir moxxi.

« Je te pris de ne pas parler trop fort a se sujet, car je ne veux pas créer de vague et de fausse rumeur sur des suppositions. »

Moxxi n'avait pas tord pour l'instant, on ne savait rien et rien ne pouvait prouver de telle affirmation mis a pars un bout de papier. Geralt, cependant, avait des doute comme Moxxi, mais elle ne préférait rien dire ce que le loup blanc comprenais. Il se demandait d’ailleurs dans quoi son amie était en train de l'embarquer. Liberté emballé sûrement par la jeunesse se mit à donner une idée de comment on pourrait prendre les choses. Se fut au tour de Géralt de réagir, mais toujours avec calme et sérénité :

« Le problème est que dans la vie, on ne peu pas faire ce qu'on veut, il n'existe aucune preuve de son application dans différent affaire louche. Il ne faut pas oublier non plus qu'on ne peu pas jouer les justiciers comme ça au risque que cela se retourne contre nous. »

« Oui, il sait couvrir ses traces, sans parler bien sur du fait qu'il se cache derrière ce surnom par agir dans l'ombre. »

Liberté décida alors de sortir ce qui fit soupirer Géralt qu'y avait une impression de déjà vue. Moxxi finit par lui donner l'adresse de Priscilla qu'il rangea dans sa poche avant de sortir. Il put alors voir liberté rester figée et quand il vu ce qu'elle regardait, il fixa aussi les arlequins. Les deux hommes reprirent leur marche dans le sens opposé en voyant Géralt à coter d'elle.

« je te déconseille de les suivre car cela ne t'apportera que des ennuies sans ce que ça t’emmène la ou tu veux aller. Si tu veux venir avec moi voir Priscilla libre à toi, mais une chose ne me gêne pas, car je n'ai pas envie de passer mon temps à te protéger.»

Géralt dit ça toujours le plus calmement possible sans exprimer de colère. Il se mit alors a partir dans une autre direction se demandant si Liberté allait le suivre. Il était un peu rustre sur les bords, mais cela était surtout qu'il aimait travailler seul. Il marcha jusqu'à l’adresse indiqué, qui était une charmante maison d’hôte. Il marcha jusqu'à l'entrée pour toquer, mais quand son point toucha la porte en bois celle si s'ouvrit. Géralt s'agenouilla pour examiner la poignée voyant que la porte a était défoncé d'un coup sec et violant qui avait arracher la serrure du mur. Cela avait était fait par un homme de bonne corpulence et qu'il ne donnait pas de doute sur ses attentions. Le Senshu finit par se lever pour ouvrir la porte dévoilant alors un véritable champ de bataille. L'homme se mit alors à examiner les lieux d'un œil inquisiteur disant ses observations à voix basse.

« Ils étaient plusieurs, deux voir trois avec une seul attention  l'enlever , ils ont bloquer tout échappatoire mais elle ne se laissa pas faire... »

Il était un excellent pisteur ce qui était normal vue sa fonction première et son sens analytique lui permettait de « voir » ce qu'il s’était passé. Il y avait sur les murs des trace d'impact causer par des objet lourd trouvé qui était tomber sur le sol.

« Elle tenta de leur lancer tout ce qu'elle avait sous la main pour tenter de les ralentir, mais elle était paniqué.... Ou je tenterais de fuir si on m'attaquait et qu'il n'y avait pas d'issus possibles... À l’étage ? »

Il marcha alors en direction de l'escalier pour l'examiner voyant des trace qui confirmait son hypothèse. Il monta alors les marche suivant les trace jusqu'à sa chambre ou la porte avait connue le même sort que celle de l'entrée. Il y avait cependant aucune trace qui confirmait qu'ils avaient réussi à l'avoir. Il resta perplexe en regardant la pièce avant de finir son regard sur la fenêtre entre ouverte.

« Ils ont tenter de t'attraper mais tu a était plus maligne qu'eux.... »

Il ouvrit la fenêtre pour l'examiner trouvant une méche de cheveux doré que la fugitive avait perdu sous la précipitation. Il passa la tête par la fenêtre pour voir en contre bas qu'il s'agissait d'une ruelle à coter de la maison qui donner sur la rue principale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Jeu 29 Mar - 20:17

Moxxi n'avait pas l'air d'avoir aimé comme elle avait énoncé ses suppositions, car elle lui dit de parler moins fort avec moins de douceurs que tout à l'heure. Continuant dans son délire, la miss parla quand même moins fort. Quand elle eût terminé, on lui dit qu'elle ne pouvait pas faire tout ce qu'elle voulait, qu'il fallait des preuves et etc, mais elle s'en fichait pas mal. S'ils ne voulaient pas la suivre, tant pis, elle mènerait l'enquête toute seule. Une fois sortie, Géralt la rattrapa bien vite, lui disant qu'il ne voulait pas passer son temps à la protéger et qu'elle pouvait l'accompagner, si elle le désirait.

"Bien sûr que je veux ! Pis même si vous le dites, je suis sûre que vous aimez, ça vous occupe"

Liberté semblait être bien sûre d'elle, disant ces paroles avec une grande innocence, tout en lui faisant un grand sourire, ayant l'air plutôt contente de l'accompagner. Le suivant alors en silence, ils purent voir, en arrivant à l'adresse de la chanteuse que la porte avait été enfoncée. Laissant parler Géralt sans rien dire, elle soupira pls d'une fois, ce mettant à le suivre jusqu'à l'étage où il pu constater qu'elle c'était enfuie en passant par le toit.

"Bah j'avais bien dit que c'était soit un enlèvement, soit un meurtre et j'avais pas tort ! Sauf que vous avez raison, elle a réussi à s'enfuir. Bon et maintenant, on va essayer de la retrouver, non ? Ca vaut pas la peine de revenir voir Moxxi sans Priscilia, elle va s'inquiéter encore plus. Un indice pour savoir jusqu'où ils auraient pu lui courir après ?"

Lili était bien contente que son raisonnement tienne la route, car sinon elle aurait passé pour une parfaite imbécile devant Moxxi, ce qu'elle n'aurait pas apprécié. Voulant savoir s'il avait des idées pour la suite des opérations, elle lui posa des questions, ce disant que quoi qu'ils fassent, elle ce sentait prête à retrouver ces sales types et à libérer la fille. Après tout, elle c'était attaquée à deux colosses alors qu'elle n'était qu'une gamine et qu'elle était blessée et épuisée, alors elle ne voyait pas en quoi une bande de petits brigands de bas quartier pourraient l'arrêter, surtout qu'à présent, elle contrôlait parfaitement ses capacités. Bon avant, elle c'était laissée avoir par la surprise, mais en tant normal, elle ne ce laissait pas avoir si facilement, donc elle était vraiment sûre d'elle en voulant sauver Priscilia, après tout, elle était la voix de la taverne, elle ne pouvait pas laisser tomber une collègue, sinon, la taverne perdrait son activité, ses clients et Moxxi devrait sûrement fermer, ce qu'elle ne voulait pas. Même si elle les connaissait à peine, elle ce sentait déjà très impliquée dans cette terrible enquête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Jeu 29 Mar - 22:32

Geralt resta examina bien attentivement les lieux en réfléchissant en même temps. Une chose qui était sur, c'est qu'il ne l'avait pas capturé. Ce qui lui permettait de l’affirmer était que sinon il l'aurait dit à Moxxi. Liberté revenue sur ses paroles admettant qu'elle avait eut tord, on ne pouvait faire d'affirmation trop hâtive au risque de faire une erreur.

« Nous avons jamais dit que vous aviez tord, Moxxi savais pertinemment que quelque chose était arrivé à Priscilla. C'est pour cette raison qu'elle a demandé mon aide pour que je découvre ce qu'il s'est passé. »

Moxxi n'avait formulé aucune demande, mais Geralt n'avait pas besoin de mot pour comprendre les demandes de son amie. Il se tourna vers liberté pour la regarder avec ses yeux de chat d'un air très calme et sans colère.

« Elle vous à juste demander de ne pas parler trop fort, car cela est un sujet des plus délicat. C'est dans ce genre d'endroit que tu peu te renseigner sur une ville et ses activités. Il y circule toujours les derniers potins et rumeur. Si quelqu'un t'avait entendu, cela aurait pu aggraver la situation actuelle et peut être entaché la réputation de Priscilla, car cela serait passé de bouche a oreille déformant petit à petit la vérité. Ne t’inquiète pas pour moxxi elle en a connue bien pire. »

Il se tourna ensuit vers la pièce qui était une chambre plutôt coquette de femme un peu bordélique. Il était bien beau de savoir qu'elle, c’était sauver, mais pour aller où ? Elle ne pouvait pas aller chez moxxi car cela aurait là bas qu'on l’attendrait. Il n'y avait rien de visible jusqu'à qu'il approche d'une sorte de bureau de travail. Il ouvrit un tiroir finissant par sortir une pille de papier qu'il posa sur le bureau. Il s'agissait de lettre passionné écrite par le même destinataire qui signé « M.J ». La signature était faite d'une telle manière qu'il reconnut le style.

« Priscilla est née dans un cirque avant de devenir chanteuse, habile comme elle est, elle a pu largement s’échapper en passant par les toits et je crois savoir ou elle est aller se cacher.»

Il ne pouvait s’empêcher de penser que quelque chose clocher dans tout ça, car pourquoi s'en prendre a la chanteuse alors ce qu'ils les intéressaient était l'argent de la taverne. Il ne dit rien de plus et se mit à partir sortant de la maison. Il était bien évidement suivit de Liberté jusqu'à arriver a une grande battisse qui se trouvait dans une petite ruelle qui donnait l'impression qu'il n’y avait pas une âme qui vive. On pouvait voir sur la devanture une pancarte où il y avait marqué « Le Repos du Marin ». Un bien joli nom pour un tel endroit qui sous ses apparences d’hôtel cachait en réalité une maison close.

« Liberté, je préférais que tu restes devant l'entrée, car ce qu'il se trouve la dedans... Pourrait te perturber et te faire voir les choses différemment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Ven 30 Mar - 2:43

Liberté écoutait attentivement ce que disait Géralt, ce qui lui donna pleins de nouvelles informations concernant les tavernes, informations pas du tout complètes à la base, ni vraiment très stables, en faites, elle ne savait pas grand chose dessus. La seule chose qu'elle savait, c'était que son père n'apprécierait pas qu'elle y soit allée et lui collerait sûrement une claque à lui faire tourner la tête plus d'une fois sur elle-même avant de s'arrêter, car il ne voulait pas qu'elle devienne une pirate et ce qu'elle faisait serait sûrement prit comme un acte de haute trahison, donc elle espérait qu'il ne l'apprenne jamais, tenant quand même un peu à sa vie.

"Ah ok, désolée, je savais pas tout ça. C'est noté !"

La miss n'en dit pas plus, ce contentant de hausser un peu les épaules, puis de hocher la tête quand il dit savoir où la trouver. Le suivant alors lorsqu'il descendit les marches d'escaliers qui menaient à l'étage inférieur, elle resta derrière lui jusqu'à ce qu'ils aient franchis le pas de la porte, puis elle ce mit à ses côtés, préférant ce taire pour l'instant. Ils arrivèrent devant une maison qui posait de très grandes interrogatiosn à la jeune femme, qui aurait bien voulu suivre Géralt, mais ce dernier lui déconseilla de le faire.

"Ah bon ? Bon... et bien.. Faites pas trop long !"

Elle fit la moue en disant cela, n'ayant pas l'air très contente de ce faire mettre de côté. Le laissant s'en aller, lorsqu'il referma la porte derrière lui, la jeune chanteuse ce mit à ce demander comment elle pouvait faire pour entrer à son tour sans qu'elle ne soit forcément obligée de voir des choses horribles. C'est alors qu'une demoiselle, à peine plus âgée qu'elle, arriva avec un sac plutôt bien rempli, qui semblait être lourd. La jeunette avait des longs cheveux noirs, avec des reflets violets, portant un bonnet de coton blanc, très fin et très joli qui semblait bien lui aller. Elle avait l'air de ressembler à une poupée avec son teint pâle et si finement dessiné, dont ses beaux yeux verts pourraient sûrement faire craquer plus d'un garçon. Elle portait un mini-short rose magenta, qui dépassait à peine de son haut bleu ciel, qui trop grand, donnait l'impression qu'elle ne portait pas de bas. Etant plutôt grande et mince, ses habits ne ce gênaient pas de faire ressortir ses formes généreuses, car il semblait être un poil trop serré, mais qu'importe, tant que les garçons étaient contents, c'était ce qui importait le plus, non ? En voyant Liberté, elle lui fit un grand sourire et posa son sac.

- Coucou ma jolie ! Tu ne devrais pas rester ici et entrer au lieu de fixer bêtement la porte.

"Bonjour ! Merci, mais vous êtes bien plus jolie que moi, ça c'est sûr ! Je peux pas rentrer je... J'attends grand-père, il m'a dit qu'il ne ferait pas long"

- Oh il est encore super en forme pour venir chez nous. Je ne le connais pas, il est beau ? ça te dérange pas qu'il vienne nous voir ? Après tout, ce n'est pas un endroit très recommandable et tu as sûrement mieux à faire.que de l'attendre qu'il revienne....

"Bah... Tant qu'il est heureux, c'est ce qui compte, non ? S'il est beau ? Euh... Je sais pas, après tout, la beauté c'est un critère très arbitraire. Excusez-moi, il reste très discret sur ce qu'il ce passe dans cet établissement, est-ce que vous pourriez me renseigner ?

- Me vouvoie pas, on a le même âge ! C'est une maison close où l'ont s'occupe de procurer du plaisir à nos clients, rien de bien méchant.

"Il doit être super ravi le vieux qu'on s'occupe de lui."


- Je n'en doute pas une seule seconde ihih ! Dit tu m'aides ? Comment tu t'appelles ? Moi c'est Julia

"Liberté"

- Sérieux ? Il est trop cool ton prénom et tellement original ! Tu veux pas travailler avec nous ? Je suis sûre que tu dois être très habile de tes petits doigts.

"Oui, pour la musique, d'ailleurs je suis déjà engagée temporairement par quelqu'un d'autre"

Liberté ne savait pas mentir, elle disait même trop ce qu'elle pensait, ce qui fait qu'elle eût du mal à trouver une excuse. Faisant ainsi passer Géralt pour son grand-père, le bobard eût l'air de passer comme une lettre à la poste. Après tout, c'était vrai, il n'avait pas l'air si vieux qu'il en avait l'air, mais pensant qu'il devait être plus âgé que son père, elle ce débrouilla comme elle pu pour ne pas avoir de problèmes. Profitant pour poser des questions à cette fille, qui semblait très ouverte d'esprit et du bas du mini-short, Ne comprenant pas pourquoi il ne voulait pas qu'elle vienne avec lui, Liberté ouvrit la porte à Julia, lorsque les présentations furent finies d'êtres faites. elle insista de nouveau et Liberté refua en disant qu'on l'attendait ailleurs, ce qui eût l'air de décevoir la jeune femme qui semblait être toute contente de s'être trouvée une nouvelle pote. Ne pouvant pas s'arrêter là, Liberté l'aida à porter son sac jusque dans l'entrée pour soulager le dos de la fille qui avait fai les achats qu'ont lui avaient demandés pour le travail, ce qui permit de soulager un peu le dos de Julia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Ven 30 Mar - 22:38

Geralt était satisfait que liberté est acceptée de ne pas le suivre à l’intérieur, car pour lui cela n’était pas un endroit pour elle. Il 'entra alors dans le bâtiment qui se trouvait être le total opposer de l’extérieure. La façade un peu décrépit cachait un véritable trésor de raffinement et de bon goût. Les fenêtres étaient décorées de rideaux de velours rouge qui s'accordait au mur marron. La décoration était cependant très particulière, car il se trouvait sur les murs des tableaux qui représentait des couple nue dans certaines positions du kamasutra. Il y avait aussi des statue que je ne préférais pas décrire, mais qui pourrait choquer les meurs et donner des complexe a certain. Geralt resta cependant de glace se contentant juste d’avancer vers l’accueil ou se trouvait une fille très légèrement vêtue. La demoiselle devait avoir dans la vingtaine, les cheveux Châtains couper très cours et au regard noisette. Elle fut d’ailleurs la première a parler en le voyant arriver :

« Bonjour monsieur ! Bienvenue au « repos du marin » je m'appelle Lucile, est ce que je peux vous aider ? »

« Bonjour mademoiselle, je suis un ami de Marco et je voulais savoir s'il se trouvait ici ? »

« Désolé, je ne peux pas vous répondre, car ceci est strictement confidentiel »

« Même si je vous dis que ceci est très important ? »

« Je suis désolé monsieur, mais je ne peu accorder votre requête »

Geralt comprenait très bien la démarche, car parfois, les gens qui venaient ici ne voulaient pas forcement qu'on le sache. À ce moment une grande femme, d'âge mur descendait des escalier de marbre. Elle portait une robe bleue accompagnée d'une écharpe de coton blanc. La femme avait des cheveux blond vénitienne attaché en chignon qui accentuer son regard gris.

« Un problème Lu.... Geralt ! Qu'elle plaisir de vous voir ici. Cela faisait longtemps qu'ont, c’était pas vue ! »

« Bonjour Madame Rosalie »

Geralt connaissait cette dame qui était la Matrone de ses lieux et une femme très respectable même si elle était plus sévère que Moxxi. Elle était cependant très appréciée des filles qui travailler ici, car elle les avait tous aider quand elles en avaient le plus besoin. Il y avait même certain qu'elle avait recueillit alors qu'on venait de les chasser de chez elle. Geralt fit une courte révérence en signe de respect pour la saluer.

" Je suis désolé de venir vous importuner, mais je dois trouver Marco très vite pour une affaire des plus urgente."

« Mais vous n’importunez jamais, geralt après tout, ces grâce a vous que tout ceci put voir le jour. Lucile veuillez répondre à cet homme je vous en pris il a mon autorisation. »

« Merci Madame Rosalie »

« Il n'y a pas de quoi, une fois que votre affaire sera terminer revenait me voir pour-qu’on puisse boire une tasse de thé ensemble !»

« Avec plaisir »

Geralt fit une nouvelle révérence tendit que la femme repartit dans son bureau. Lucile se mit à chercher alors sur le registre le nom de Marco ce qu'elle trouva lui donnant alors les informations voulut. La porte s'ouvrit juste après pour qu'une des filles puisse entrer dans la maison chargée de course. Elle était bien évidemment aidée par liberté qui discutait bien avec Julia. Il ne dit cependant rien en la regardant, mais finit par dire :

« Bon puisque tu es la, je ne vais pas te chasser. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Sam 31 Mar - 1:46

Liberté aidait la demoiselle à porter, mais Géralt semblant être resté à l'entrée, lui fit une remarque. S'y attendant un peu, elle ne pus 'empêcher de sourire en le regardant, un peu comme si elle le défiait de faire davantage.

[color=lightpink]"J'espère bien ! Vous voulez tout de même pas que je la laisse ce casser le dos plus longtemps."[/colro]

Julia le fixa alors, avec un regard interrogateur et Liberté lui répondit avec un hochement de tête, ce qui fait que les deux demoiselles ce mirent à rigoler, car Julia avait comprit qu'elle avait un peu menti pour ne pas paraître ridicule et Liberté avait remarqué qu'elle avait comprit, ce qui l'avait fait rire de voir sa réaction.

- Voilà Lucile, j'ai tout acheté ce que tu avais marqué sur la liste et cette fois-ci, j'ai pensé à ramener le ticket !

- ça alors, mademoiselle Julia qui oublie une fois de faire sa princesse et qui fait les choses correctement, c'est louche !

- Tu pourrais continuer d'être professionnelle, tu vas ternir notre image avec tes réflexions débiles !

- Oh ? Pardon, je n'avais pas vu que tu nous avais ramené une cliente ! Bienvenue au Repos du Marin mademoiselle ! Que pouvons-nous faire pour vous ?

"Euh... Rien, merci, je venais juste aider, après je m'en vais...."

- Attend, si tu veux aider, tient-toi tranquille deux minutes

Les deux filles semblaient être un peu moqueuses l'une envers l'autre, mais on sentait qu'il y avait tout de même une forme de complicité. Remarquant enfin Liberté, Lucile su tout de suite ce qu'il fallait faire. Faisant tout d'abord son travail, comme l'avait demandé Julia, cette dernière ce mit ensuite à palper la poitrine de Liberté, en faisant bien le contour, tout en faisant la même chose avec son corps, ce qui fit devenir totue rouge la miss, qui ne savait pas trop quoi faire. Une fois partie, elle revint très vite avec une robe noire, beaucoup plus sexy et montrant mieux ses formes que la robe qu'elle portait.

- Enfile ça choupette et va donc séduire ces vieux pervers, cela ne leur fera pas de mal de ce taper une ingénue, cela les changera.

"Hm... Euh... Quand j'ai dis aider, je disais juste que je l'aidais à porter le sac, rien de plus. Pis ce soir, je suis attendue pour remplacer temporairement une chanteuse, donc je suis déjà prise, désolée, pis je dois accompagner Géralt pour son enquête"

- Géralt peut passer, mais toi, si tu veux l'accompagner, il te faudra une tenue bien plus appropriée, sinon nos clients vont ce poser des questions et la matrone ne supporterait pas qu'il y ait des problèmes, alors soit sympa !

Même si Liberté était gênée et qu'elle protestait, elle ce fit tout de même entraîner par les filles. Lorsqu'elle ressorti de la chambre où elles l'avaient emmenée, Géralt pouvait voir que la miss avait totalement changé. Déjà, elle avait une couronne tressée dans ses cheveux et la robe qu'elle portait n'avait rien à voir avec celle qu'elle portait. Elle lui affinait encore plus la taille et faisait bien resortir ses formes, ce qui fait qu'on lui donnait la même allure de poupée que Julia. La robe était à corset et avait pas mal de dentelles, mais vers le bas, on pouvait presque avoir l'impression qu'elle était transparente, ce qui mettait mal à l'aise la jeune femme. Elle avait des manches de dentelles et le bas de la robe, devant, cachait tout juste ce qu'il y avait à caché, tandis que derrière, c'était plus long, un peu comme un voile, ce qui lui donnait un côté vraiment élégant.

"Et maintenant, je peux y aller ?"

- Oui, mais je t'accompagne !

S'empressa de dire Julia en prenant une partie de ce qu'il y avait dans le sac pour l'apporter là où ce trouvait Marco. En scrutant l'endroit et ce que portait la fille, Liberté avait un air d'incompréhension, semblant ne pas savoir de quoi il s'en retournait. Heureusement qu'Akainu ne savait pas où elle ce trouvait, sinon ce bordel n'existerait plus, tout comme ses habitants, réduits en tas de cendres pour avoir incité la miss à devenir comme elles, ce qui ne risquerait pas d'arriver, en tout cas, c'était ce que pensait la demoiselle en ce promenant dans la maison close.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Lun 2 Avr - 0:07

Geralt ne dit rien, de toute façon, il n'y avait rien à dire, car ils avaient assez perdu du temps. Il se demander tout de même ce que liberté avait bien put raconter à son sujet vue la réaction des filles. Il se mit à soupirer un peu comme il vit le spectacle qui ne manquait pas d'ironiser un peu les choses. Il se permit cependant une petite remarque à Liberté que les demoiselles semblaient être prêtes a engager la jeune ingénue quand tout cela finit.

« C'est toi qui as voulut me suivre »

Geralt avec cette phrase souligné bien que cela était son idée et pas la sienne vue qu'il l'avait prévenue avant. Il dut cependant avant d'entrer enlever ses deux épées de son do pour les confier a la réceptionniste, car les armes étaient interdites dans l’établissement. Il se tourna vers liberté qui avait une tenue beaucoup plus affriolent qu’avens.

« Reste prés de moi et tout ira bien, les gens croiront que je suis ton client et les autres te laisseront tranquille »

Il préférait la prévenir pour éviter qu'elle se retrouve encore dans l’embarras surtout qu'ici était un lieu ou la luxure était maître. Ils se mirent alors a marché tranquillement tout les trois, mais Geralt de poser une question :

« Je me demande bien ce que tu as bien pu raconter sur moi pour entrer ? »

L’hôtel était bien animé par les filles en tenue légère qui courait amuser dans les couloirs poursuivis par des hommes encore moins habiller qui riait aux éclats. On entendait aussi des cris bestiaux derrière certain porte et des fille qui gémissait de plaisir derrière d'autres. Ils finissent enfin par arriver devant la porte de la chambre ou se trouvait Marco. Le loup blanc frappa a la porte a plusieurs reprise voyant que cela ne répondait pas. Il ouvrit la porte d'un coup net qui offrait une vision peu commune. L'artiste aussi surpris qu'un mari en pleine infidélité se tourna en direction de la porte couvrant son corps avec la couverture. Le plus surprenant sur le tableau était de voir une femme à la longue chevelure doré soutenu par deux yeux émeraude. Elle était complètement nue cachant aussi son corps sous la couverture. Geralt ne leur laissa pas le temps de parler empêchant Liberté d'entrer.

« Bon, c'est bien jolie, mais j'ai frappé plusieurs fois sans qu'on me réponde, mettez quelque chose sur le dos, car il faut qu'on discute ! »

Il referma vite la porte pour leur laisser le temps de se préparer un minimum

« On va attendre tranquillement qu'il se rhabille et on pourra entrer. J'imagine que tu dois avoir des questions sur cet endroit ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Lun 2 Avr - 1:44

HS : Désolée pour mes propos mal tournés, en espérant qu'aucuns jeunots de moisn de seize ans lise ce rp, car je ne voudrais pas qu'ils soient choqués.

En entendant Géralt dire que c'était son idée, Liberté ne dit rien de plus, ca ril avait entièrement raison, sauf qu'elle ne pensait pas que les événements tourneraient de cette façon, tant pis pour elle, elle allait faire avec. En chemin, Julia fini par ce séparer d'eux, ayant quelque chose d'autre à faire. Géralt lui demanda alors ce qu'elle avait dit pour entrer, ce qui la fit légèrement sourire.

[lightpink]"Rien de bien particulier, j'ai juste dit que j'attendais mon pépé. On a discuté, pis elle m'a demandé de lui ouvrir la porte et de l'aider à porter son sac et c'est tout. Je ne sais pas encore trop ce que c'est comme endroit, mais elle perd son temps, c'est une fille incroyable, elle devrait trouver mieux. Oh au faites, pardon, c'est que même si vous avez l'air jeune, vous êtes tout de même bien plus âgé qu emon père"[/color]

Liberté disait les choses assez simplement, pensant qu'elle n'avait rien à lui cacher, même s'il avait été un peu dur de lui avouer qu'elle le trouvait mieux, mais avec un sourire, ça passait tout seul. En marchant, elle vit et entendit des choses très étranges. C'est alors qu'ils arrivèrent enfin à la chambre de Marco et lorsque la porte fût ouverte sans le consentement de l'homme qui ce trouvait à l'intérieur, Liberté détourna très vite les yeux en ce mettant à rougir. Une fois que la porte fût refermée, Géralt lui dit qu'ils allaient attendre, lui disant qu'il supposait qu'elle avait sûrement pleins de questions à lui poser.

"Oui et non... En faites... Je comprends pas pourquoi je rougis alors que c'est sûrement normal qu'ils soient à poil sans vêtements. Enfin je comprends pas trop ce qu'ils faisaient, ni vraiment le concept de cette bâtisse et ce qui me perturbe le plus n'est pas tout ce que j'ai vu ou entendu, mais c'est d ene pas savoir à quoi ser ttout cela. En plus, ça me rappelle mon enfance, car des fois, dans certaines parties du campement, j'entendais ce genre de bruits, alors ça m'est pas totalement inconnu, même si je ne sais pas trop ce que c'est... Enfin... Désolée c'est dur à expliquer"

Maintenant qu'elle avait vidé son sac, elle ce sentait pus légère, tout en espérant qu'il comprendrait que tout cela ne soit aps clair dans sa tête. En faites, cela ce passait souvent dans la partie réservée aux colosses et c'était souvent en gage de punitions pour les femmes et ces dernières n'avaient jamais l'air très heureuses. Les autres prisonniers avaient tentés de lui expliquer, mais c'était trop abstrait et trop maladroit pour qu'elle comprenne véritablement ce qu'il ce passait. Etant perdue dans ses pensées, elle ne vit pas un homme arriver. Il était grand et musclé, avec la peau légèrement bronzée, ayant des cheveux courts et crépus avec des yeux gris et à voir sa tenue de beau gosse, il n'était pas là que pour ce faire un tennis.

- Bonjour mademoiselle ! Puis-je emprunter vos services deux minutes ? Ma partenaire vient de me lâcher, car elle a des choses importantes à résoudres. Je lui ai dis que je comprenais, mais ma béquille ne semble pas être du même avis.

"P...Pardonnez-moi... Je... Je travaille déjà avec monsieur... Ont... Ont attend juste que la chambre ce libère, pas vrai mon chou ?"

- Vous semblez trembler un peu, c'est de l'excitation ou parce que vous avez froid ? Ne me dites pas que ce vieux voucou vous fait de l'effet ?

"Oui... Je.. J'aime les hommes d'âge mûrs ! Très murs !"

- Ahahahah, oui c'est ça à d'autre ! En tout cas, si vous êtiez si excitée que ça, vous n'attendriez pas sagement devant la porte que la chambre ne soit occupée ! Laissez-moi vous montrer ce que c'est un homme, un vrai et vous me direz ensuite avec qui vous voudrez coucher

Liberté, ne sachant pas mentir, essayait de le repousser comme elle le pouvait, tremblant quand même un peu en ne sachant pas ce qu'il lui voulait. Elle était prête à l'encastrer dans le mur grâce à ses techniques du Rokushiki s'il s'avançait davantage. Cependant, elle n'en eût pas le temps, car il fini par la bloquer contre le mur. Posant ses mains sur ses hanches, tout en étant beaucoup trop proche de la demoiselle. Cette dernière voulu s'en aller en utilisant la technique du papier pour devenir souple et s'enfuir sans soucis, mais il ce mit à l'embrasser, ce qui lui fit avoir des yeux ronds comme des soucoupes, ne comprenant pas trop ce qu'il désirait. En tout cas, ce qu'elle savait, c'est qu'il était allé trop loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Lun 2 Avr - 22:41

Le visage de Géralt ne montrait aucun gêne et de colère face au parole de Liberté qui ne devait pas du tout se douter qu'elle s'approchait de la vérité. Geralt était effectivement un homme bien plus vieux que son apparence ne voulait le montrait. Il vieillissait bien plus lentement que les autres, un petit effet bénéfique des mutations même si cela lui privait d'autres fonctionnalités naturelles. Il dit cependant en continuant d'avancer.

« Ne vous excusez pas, car vos affirmations son exacte, si je vous disais mon age vous me croirez pas mais si vous tenez avoir une idée de mon age j'ai a peu prés 3 a 4ans de plus que le vice amiral Garp.»

Si elle connaissait la marine et son fonctionnement cela pourrait lui donner un ordre d'âge précis a donner à Géralt. Il en avait connu des chose durant sa vie, mais celons lui, il continuera toujours a en connaître jusqu'à la fin de ses jours. Il espérait cependant qu'une chose est que Ciri connaisse la meme vie d'aventure que lui et qu'elle fasse ses propres expérience elle même. Ils finissent par arriver dans la chambre et Géralt n’hésita pas à mettre les pieds dans le plat pour prévenir ses occupant de s'habiller. Il profita de se petit moment pour demander a liberté si elle avait des questions. La fille fut des plus honnêtes avec lui, en expliquant qu'on lui avait jamais expliqué les choses normalement. Il se mit alors à dire le plus normalement possible sans se préoccuper de la réaction de la demoiselle. 

« Je vais alors te dire vue qu’apparemment, ils ont pas était fichu de t'expliquer les choses normalement. Le bâtiment dans lequel, nous trouvons possède plusieurs appellations, Maison Close, Bordel, Hôtel de passe, maison de joie et j'en passe d'autre. C'est un endroit ou des gens viennent payer les services de fille chargée de leur donner du plaisir. En gros, il paye pour avoir des relations sexuelles avec elle et ce que t'entends, ce sont les gémissements des fille et des homme pendant l'acte. Je tiens tout de même a te préciser que personne est forcer a le faire et qu'elle sont plutôt bien payer. Il s'agit souvent de filles qui se sont retrouver dans la rue et recueillit par Madame rosalie qui leur a proposer un foyer le temps de se remettre sur leur pied. Elle ne leur force pas travailler en tant que prostituer, mais leur demande au moins de travailler dans la maison. C'est comme ça que madame rosalie a réussit à avoir des femmes de chambre qui entretienne la maison et des cuisinière qui leur font a manger.»

Geralt se mit à réfléchir si il avait rien oublier de lui dire, il avait essayer d’être le plus précis possible gardant le vocabulaire le plus correct possible. Il y avait cependant des choses qui ne pouvait se dire autrement. Un homme finit par arriver et a le voir cela ne présager rien de bon, mais Géralt ne dit rien pour voir comment allez se débrouiller la femme. Le nouvel arrivant était cependant d'une lourdeur affligeant, et même trop insistant. Il se mit a la plaquer contre le mur pour se mettre a l'embrasser contre son accord. Géralt finit par poser une main sur l’épaule de l'homme pour le faire reculer. Il dut forcer un peu, mais cela ne le déranger pas pour que l’homme se retrouve devant lui.

« Excuse moi l'ami, mais cette demoiselle vous a semble dit que je l'avais déjà engagé pour ses services. Il me semble que madame Rosalie vous a aussi dit le règlement intérieur de l’établissement qui dit que si une fille est déjà prise vous ne pouvez la forcer a changer et passer à une autre, si ? »

« oui... monsieur ...»

L'homme commença à voir le visage car la main de Gérald exercer une pression de plus en plus forte sur son épaule a mesure qui lui parler. L'homme commença à voir le visage crisper car la main de Gérald exercer une pression de plus en plus forte sur son épaule a mesure qui lui parler. La douleur commença a devenir de plus en plus intense ce qui le fit flancher les genoux.

« Bien, donc si vous n’êtes pas d'accord, fait une réclamation à madame rosalie, sinon je vous conseille de continuer votre chemin et de continuer à passer une bonne soirée avec d'autres filles. Par contre si vous voulez, je peu vous faire couper l'envie d'une manière plus radicale, mais beaucoup plus douloureuse. »

« Non monsieur, je crois que je vais y aller »

Geralt le lâcha pour qu'il s'en aille plus loin en se frottant le coup endolori.

« vous allez bien,Liberté ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Mar 3 Avr - 0:55

Durant le trajet, Géralt lui dit son âge, ce qui étonna grandement la demoiselle. Il était sérieux ? Il était vraiment si vieux que ça ? Elle qui pensait qu'il avait juste une soixantaine d'années, à l'évidence, il en avait bien plus, et ce qui était choquant, c'est qu'il en faisait moins, comme quoi, il était rudement bien conce pour son âge.

"Ah, en effet, vous êtes vraiment vieux ! Vous pourriez vraiment être mon grand-père, c'est fou !"

Elle rigola en disant ces mots, puis lorsqu'il lui expliqua ce que c'était cet endroit, ce que les gens faisaient ici et ce qu'un humain pouvait avoir comme pulsions, la mis eût l'air tout de même un peu choquée, ne s'attendant pas à avoir ce type d'informations, pensant que c'était tout de même bien plus sain comme endroit. Bon au moins, elle aura apprit quelque chose aujourd'hui.

"Ah d'accord ! Donc, c'est que si elles ont envie qu'elle travaillent.. dans le social ? Elles ont de la chance d'avoir un toit où vivre sereinement"

Liberté souriait, car après tout, tout ce qui comptait, c'était que les gens fassent ce qu'ils veulent sans être obligés de le faire et puis, elles avaient un toit où vivre, ce qui leur évitait de mal tourner et de vivre comme des clochardes, ce qui n'était pas plus mal. Alors que l'homme arriva, Géral ce mit à le corriger à sa façon, tandis que Liberté restait figée sur place, ayant eût comme un bug. Lorsque l'homme parti et que l'homme s'en alla, Géralt lui demanda si ça allait

"Oh grand-père..."

C'est totu ce qu'elle trouva à dire en ce jetant sur lui, le prenant dans ses bras pour lui faire un câlin, tout en tremblant un peu. C'était une expérience peu agréable de s'être faite coincer contre un mur par un mec plus baraqué qu'elle, qui à l'évidence, risquait bien d'être le premier à planter le drapeau dans cette terre sauvage et fertile qui n'avait pas encore été colonisée et cela, sans son consentement, ce qui fait qu'après cette expérience, elle risquerait de l'être encore durant un bon moment. Finissant par le lâcher, elle recula en rougissant un peu.

"Désolée... Euh... ça va... C'était bizarre, en plus, j'arrivais plsu rien à faire et j'ai pas compris pourquoi, c'est pas souvent que ça m'arrive d'avoir peur d ela sorte et de ne pas savoir pourquoi. Donc du coup, Marco il fait du relationnel avec la bronzée aux yeux verts, c'est ça ? Tu crois qu'il va mettre longtemps pour ce rhabiller après son rendez-vous ?"

Ayant l'air encore un peu gênée, elle ne remarqua même pas qu'elle était en train de le tutoyer, montrant bien qu'elle avait eût un léger traumatisme, ce qui lui ferait une bonne leçon. Tentant de changer de sujet, elle espérait que Marco allait bientôt sortir de la chambre, car il était vrai que mine de rien le temps avançait et qu'il ne fallait pas qu'elle oublie l'heure de son rendez-vous avec Moxxi, ce qui ne risquerait pas d'arriver puisqu'à l'horloge qu'elle voyait dans le couloir, il était à peine dix-huit heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Mar 3 Avr - 23:45

La réaction de Liberté en apprenant son âge n'était pas surprenant pour Geralt qui avait l'habitude de ce genre de réaction. Une réaction modérée sûrement parce qu'elle ne l'avait pas encore vue se battre, qui aurait put sérieusement lui faire poser des questions. L'homme finit alors par lui expliquer ce qu’était la battisse, ainsi que lui expliquer son fonctionnement et surtout ce qu'on y faisait. Geralt fut content de voir que liberté malgré la surprise avait compris ses dires. Elle lui demanda quand même si elle avait bien compris ce qu'il venait de lui dire.

« Oui, c'est exacte, ce qui est beaucoup mieux que de travailler dans la rue.»

Il se suivit alors de l'incident avec le client un peu trop entreprenant, qui eut pour résultat de recevoir une gentille correction de la part de Geralt. Il n'eut pas besoin de le frapper pour lui faire du mal et lui faire comprendre de passer sa route. Il regarda alors ensuite Liberté qui était encore perturber et se mit à se jeter à son coup. Geralt ne sut pas quoi faire en ce moment précis les deux mains écarter d'elle pour ne pas la toucher. Elle finit par le lâcher en s'excusant avait eu de nouveau son visage froid se mit à dire le visage toujours empli de neutralité.

«Si j'ai fait ça , c'est par ce que Moxxi m'a demander de veiller sur toi pour que tu sois en parfaite santé pour ce soir. Il faut que tu apprennes à réagir face à ce genre de situation et que cela ne recommence plus, car je ne serais pas forcement là quand ça arrivera. »

Geralt avait menti sur le fait que Moxxi lui ai demander de la protéger, il était cependant plus simple de dire ça. Il ne pouvait pas dire qu'elle lui faisait penser à sa fille quand elle avait le même age et qu'il aurait fait pareille pour elle. Il y avait des chose que Géralt préférait garder pour lui car on pouvait s'en servir contre lui. Liberté demanda si c’était ce que faisait Marco en ce moment et s'il y en avait encore plus longtemps.

« Marco est un habituer de ce genre d'endroit voir leur meilleur client, mais pour cette fois.... Il me devra de bonnes explications, car la fille avec qui il est, n'est pas une employer.... »

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que la porte s'ouvrit enfin pour qu'ils entre enfin ce qui fit Géralt suivit de liberté. Marco tenait la porte l'air gêné et une fois tout le monde était entré, il la referma. La fille était assise sur le lit les jambes croisées l'air gêner comme une petite fille qu'on venait de surprendre à faire une bêtise. Marco fut comme son habitude le premier a parler.

« Je ne m'attendais pas du tout à te revoir de si tôt, surtout pas avec notre charmante inconnue de tout à l'heure qui est divinement habiller...»

« Marco tait toi pour une fois ! je n'ai pas vraiment besoin de vous présenter Marco car vous le connaissait dejas et la femme qui est présente avec lui est Priscilla Lombardie, la fille que nous cherchions. »

Geralt dit les choses d'une voix autoritaire pour bien faire comprendre a Marco que ce n’était pas le moment de se faire remarquer. Il croisa les bras en faisant les présentations, mais Priscilla fit un bonjour un peu hésitante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Mer 4 Avr - 0:26

Liberté n'avait pas remarqué qu'il ne l'avait pas prise dans ses bras pour la rassurer. Tant pis, l'importance était qu'elle puisse lui faire un câlin et avoir une présence pour être rassurée. Une fois qu'elle l'eût lâché, il ce mit à lui faire la leçon, un peu comme un membre de la famille, ce qui fait qu'elle lui lançA un regard fixe, ne sachant pas trop quoi en penser, avant de savoir ce qu'elle voulait lui dire.

"C'est la première fois que ça m'arrive, t'en fait pas, je sais ce que je dois faire à présent, pis à d'autres ! Vous êtes comme Léo, vous osez pas le dire, masi je sais qu'au fond de vous, vous m'adorer !"

Son ton devint de plus en plus assuré, ayant l'air de croire ce qu'elle pensait, car ce n'était aps la première fois que quelqu'un lui faisait ce genre de discourt et elle y était habituée. Il lui expliqua ensuite ce que faisait Marco dans ce bâtiment et voulu dire autre chose, mais l'homme ouvrit la porte, ce qui leur permit d'entrer. Il leur dit qu'il ne s'attendait pas à les voir débarquer si tôt, draguant à nouveau Liberté, qui n'y prêta pas attention, préférant détourner la tête en rougissant un peu, puis elle sursauta en entendnat le ton autoritaire de Géralt. Une fois les présentations faites, Liberté ignora totalement Marco, ce dirigeant vers Priscilia, lui prenant les mains en ayant les yeux qui brillaient d'intérêt et d'admiration.

"Comme je suis contente de vous rencontrer et de vous voir saine et sauve ! Ont vous a cherchée dans la ville, je croyais même que vous êtiez morte, mais vous êtes en pleine forme et c'est ce qui compte le plus ! Je vous en prie, de tout mon coeur, de toute mon âme, revenez chanter à la Poupée Joyeuse, je vous protégerais durant votre spectacle, faut plus avoir peur de revenir sur scène !"

Liberté ne la connaissait pas autrement, mais c'était une chanteuse, c'était le coeur de cette taverne trop propre pour être honnête et c'était pour cette raison qu'avec trop d'estimes et de respects pour les gens qui exercaient la même profession qu'elle, Liberté fini à genoux devant la chanteuse, ce qui donna une scène assez malsaine. Ce rendant compte de quelque chose, Liberté ce releva, la lâcha et recula.

"Oups excusez-moi d'être aussi entreprenante, quand on parle de musique, je suis intenable et en plus, j'étais sensée vous remplacer ce soir, enfin à présent cela n'a plsu d'intérêt puisque vous êtes vivante, je ne voudrais pas piquer la vedette à une grande star comme vous ! Je... Je.. Je m'appelle Liberté et si je peux faire qui que ce soit pour aider une collègue ou un collège, cela sera avec plaisir !"

Réalisant qu'elle pourrait peut-être lui faire peur, Liberté tenta d'être moins entreprenante. Elle lui dit cependant tout ce qu'elle pensait, tout en ayant les mains croisées au niveau de son coeur, essayant de le calmer un peu, car cette rencontre le rendait tout aussi excité que tout le corps de la demoiselle, à croire qu'elle pourrait avoir un orgasme rien qu'en la regardant.... Enfin bref, après avoir un peu balbutié, elle réussi à terminer sa phrase, ayant l'air tout de même un peu émue d'avoir pu parler à une grande dame dans le domaine de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Mer 4 Avr - 18:57

Geralt croisa les bras les regardants en silence Priscilla qui se retrouvait gêner par ce que venait de dire Liberté. La chanteuse ne s'attendait sûrement pas qu'on se fasse autant de soucis pour elle, mais Geralt voyait que quelque chose clochait. Il ne l'avait pas entendu pousser de cri de surprise tout à l'heure et n'avait pousser aucun son depuis leur arriver dans la pièce. Priscilla était comme Marco adorant toujours parler la première. Il comprit ce qu'il se passa quand elle mit sa main sur sa gorge pour tenter de parler, mais aucun son ne sortit. Marco pausa une main sur l’épaule de la femme qui eut un air triste. Il y avait de quoi l’être vue que pour une chanteuse perdre sa voix était la pire chose qui pouvait arriver. Marco se mit alors à dire aux deux :

« Elle est désolée d'avoir causé du soucis, mais comme vous avez pue le voir, Priscilla a perdu sa voix et ne pourra plus nous enchanter comme elle le sait si bien le faire. »

« Je vois et elle est dans cet état depuis longtemps ? »

« Depuis ce matin, quand elle s'est réveillé sa voix avez déjà disparut. »

« Nous sommes passé chez toi tout à l'heure quand on te cherchait et nous avons eu un véritable champ de bataille là-bas tu peu m'expliquer ? »

Geralt dit ça en regardant Priscilla qui se leva d'un coup pour aller a une sorte de guéridon pour y prendre un carnet et un stylo pour se mettre à écrire dessus. Une fois qu'elle finit elle tendit le carnet a Géralt qui se mit à lire lui expliquant ce qu'il avait put deviner lors de son enquête. Elle lui raconta alors sa fuite vers la seule personne en qui elle avait confiance. Elle ne pouvait pas retourner à la taverne étant trop dangereuse pour moxxi et qu'il l'attendrait là bas. Elle finit par rajouter aussi que cela était l’œuvre des hommes du petit bâtard. Il lui redonna le carnet pour lui reposer une question.

« Es-tu sure de ce que tu me dis ? »

Elle fit un grand oui de la tête pour confirmer la question de Geralt, Marco se mit alors à dire :

« D’ailleurs, comment tu as su qu'elle se trouvais ici ? »

« Je ne le savais pas, mais j'ai présumé que tu le saurais. »

« Comment ? »

« M J ça te dit quelque chose ? »

« Ha …. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Mer 4 Avr - 21:41

Liberté ne se senti pas très bien en voyant que Priscilia lui montra sa gorge une fois qu'elle eût terminé de parler et que Marco leur expliqua qu'elle avait perdu sa voix. Liberté eût les larmes aux yeux quand elle apprit cela, car aimant chanter, elle comprenait tout à fait cette douleur qu'elle avait de ne plus jamais chanter.

"Mais c'est pas possible ! ça peut pas arriver comme ça du jour au lendemain en ce réveillant !"

La pauvre Liberté, elle était dévastée. Elle le fût encore davantage lorsque la chanteuse leur expliqua sur un bout de papier ce qu'il c'était passé. Va savoir ce qu'il lui avait fait, mais le résultat était quasi irréversible. La pauvre, à cause de ces méchants hommes elle avait perdu ce qui lui était le plus précieux.

[color=lightpink]"Je suis désolée, je dois vous laisser deux minutes, je vais prendre l'air"[/colro]

Elle fit un câlin à Priscilia, montrant qu'elle la souteanit, puis elle ouvrit la porte et la referma derrière elle. S'éloignant un peu, elle ce lâcha, pleurant à chaudes larmes, car c'était trop dur. Même si ce n'était peut-être que temporaire, elle ne pouvait le supporter, et même si elle désirait la soutenir, elle pensait qu'il était préférable qu'elle s'absente un moment, pour revenir plus en forme pour pouvoir mieux la soutenir et faire face à la situation. S'asseyant dans un coin, elle avait les mains sur les yeux et la tête baissée, jusqu'à ce qu'elle senti une main ce poser sur son épaule, ce qui fit qu'elle releva la tête.

- Excusez-moi mademoiselle, vous avez l'air tellement déprimée que je voulais vous donner ce mouchoir.

"M... Merci c'est gentil..."

- J'espère ne pas trop vous importuner et encore moins vous faire peur, car la demoiselle avec qui je devais me relaxer à prit peur en me voyant et je...

"Vous pensiez que je pouvais la remplacer ?! ça ne ce voit pas que je n'ais pas envie de me reproduire avec le premire venu ?"

- Je pensais simplement vous offrir mon oreille, on dirait que vous avez besoin de vider votre sac.

Lorsqu'il lui donna le mouchoir, la miss détacha enfin son regard de ses yeux bleus océans dont le tour était criblé de vieilles cicatrices. Il avait les joues un peu creusées et qui portaient aussi quelques cicatrices qui partaient un peu sur son menton d'un pâle, tout comme le reste de son visage. Il semblait lui manquer une ou deux dents, mais cela ne semblait pas être grave, car le trou était comblé par celle du dessus ou dessous, ce qui fait que lorsqu'il souriait, il ne faisit pas encore trop peur. Même s'il semblait être un peu maigre, il était très musclé et grand. Il avait des cheveux noirs et portait un chapeau par-dessus pour essayer de ce donner un air classe, tout comme avec le reste de ses habits, sauf qu'ils semblaient être un poil trop petit au niveau de la taille, ce qui semblait un peu le serrer, mais ça allait.

Tout en ce refaisant une beauté, elle eût le temps de discuter avec lui. Pensant alors qu'il voulait lui faire du mal, comme l'autre homme de toute à l'heure, elle lui répondit d'un ton un peu sec, tandis qu'il devint nerveux, reculant alors un peu, en ayant l'air stressé. Lui avouant alors ce qu'il désirait, la demoiselle ce senti un peu coupable de lui avoir répondu de la sorte. Peu de temps après avoir ressenti ce sentiment, elle eût l'impression qu'elle l'avait déjà vu quelque part.


"Je suis désolée de vous avoir agressé. Quel est votre nom ?"¨

- Je n'en avais pas, jusqu'à ce qu'une fillette du nom de Liberté m'en donne un. Je m'appelle Espoir...

"Je crois la connaître ! Est-ce que cette enfant s'était mise en tête de combattre deux colosses ?"

- Oui et elle l'a fait !

"Espoir ! C'est moi Liberté ! Contente de te revoir après toutes ces années camarades !"

Un jour, durant l'une de ses nombreuses envies de libertés, la fillette avait rencontré un petit garçon d'a peu près son âge et il était remplis d'espoir la concernant, disant qu'elle arriverait à tous les auver. Ce garçon n'a jamais fini d'espérer, et sa mère n'ayant pas eût le temps de lui donner un prénom, Liberté lui avait sourit et lui avait dit qu'elle lui en trouverait un bien, c'est pour cette raison qu'il s'appelait "Espoir". En ce retrouvant, les deux amis ce serrèrent l'un contre l'autre, ravis de ce retrouver. Quelques minutes plus tard, elle le lâcha un peu, gardant une main dans la sienne.

"Vient faut que je te présente des amis, on parlera plus tard de nos vies"

N'ayant pas envie de refuser sa proposition, il hocha la têt en signe d'approbation, puis il la suivit lorsqu'elle ouvrit la porte de la chambre. Faisant un signe au trio, il laissa la demoiselle le présenter, puis présenter les trois autres et lorsqu'il apprit ce qu'il était arrivé à Priscilia, il s'approcha d'elle avec un air sérieux.

- Je connais un ami qui est un très bon médecin et en plus, il est chirurgien. Si vous le désirez, il peut examiner ce que vous avez et même vous opérer si besoin est, car vous ne pouvez pas rester dans cet état sans que personne ne fasse quelque chose pour vous aider !

C'est sûr qu'il est pas très beau, qu'il peut faire peur la nuit lorsqu'on allume pas la lumière, mais qu'est-ce qu'il était sympathique ! Liberté était contente que l'ami qu'elle avait perdu de vue soit resté le même. Il faudra qu'elle le présente aussi à Léo, il va peut-être bien l'aimer, qui sait, après tout, on ne sait jamais et puis, Espoir, c'et quelqu'un à qui on s'y attache vit edès qu'on apprend à le connaître, un peu comme Liberté, ce qui prouv eque ce n'est pas pour rien qu'ils s'entendent bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Ven 13 Avr - 23:16

Liberté était trop sensible et avait même beaucoup d'empathie pour les autres ce qui pouvait lui attirer des problèmes. Elle finit par quitter la pièce triste pour ce qui était arriver à la chanteuse. Un comportement que Géralt trouvait idiot car cela ne permettait pas de trouver des solutions. On ne pouvait cependant pas en vouloir a Géralt d’être ainsi car cela faisait partit sa formation de Senshu d’être insensible. Il se tourna cependant vers son ami pour lui parler, car il était tout de même curieux que Marco lui ai cacher ça.

« Je suis tout de même curieux de savoir depuis quand vous vous fréquentez ? »

« Tu me connais personne me résiste ! Je l'ai séduit avec mes charmes ! »

« À la voir je crois que cela n'est pas du tout passer comme tu le prétends. »

« Oui, je l'avoue, au début ce n’était pas du tout ça, elle était complètement insensible à mes avances les refusant a chaque fois. Une chose complètement inconcevable que moi-même, je ne commençais pas à comprendre ! J'ai pourtant tout essayer sur elle, mais rien ne marcher, je dois admettre que cela était devenue presque un défi pour moi. Priscilla est une femme extraordinaire et qui en plus a une voix mélodieuse équivalent a du miel pour les oreilles ! L'ironie de la chose fut que ça soit moi qui tomba dans ses charmes apprenant à ma connaître.»

« Marco, c'est bien la première fois depuis qu'on se connaît que tu flattes quelqu'un d'autre que ta propre personne. Alors comment tu as fait ?»

« Tu as vu les lettres ? Ce fut un conseille de Ciri qui me dit que le mieux était de lui écrire en restant moi-même et du coup nous avons correspondu longtemps. À la fin nous nous somme beaucoup rapproché et depuis cela fait plusieurs mois que nous sommes ensemble. »

« Moxxi est au courant ? »

« bien sure que non, Malheureux ! Elle émasculerait si elle apprenait que je suis avec sa chanteuse vedette »

"et irais meme jusqu’à suspendre tes partit intime a la porte d'entré !"

Marco en racontant son histoire se posa sur le lit a coter de Priscilla qui au début ne fit pas une tête enchanter aux premières explications de son amant. Elle finit par avoir un beau sourire quand il raconta la vérité a Géralt qui c’était pausé contre un meuble les bras croisé. Priscilla finit par écrire quelque chose sur le carnet pour le donner a Géralt qui se mit a le lire avant de déchirait la page pour la rouler en boule et la mettre dans sa poche. Liberté revenue enfin calmé, mais cette fois si accompagné d'un nom avec un prénom presque aussi original que celui de la demoiselle. Géralt se contenta juste de faire un signe de la main l'air sérieux et pensive. Il écoutait qu'à moitié ce que disait Espoirs,après qu'on lui ai expliquer la situation de Priscilla. Geralt se mit a dire quand L'homme finit de parler.

« Bonne idée, vous devriez aller voir ce médecin pour voir s'il peut faire quelque chose pour soigner Priscilla. »

Geralt se releva pour se diriger vers la porte visage revenue neutre comme à son habitude mais s'arreta devant la porte tournant la tête vers les autres.

« Fait cependant gaffe, car il ne faut pas oublier que les hommes du petit Bâtard doivent toujours être a la recherche de Priscilla, je vous conseille donc qu’après votre visite chez le médecin de vous diriger sans tarder à la poupée joyeuse. Moxxi est une femme plein de ressource qui cachera Priscilla le temps que ça se calme et de toute façon Liberté c'est toi qui dois assurer le spectacle ce soir. Le petit Bâtard veut apparemment faire annuler les concerts pour nuire a la taverne. Il serait dommage que cela marche. »

« Et toi où vas tu ? »

« Je dois passer au QG de Waters Seven récupérer quelque chose , je vous rejoindrais la bas. »

Il n'attendit pas de réponse sortant de la pièce pour descendre récupérer ses épées avant de sortir du bâtiment et marché dans la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Sam 14 Avr - 0:28

Entendre Géralt dire que c'était une bonne idée fit sourire Liberté, qui fût contente d'avoir retrouvé "son frère" et de plus, il allait pouvoir bien les aider, ce qui avait de quoi la satisfaire. Géralt dit ensuite ce qu'il fallait faire, ce qui fait que tout le monde l'écouta attentivement. Lorsqu'il eût terminé de parler, Espoir scruta Liberté avec des yeux ronds d'étonnement.

[color=lightgrey]- Il était sérieux en disant que tu vas dépanner en prêtant ta voix à Moxxi ?[/colro]

"Bien sûr que oui ! Tu me connais, quand je suis motivée pour rendre service, pratiquement rien ne m'arrête !"

[color=lightgrey]- Ah ah sacrée Liberté, tu sauras toujours me surprendre ! Ne perdons pas de temps, je veux la meilleure table pour être sûr de bien te regarder chanter ![/colro]

"nan, je veux pas, ça va me gêner et Moxxi veut pas que je le sois, d'ailleurs tu as l'air de bien connaître le coin"

- Il est certain que toi et moi auront beaucoup de choses à nous dire lorsque toute cette histoire sera terminée

A la manière dont ils ce parlaient, ils avaient l'air très proche, sauf qu'à la façon de ce regarder, on pouvait y lire de l'amour dans leurs yeux, un sentiment qu'ils ne sauraient pas comment exprimé à cause de c equ'ils ont vécu, même si Espoir à souvent tenté de le connaître auprès des femmes de la maison close. Ce ressaisissant, ils attendirent Priscilia, puis ils sortirent avec elle du bâtiment, ce dirigeant vers le médecin en question, étant toujours sur le qui-vive, un peu comme deux gardes du corps, jusqu'à ce qu'ils arrivèrent chez le médecin, sans encombres. Entrant comme si c'était chez lui, Espoir laissa passer les filles, puis il entra à son tour. Le médecin le voyant arriver, lui fit un grand sourire.

- Bonjour mon ami ! Alors qui a besoin d'un bon remède du père Jean-Pierre ?

- C'est cette jeune femme, elle c'est réveillée en ne pouvant plus chanter.

- Oh mon petit c'est une bien mauvaise façon de débuter la matinée ! Venez avec moi je vous prie

"il ne perd pas de temps ton ami, il a l'air gentil"

- D'après ce qu'il m'a raconté, il faisait partie d'un monastère, qu'il a dû quitter lorsque celui-ci est parti en cendre à cause d'un incendie et depuis, il a décidé de voyager et de devenir médecin, il est très doué, il fait des miracles !

Attendant patiemment que le médecin regarde ce qui n'allait pas chez Priscilia, les deux jeunes gens finirent par ce raconter des histoires drôles pour ce passer le temps. Lorsque le médecin eût terminé, il avait l'air d'apporter des bonnes nouvelles. Il leur dit cependant que Priscilia allait devoir rester avec lui un bon moment de plus pour qu'il puisse la guérir correctement. N'étant pas contre, le duo le remercièrent, puis ils s'en allèrent en direction de la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Lun 16 Avr - 22:34

Geralt n'avait pas menti en disant qu'il se rendait au quartier général de la marine qui n'était pas plus qu'un simple avant poste. Un nom pompeux qui fut choisit pour donner forte impression même si au final le véritable quartier général du coin était la base d'Enies Loby. Son mensonge venait surtout des raison qu'il avait donné au groupe d'y vouloir allez. Rassurez vous cela n'avait aucun rapport avec Liberté. La véritable raison a sa présence en ses lieus était le dernier message écrit par Priscilla qu'il avait bien fait attention d'enlever pour que personne d'autre ne le voie. Il entra dans le bâtiment saluant le marine poster à l’accueil. Il continua sa route jusqu'au bureau du responsable de cet avant-poste qui avait sa porte bien ouverte. L'homme ne devait pas avoir plus de trente ans les cheveux noir couper en brosse et portant l'uniforme qui correspondait a son rang. Geralt se posa contre l'encadrement de la porte croisant les bras. L'homme était concentré sur ses papiers jusqu'à qu'il lève sa tête pour voir Geralt.

« Voilà une surprise ! Je ne savais pas que cela t'arriver de venir au QG de temps en temps ! »

« Salut Lintwood ! À ce que je vois que tu te portes bien. »

« C'est Colonelle Lintwood, comme tu le vois j'ai pris du galon depuis notre dernière rencontre »

« Je vois ça ! J’ai aussi entendu que les affaires se portent aussi très bien »

« Mais qu'est-ce que tu racontes ? »

« J'ai fait la rencontre d'une personne qui m'a raconter quelque chose de très surprenant »

« Tien, je suis curieux de savoir qu'est ce qui a bien pu te surprendre. »

« Le petit Bâtard, tu connais ? Une fripouille qui sévit dans les environs extorquant de l'argent a tout les commercer faisant un peu sa loi.»

Le colonelle ne dit plus rien effaçant son sourire jaunâtre de ses lèvres, étonnamment Geralt attendait à ce genre de réaction.

« Je vais présumer que oui, et que tu sais que personne ne sait qui est le Petit Bâtard ! Le problème tu vois c'est cette personne m'a dit qu'elle l'avait vue après avoir suivit l'un de ses générale et que mémé si il faisait que très sombre cette nuit la. Elle put voir un signe distinctif qui était une marque de naissance sur la main. »

Il sortit de sa poche le bous de papier pour le défroisser qui montra la même tache de naissance qu'avait Lintwood a sa main qui ne le rendit pas très bien, sûr le moment. Il se leva pour faire entrer Geralt et fermer la porte pour être discret.

"Je te dis cependant chapeau ! Une idée brillante, car on soupçonnerait un pirate un bandit voir un noble en manque de sensation forte, mais pas un marine qui est sensé faire respecter la loi et non la transgresser. »

« Bon qu'est ce que tu veux ? »

« Que tu arrêtes cette mascarade et laisses les commerçants tranquille ! »

Nous reviendrons sur eux plus tard pour revenir à la taverne de la poupée joyeuse ou Liberté et son amie arrivèrent accueillit par la charmante Moxxi.

« Bonjour mes trésors ! Alors vous êtes bien baladé ? Geralt n'est pas avec vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Lun 16 Avr - 23:17

Peu de temps après avoir laissé Priscilia aux bons soins du médecins, en chemin, Espoir avait acheté une ombrelle à Liberté, car il voyait que le temps commençait à ce couvrir et il ne voulait pas qu'elle soit mouillée, ce que la demoiselle avait trouvé des plus adorable. Le remerciant en lui faisant un bisou, elle ce promena à son bras, comme une grande dame, avec son ombrelle dépliée, ce qui aurait presque pu les faire passer pour un couple d enoble, ce qu'ils n'étaient absolument pas. En faites, c'était plutôt la belle et la bête qui ce baladaient ensemble. Lorsqu'ils rentrèrent à la Poupée Joyeuse, Moxxi les accueillit.

"Oui, en plus, elle m'a permit de retrouver mon frère de coeur avec qui nous avons partagé les pires moments de notre vie étant enfant et dont le destin nous avait éloigné pour nous rapprocher à nouveau !"

- Oh c'est tellement poétique ! Arrête je pourrais verser une larme ! C'est un honneur de pouvoir à nouveau fouler le seuil de votre taverne mademoiselle Moxxi !

"Géralt à dit qu'il avait quelque chose d'urgent à faire, il nous rejoindra plus tard !"

- Tu devrais aller te préparer, il est bientôt 19h

"D'accord, mais avant j'ai quelque chose de primordial à faire avant le spectacle !"

Les deux jeunes gens étaient ravis de s'être retrouvés et semblaient complices, sauf qu'ils semblaient également avoir beaucoup de respects pour Moxxi. Liberté utilisa alors le Soru, après avoir plié son ombrelle, la cachant dans un coin, comme si elle allait lui servir durant son spectacle, puis elle revint aussi vite qu'elle était partie, avant de s'en aller normalement en direction des loges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Mar 17 Avr - 22:46

Moxxi était contente pour la demoiselle qui semblait être vraiment bien amusé, qui était vraiment une bonne chose. Une artiste devait être de bonne humeur pour donner le maximum de son potentiel surtout à la taverne. Elle reconnaissait son compagnon pour l'avoir déjà vue a sa taverne et un visage comme le sien ne s'oubliait pas. Moxxi a ce qu'on pourrait croire n’était pas du tout terrifie et arborer même l'un de ses beaux sourires. Il fallait rester impeccable en toute circonstance, car un client reste client. En plus, si on voulait avoir un exemple Geralt en était un parfait surtout avec ses yeux de chat faisait peur a tout le monde. Espoir ne risquait rien ici vu le règlement strict que Moxxi faisait respecter n'acceptant aucune transgression.

« Je suis aussi ravie de te revoir Espoir, tu sais bien que tout le monde est le bienvenu à la taverne ! Je présume que tu es venue pour assister à la prestation de Liberté ? »

Liberté parla de Geralt qui devait résoudre une affaire importante qui la fit un peu sourciller regardant autour d'eux avant de s'approcher de Liberté qu'elle avait vue partir avec lui pour lui chuchoter.

« D'accord et est ce que vous avez pris des nouvelle de Priscilla ? »

Il fallait qu'elle le sache car elle avait demander à Geralt de le faire même si au fond elle, Moxxi n’était pas rassurer du sort de la petite. Elle finit cependant par se relever laissant faire Liberté ce qu'elle avait à faire. Une fois qu'elle revenue Moxxi avait toujours son sourire et dit

« ne t'en fais pas espoir sa représentation ne sera pas avant 20h30 si je lui ai demander de venir à 19h c'est pour la préparer et il y a du boulot ! bon toi tu vas rester ici prend ce que tu veux à boire vue que t'es un ami de mon employer c'est offert la maison ! »

Moxxi ne dit plus rien faisant signe à Liberté de la suivre pour l’amener en coulisse, il s'agissait d'une pièce juste a coter de la scène. Il s 'agissait d'une loge d'artiste aménager par les soins de Moxxi pour que ses chanteuses soient tout le confort. Il y avait au bout de la pièce une tringle ou était suspendu plusieurs tenue.

« Voilà ma chérie ! C'est ici que tu seras tranquille pour t'habiller et te préparer pour ton heure de gloire ! Je te laisse regarder les robes et il y a un par avant pour te changer derrière pour essayer celle qui te plaît. »

Moxxi se pausa alors sur le sofa pour regarder les essayage attendant pour passer par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Mar 17 Avr - 23:45

Espoir ne pu s'empêcher d'avoir un beau sourire quand Moxxi lui dit qu'il était toujours le bienvenue. De toute façon, s'il ce faisait jeter dehors, il ne le comprendrait pas, car la dernière fois, il n'avait pas fait de grabuges et d'ailleurs, il était bien plus discret que la jeune femme.

- Oui, vous présumez bien l'affaire ! Lorsque nous étions enfant, je l'ai vue ce batter et affronter des monstres de cruautés et de vanités et je ne pensais pas qu'entre-temps elle était devenue une grande artiste, donc je ne voudrais louper son concert, même pour tout l'or du monde !

Liberté ce sentait flattée et en même temps, elle se sentait un peu gênée par ce que venait de dire son frère de coeur, pensant même qu'il exagérait. Moxxi ce rapprocha alors du duo pour demander des nouvelles de Priscilia.

"Elle a faillit ce faire enlever par le Petit Bâtard, mais elle va bien, elle s'est juste réveillée ce matin en ne pouvant plus parler et avant de venir, ont l'a déposée chez un médecin qui la soigne et qui la garde en sécurité, donc aucuns soucis à ce faire, elle devrait normalement bientôt pouvoir revenir travailler"

Liberté, qui avait retenu la leçon, avait chuchoté, tout en rassurant la patronne de la taverne. Cette dernière proposa alors à Espoir de rester boire un verre en attendant que le spectacle commence, disant que c'était offert par la maison, ce qui le fit sourire.

- Merci beaucoup mademoiselle Moxxi, vous êtes bien aimable !

En disant ces mots, il s'inclina un peu, avant de s'en aller, faisant un signe de main à la demoiselle, même si elle ne le vit pas . Une fois dans la loge, la tenancière de la taverne lui donna quelques instructions, lui disant qu'elle pouvait choisir la robe qu'elle désirait.

"Merci mademoiselle Moxxi !"

Elle ce tourna ensuite en direction des orbes. Elle eût du mal à en choisir une, car elles étaient soit trop grosses ou pas assez. En plus, elle devait faire attention à ce qu'elle ne soit aps trop grande, pour éviter de marcher dessus et s'encoubler dedans et il fallait aussi que la coupe soit bonne pour que sa poitrine passe à l'intérieur sans qu'elle ne soit trop serrée, ce qui donnerait pas une bonne image professionnelle, à moins qu'elle ne veuille définitivement ce faire engager dans la maison close, ce qui est une toute autre histoire. Elle fini par trouver une qui était bien. Allant ce changer, elle revint en portant une robe bleu, qui lui allait plutôt bien, avec des manches, pas trop grosses, qui ne l'embêtaient pas pour bouger durant son show.

"Voilà, j'ai enfin trouvé une robe à ma taille, ouf !"

Elle rigola en disant ces mots, semblant être contente d'avoir trouvé la robe qu'il lui fallait pour son spectacle. Par contre, Moxxi pouvait remarquer qu'elle avait défait son chignon, donnant ainsi une image un peu plus angélique, faisant alors croire qu'elle était sans défenses... Ahlala les pauvres hommes qui pourraient le croire allaient être déçus s'ils voyait son mégaphone qu'elle avait caché à côté de l'ombrelle et qui lui donnait la possibilité de devenir une véritable pyromane, alors toujours convaincu que c'est un ange ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Mer 18 Avr - 21:35

Moxxi était contente de voir que Liberté était ravie par la loge et qu'elle alité vers les robes avec enthousiasme. Une fougue qu'elle aimait chez ses employées qui donner de la vie dans son établissement. Elle voulut cependant rectifier quelque chose d'important pour elle .

« Il n'y a pas de quoi Trésors, mais maintenant que tu vas travailler pour moi tu peu m’appeler simplement Moxxi. »

On dirait pas avec son coté professionnelle, mais n'avez jamais aimé le coter formelle. Elle s'y prêter au jeu parfois, car cela l'amuser mais pour la plus part des cas elle préférait qu'on l'appelle par son prénom. Moxxi regarda Liberté examiner les robes assises tranquillement sur le sofa jusqu'à, qu'elle choisis enfin la bonne. Une tenue qui lui allait très bien et qui lui correspondait. La tenancière se leva.

« Très bon choix, tu vas les époustoufler ce soir et surtout Espoir ! Bon maintenant assis toit sur la chaise, je vais te maquiller.»

Moxxi était très honnête avec elle jusqu'à lui faire un clin d’œil en parlant d’espoirs ne pouvant avoir un sourire taquin. Elle lui fit signe de venir s’asseoir sur la chaise en face du miroir. Une fois qu'elle le fit Moxxi se mit a coter d'elle pour la tourner en sa direction pour l’examiner de plus prêt.

« Tu as un très beau visage naturelle, mais tu as quand même besoin de maquillage pour sublimer encore plus ! »

Elle prit alors une mallette de maquillage pour l'ouvrir, mais a ce qu'on pourrait croire, elle prit vraiment très peu de chose. Elle lui mit un peu de fond de teint pour lui donner un peu de couleur, utilisa un tube de mascara pour lui relever les sourcils et finit par lui mettre un rouge à lèvres qui correspondait a son regard.

« Voilà, tu en penses quoi ? »

Elle la tourna doucement pour que Liberté puisse se voir dans le miroir la transformation, mais Moxxi finit par se lever pour aller chercher quelque chose. Elle revenue après avec un coffret et un masque. Moxxi lui mit le masque sur le visage qui était un loup en forme d'aile de papillons bleu qui lui couvera le visage.

« Voilà un accessoire qui te va comme un gant ! Le public aime le coter mystérieux des artistes et comme il y aura des Marine ce soir, je ne voudrais pas que ma chanteuse se fasse arrêter. »

Moxxi avait un grand sourire en disant lui faisant un clin d’œil à liberté lui montrant bien qu'elle savait qui elle était. On ne pouvait rien cacher à Moxxi même si elle comprenait les raisons de vouloir dissimuler certaines choses.

« Maintenant ferme les yeux, car j'ai une surprise pour toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Jeu 19 Avr - 1:10

Liberté hocha la tête en signe d'approbation quand elle lui dit de l'appeler juste par son prénom, ce qui ne dérangeait pas la demoiselle, qui ce trouvait plutôt chanceuse d'avoir ce privilège. Lorsqu'elle vit la robe, elle lui fit un compliment qui la fit rougir.

"Mais non, il s'en fou de ce genre de détails, pis c'est pas mon but ! Enfin.. Euh... Merci quand même pour le compliment !"

Liberté tenta de ce justifier, rougissant de plus en plus, avant d'essayer de changer de conversation. Ce faisant inviter à s'asseoir, plus loin, sur une chaise devant un miroir, cette derière la rejoint, acceptant son compliment, avant de ce laisser faire.

"Oh c'est très joli ! Merci !"

S'exclama l'ingénue en ayant l'air ravie du travail de Moxxi, même si elle avait le sentiment que dans le miroir, ce n'était pas elle qui ce regardait, ce qui lui était déjà arrivé lorsqu'elle avait enfilé pour la première fois une longue robe rouge et des talons pour faire plaisir à l'ancien capitaine du Black Pearl. Lorsque Moxxi revint avec un masque, Liberté eût un air interrogateur.

"Euhhh.... Pourquoi un masque ?"

Au début, elle semblait plutôt sceptique, n'étant pas sûre du résultat, car d'habitude, elle n'en porte jamais durant ses spectacle. Comprenant alors pourquoi elle voulait qu'elle en porte un, Librté faillit s'étouffer avec sa propre salive

"Mais... Mais... Enfin... Comment... Comment vous êtes au courant ? C'est à cause de l'affiche que l'une des serveuses à trouvée ? En tout cas, merci pour le masque, c'est une bonne idée !"

Vu sa réaction, un peu plus et Moxxi n'avait plus de remplaçante pour ce soir ! Tentant de ce ressaisir, Liberté baffouila un peu, réussissant tout de même à aligner une phrase correcte. Moxxi lui demandant de fermer les yeux, la chanteuse fini par le faire, ce demandant ce que pouvait bien être cette fameuse surprsie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Jeu 19 Avr - 22:42

Moxxi avait un grand sourire en voyant la réaction gêner de la demoiselle qui tentait tant de mal à se justifier. La femme avait le nez pour ce genre de chose, mais peut être était elle encore trop jeune pour le remarquer. Au final, elle ne préféra pas insister plus l'invitant à s’asseoir sur la chaise pour la maquiller le plus sobrement possible. Un visage comme le sien n'avait pas besoin de grand chose pour ressembler a une vraie femme. Le résulta plus d’ailleurs a Liberté qui la remercia mais il lui manquer quelque chose. Moxxi se leva pour aller chercher ce qui sembler à la jeune femme pour être enfin prête pour son moment de gloire. La première fut un masque pour ne cacher une partit de son visage sans gâcher sa beauté. Un objet qui attisa la curiosité de la demoiselle qui finit par être terriblement surprise par la réponse de Moxxi. Elle souriait toujours a liberté la regardant par le miroir en fasse d'eux.

« Si tu dois travailler avec moi, tu dois savoir que je suis la femme la plus renseigner dans cette ville. Et pour te rassurer, ce n'est pas Lena qui me l'a dit, mais étant Patronne d'une taverne la Marine est passé à mon établissement pour y déposer des affiche de recherche que je n'ai absolument pas envie d'afficher tellement c'est moche ! Et ne t’inquiète pas non plus je te demanderais rien, car on a tous nos petits secrets et la vie ne serait pas marrante sans. »

Elle fit de nouveau un petit clin d’œil à la fin de sa phrase lui faisant bien comprendre qu'elle ne voulait pas savoir. Liberté finit enfin par fermer les yeux et Moxxi ouvrit le coffret pour sortir un médaillon attacher a une chaîne qu'elle mit autour du cou de la chanteuse. Le médaillon représenté une hirondelle qui voler.

« Tu peu ouvrir les yeux. »

Il est temps de revenir au bureau du Colonelle Lintwood a l'avant-poste de la marine ou Géralt se trouver avec l'homme. Le colonel, c’était relever pour se diriger vers un meuble ou se trouvait une carafe de vin et deux verre. Il ouvrit la bouteille pour se mettre a s'en servir, souriant amusé par la demande de Geralt.

« Tu me demandes d’arrêter ? Mais pourquoi ? Je ne fais que prendre un impôt de plus qui au lieu d'aller a l’état, reviens directement dans mes poches. »

« Tu représentes la loi Lintwood, tu n'es pas censé la transgresser et encore moins au dépens de personne innocent. »

« Ils ne sont pas si innocent que ça, il est bien pratique d'avoir atteint un rang comme le mien cela me permet d'avoir accès à des informations très utiles. Tu savais que ton ami Moxxi était soupçonnait de travailler avec les révolutionnaires ? Que ton amie Marco n'est pas aussi tout blanc surtout avec certaine de ses œuvres plutôt ambigu qui critique le gouvernement ouvertement. Et Madame Rosalie pourrait voir son établissement fermé pour trafic d’opium ? »

« Et Priscilla dans cette histoire ? Je ne sais pas ce que tu lui as fait, mais lui faire perdre la voix ne te suffisait pas, il fallut que tu tente de la Kidnapper ? »

« C'est fou ce qu'on peu faire quand on s'y connaît en chimie et je ne pouvais me risquer de la laisser en liberté. »

Le visage de Geralt restait toujours aussi impassible face aux révélations de Lintwood surtout quand il se mit à parler de ses amis. Il devait sûrement chercher une réaction de la part de Geralt, mais il ne sourcilla pas se contentant juste de demander pour Priscilla. Il savait cependant que vu le ton utiliser par le Marine. Il ne lâchera pas son rôle de Petit Bâtard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Jeu 19 Avr - 23:48

Liberté ce contenta d'écouter, préférant ne rien ajouter à ce sujet. Elle était plutôt agacée qu'ique la marine était venue demander à Moxxi de poster cette affreuse affiche, trouvant qu'ils exagéraient, surtout que le seul crime qu'elle avait commit était d'avoir une tête de mûle et de ne pas ce laisser faire. Soupirant, elle sourit à Moxxi, la remerciant du regard. Sentant qu'elle lui attachait quelque chose autour du cou, Liberté ce mit à ce demander ce que cela pouvait bien être. Quand elle pu ouvrir les yeux, elle pu voir un magnifique médaillon représentant une hirondelle.

"Ohhhh merci ! C'et très joli ! Pardon de demander cela... Quelle est l'espèce de l'oiseau qui est représenté ?"

Ahlala Liberté et les animaux, ça fait deux ! Ayant vraiment des lacune sur le sujet, elle passait toujours pour une ignare sur ce domaine et pourtant, elle était sûre d'avoir déjà vu ce volatile quelque part. Pendant ce temps, Espoir buvait un verre de rhum, cependant, au lieud 'être enjoué, il semblait soudainement avoir un air très maussade, comme s'il était en train de déprimer. Lena, la serveuse, s'approcha, le scrutant avec un regard étonné avant de lui adresser la parole.

- Vous semblez si sombre... Où est passée votre bonne humeur ? Vous avez pourtant retrouvé votre soeur, n'est-ce pas ?

- Oui, bien sûr... Excusez-moi, penser que je la perdrais à nouveau après cette soirée me ruine le moral ! Elle est si vive et moi.... si accroché aux endroits que je connais ! C'est déjà un miracle que je l'aie retrouvée.

- Vous savez, les numéros d'escargophone, ça existe ! Pis si vous en avez pas, les Vives Cards c'est tout aussi bien ! Dites, vous seriez pas amoureux par hasard ? Elle vous plait hein ? C'est vrai qu'elle a un joli petit cul !

- Seriez-vous jalouse, car je ne vous ais jamais regardée de la sorte ?

- Absolument pas !

[color=lightgrey]- Dans ce cas, sans motifs, je vous déconseils de parler à nouveau de Liberté de cette façon, car ce n'est pas pour son physique que je l'apprécie ! En tout cas, merci du renseignement. Avoir son numéro, l'appeler c'en est une autre ! Elle doit être tellement surveillée, c'est pas parce qu'elle porte un nom qui parle de liberté qu'elel est forcément libre de faire tout ce qu'elle désire ! Je me suis informé sur sa famille adoptive et je peux vous dire que si j'étais son fils, moi aussi je ne voudrais pas rester à ses côtés ![/coior]

Espoir semblait avoir reprit du poil de la bête en discutant avec Lena, comme si ses paroles lui avaient redonné confiance, ainsi que la force d'espérer pouvoir revoir sa chère et tendre amie. Il s'emporta même un petit peu, cela ce vit à ses trits qui s'étaient durcis, montrant qu'il ne fallait pas critiquer Liberté, ce qui avait fini par faire sourire la serveuse, qui sourit tout en l'écoutant parler. Lorsqu'il eût terminé, elle s'en alla, lui rapportant un autre verre. Ceci étant fait, il remercia la serveuse, qui fouilla dans ses poches et en sorti un calepin qui contenait des dessins d'enfants, ceux de ses amis qu'il s'était fait durant la sombre période de sa vie où il avait dû miner jours, et des fois, nuits, pour tenter de trouver le précieux trésor que désiraient les deux colosses, ce qui avait eût des conséquences sur son physique, le rendant ainsi plus musclé et nyctalope, car il passait beaucoup de temps dans le noir, ayant très peu de lumière pour s'éclairer. Ayant l'air attendrit, il ce mit à sourire bêtement en s'arrêtant devant chaque détails de chaque dessins, même s'ils les connaissaient par coeur. Ne voulant pas qu'il arrive malheur à son si précieux calepin, il le rangea une fois qu'il eût terminé de le consulter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Ven 20 Avr - 0:53

Moxxi souriant contente que ça lui plaise en plus ça lui allait tellement bien, mais comprenait son ignorance, car cet oiseau n'était pas connu a grand Line.

« Il s'agit d'une hirondelle, un oiseau que peut être, tu ne verras jamais à Grand Line, mais qui est courant dans le reste du monde. Il s'agit d'un oiseau migrateur qui voyage vers les pays plus chaud quand l'hiver arrive. Il est souvent le signe du renouveau annonçant toujours l'arrivée du printemps, mais surtout incarne la liberté, car il va partout ou il veut. C'est jolie n'est ce pas ? »

Moxxi disait ça un peu rêveuse, car elle n'avait jamais voyagé, mais cela ne l'avait pas non plus intéressé de le faire. À présent, elle était trop vielle pour le faire et surtout adorait ça vie actuelle ou elle pouvait faire des rencontres aussi intéressantes. En fini par frapper à la porte de la loge et une voix sourde se firent entendre derrière.

« Moxxi ! C'est bientôt l'heure ! »

« Bon, on papote, on papote et on ne voit pas le temps passé ! Mais avant je voudrais te demander un service ! »

Elle se leva pour prendre sur le bureau une feuille qu'elle donna à Liberté :

« pourrais tu chanter ceci, quand Geralt sera là ? C'est une chanson écrite par sa fille Ciri pour lui. C’était normalement Priscilla qui devait la chanter, mais comme tu sais elle ne le pourra pas. Est ce que tu peu le faire à sa place ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberté
Membre
Chanteuse et Musicienne
Rose de la Paix
avatar

Date d'inscription : 27/06/2016

Nombre de messages : 97


MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Sam 21 Avr - 0:01

HS : Dit-moi par mp stp comment tu comptais faire au moment de la chanson pour Géralt =)

Liberté écoutait les explications avec un air rêveur tout en scrutant le médaillon. Cet oiseau, il doit être une créature tout à fait merveilleuse à côtoyer ! Comme elle aimerait en rencontrer une durant ses voyages ! En plus, elles étaient pareilles toutes les deux n'est-ce pas ? Apporter le printemps et être libre d'aller où bon leur semblait d'aller, voilà un point commun qui n'était peut-être pas laissé au hasard.

"Merci pour ces explications ! Désormais, l'hirondelle sera mon symbole ! Nous sommes deux oiseaux rares qui aiment voir le bonheur des gens sur leurs visages lorsqu'ils voient notre passage"

Maintenant qu'elle étiat sûre de ce qu'elle désirait, elle fit un grand sourire en ayant une mine réjouie. Par contre, elle ne savait pas comment associer l'oiseau à sa personne sur une affiche de représentation de spectacle, peut-être que ses amis auront une idée à lui proposer ? Pensant qu'elle devrait leur en parler plus tard, elle entendit frapper à la porte disant qu'il était l'heure de monter sur scène, ce qui fit soupirer de soulagement la demoisellle.

"Excusez-moi, j'ai cru que c'était un piège, j'ai faillis vous dire de ne pas ouvrir, c'est bête, hein ? Enfin bref, j'ai hâte d'aller sur la scène !"

Liberté eût l'air gênée, puis elle scruta Moxxi avec un regard étonné, ce demandant ce qu'elle lui voulait. Cette dernière lui tendit une partition, lui demandant de la chanter, car elle était très importante. La scrutant d'abord avec un regard fixe, elle ce mit ensuite à la lire avec beaucoup d'intensités, et à voir son regard, on pu voir que cette chanson la touchait.

"Je ferais de mon mieux, mais je ne promets rien sur la qualité, ça sera au feeling, ça va être dur, car normalement, ça serait plutôt à sa fille de la chanter, même si elle n'est pas chanteuse, cela aura bien plus d'impactes que venant d'une personne qu'il vient à peine de rencontrer !"

Disant ces mots en les pensants, Liberté avait l'impression que cette fille lui ressemblait un peu, car même si elle ne l'avouait pas, elle comprenait que cette demoiselle veuille faire passer ses sentiments par un intermédiaire, de peur d'en subir les répercutions de ses phrases maladroites ou bien qu'il ne le laisse pas la chanter, ce que son père adoptif aurait sûrement fait pour son propre cas. Gardant les yeux rivés sur les paroles, la fille essayait de retenir les paroles le plus vite possible, avec le peur de temps qu'elle avait à disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geralt
Membre
Lieutenant
Expérience S-9.1
Le Loup Blanc
MembreLieutenantExpérience S-9.1Le Loup Blanc
avatar

Masculin

Date de naissance : 06/11/1990

Age : 27
Date d'inscription : 23/05/2016

Nombre de messages : 48

Feat : Geralt de riv (the witcher)

Feuille de personnage
Mise à prix [Criminel only]:
Matricule [Marine Only]: M**-*****
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   Lun 30 Avr - 21:51

Geralt faisait face à l'homme qui lui lancer un sourire de défis fière de ses forfaits qui dépassait ses fonction. L'homme s'en fichait d'habitude de ce genre de corruption qui était bien plus fréquente que l'on croyait. Le problème était que cela toucher l’île ou vivait les rares amies qu'il avait et qui avait eut la gentillesse de prendre soin de sa fille. Il regarda alors Lintwood droit dans les yeux les bras croisés :

« Tu vas maintenant m’écouter Lintwood, je vais te laisser le choix entre partir ce soir de cette île en toute dignité où tu pourra faire ce que tu veux. Ou alors tu restes ici, mais tu arrêtes de jouer les caïds de la pègre et tu redeviens un colonel de la marine honorable. »

« Et si je choisis aucun des deux ? »

« Je ferrais en sorte, tu arrêtes définitivement ! »

Une tension palpable et électrique s’installa entre les deux hommes suite a leur conversation, Lintwood voyait bien que Geralt ne plaisantait pas. Il était cependant quelqu'un de terriblement borné qui ne voudrait pas lâcher l'affaire. 

« Bon vue que nous nous trouvons dans une impasse, je te propose de régler ça autour d'un duel sur le toit. »

« D'accord ! »

Pendant ce temps à la poupée joyeuse Moxxi avait un grand sourire a la demoiselle qui eut un sursaut en entendant frappé a la porte. Une réaction normale quand on était rechercher par la marine mais mêmes eux n'oserait pas faire de grabuge à la taverne. Elle préféra cependant rien dire se dirigeant vers le bureau de Priscilla pour prendre la partition et la tendre a liberté lui faisant la demande de chanter ceci. Elle eut bien entendu une réaction des plus normale ce qui fit avoir un sourire tendre.

« Ne t'en fais pas, ceci n'a rien avoir dans la relation qu'a Ciri avec son père même si cela mérite une chanson aussi. Il s'agit de l'histoire d'un guerrier qui à passer une partit de son temps à la recherche d'une femme particulière qui lui fait ressentir ce que c'est l'amour. Le but de cette chanson est de faire ouvrir les yeux a Géralt sur quelque chose de très important. Geralt est une véritable ombre qui n’arrête pas de voyager et je ne sais pas si il sera encore là quand Priscilla se sentira mieux. Enfin, je t'oblige pas non plus fait comme tu le sens. Bon, j'ai deux trois choses a faire avant , reste ici, je t'appellerais quand ça sera  l'heure » 

Elle se leva de sa chaise pour sortir de la pièce pour allez régler quelque chose avec la barmaid et faire les dernier préparatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libre à toi de soupirer sur le pont si tu le souhaites (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pont tournant
» J'ai testé pour vous: la chute libre du Zümo.
» Pont transbordeur 7294
» pont tournant Fleischmann 6152c et turn control
» pont tournant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece RPG :: Grand Line :: Paradis :: Route N°4 :: Water Seven-
Sauter vers: